bran

(bran) s. m.
   Partie du son la plus grossière.
   Bran de Judas, tache de rousseur au visage. Locution vieillie, et qui vient sans doute de ce qu'on se représenta Judas roux.
   Bran de scie, poudre qui tombe du bois quand on le scie.
   Matière fécale.
   Interjection qui sert à exprimer le mépris.
   Bran de lui ! Surtout vive l'amour et bran pour les sergents, RÉGNIER Sat. XI.
   Vieux.
PROVERBE Faire l'âne pour avoir du bran, se montrer plus simple qu'on n'est réellement pour obtenir quelque chose.
   XIIIe s.
   Li talemelier [boulangers] qui sont haubanier sont quites du tonlieu des pors [cochons] qu'il achetent, por tant qu'il aient une fois mangié de leur bren [son], Livr. des mét. 6.
   Eschalaz, bren, fuerre, tuile, ne doivent point de chaucie, ib. 278.
   XIVe s.
   Pren des deux voies la meilleur ; Laisse le bren et pren la fleur, BRUYANT dans Ménagier, t. II, p. 17.
   Chandelle mise en bran se garde souverainement, Menagier, II, 5.
   XVIe s.
   Vendre à l'enchere autant bren que farine, J. MAROT V, p. 216.
   Il n'est jour auquel on ne m'ouist gronder en moy mesme et contre moy : bran du fat !, MONT. I, 270.
   Que cherches-tu, mon fils ? - Quelques espoussettes, un miroir, une chaufferette, un manche de cuillere, du bran de froment [pour la toilette], D'AUB. Faen. III, 1.
   Nulle peste, nulle guerre, nul ennuy ; bren de paourté, bren de soulcy, bren de melancholie !, RAB. Progn. Pant. VI.
   [il] Faisoit de l'asne pour avoir du bran, RAB. ib. I, 2.
   Berry, bren, prononcé brin, ordure ; provenç. bren, son ; anc. espagn. bren de la farina ; brenno, son dans plusieurs patois italiens ; angl. bran ; du celtique : gaél. bran ; kymri, brân ; bas-bret. brenn. Tous ces mots signifient son de farine ; et pour le sens d'excrément que bran a aussi en français : gaél. breun ; gall. braen, mauvaise odeur.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
BRAN. Ajoutez :
   
   Bran d'agace, nom, en Belgique, de la gomme du cerisier, du prunier et des autres arbres qui portent des fruits à noyaux, Rev. critique, 20 mars 1875, p. 186.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bran — bran …   Dictionnaire des rimes

  • bran — [ brɑ̃ ] n. m. • bren XIIe ; lat. pop. °brennus, rad. gaul. °brenno 1 ♦ Partie la plus grossière du son. Par anal. Bran de scie : sciure de bois. 2 ♦ (XVe) Région. Excrément. On trouve aussi BREN [ brɑ̃; brɛ̃ ] …   Encyclopédie Universelle

  • Bran — Törzburg Törcsvár …   Deutsch Wikipedia

  • Bran — Saltar a navegación, búsqueda Bran puede hacer referencia a: Bran, municipio de Rumanía. Bran, comuna francesa en Charente Marítimo. Bran mac Febal, navegante legendario irlandés. Bran el Bendito, caudillo mítico de la Britannia pagana. Bran es… …   Wikipedia Español

  • Bran — /bran/, n. 1. Welsh Legend. a king of Britain and the brother of Manawydan and Branwen: his head was buried at London as a magical defense against invasion. He was sometimes regarded as a sea god or Christian saint. 2. a male given name, form of… …   Universalium

  • bran — BRAN. subst. m. Matière fécale. Il est bas. f♛/b] On appelle bassement Bran de Judas, Certaines taches de rousseur qui viennent au visage et aux mains. On appelle Bran de son, La plus grosse partie du son; et Bran de scie, La poudre du bois qu on …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Bran — Bran, n. [OE. bren, bran, OF. bren, F. bran, from Celtic; cf. Armor. brenn, Ir. bran, bran, chaff.] 1. The broken coat of the seed of wheat, rye, or other cereal grain, separated from the flour or meal by sifting or bolting; the coarse, chaffy… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Bran — bran. (Del fr. branle, cierto baile antiguo). bran de Inglaterra. m. Baile usado antiguamente en España. * * * Pequeña ciudad situada en Transilvania, junto a la frontera con Valaquia (actualmente, Rumania) en plenos Cárpatos Transilvanos.… …   Enciclopedia Universal

  • bran — Bran, m. Combien qu il signifie du son, Furfur, si est il usurpé aussi pour l excrement de l homme, Stercus. Selon cette acception l on dit avec indignation et desdaing à quelqu un, Bran, bran, ou Bran pour vous, Stercoreris, ou Stercus tibi. Et… …   Thresor de la langue françoyse

  • bran — ou Bren. s. m. Matiere fecale. On appelle, Bran de Judas, Certaines taches de rousseur qui viennent au visage. Bran de vin. s. m. Terme dont on se sert ordinairement dans les armées pour signifier de l eau de vie. On appelle, Bran de son, La plus …   Dictionnaire de l'Académie française

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.