bouquin

bouquin 1.
(bou-kin) s. m.
   Vieux bouc. Cornet à bouquin, trompe ordinairement faite d'une corne.
   Quand les voix des onagres répondent au cornet à bouquin qui appelle...., VOLTAIRE Babouc..
   Sentir le bouquin, exhaler une odeur de bouc.
   Allez, bouquin puant, faire l'amour aux chèvres, RACAN Berg. Lisimandre, II, 2.
   Il se serait donné corps et âme à celle que la Rancune lui aurait nommée, tant le bouquin avait la conscience troublée, SCARR. Rom. com. ch. XI.
   Satyre, démon.
   Gageons que son brodequin Nous cache un pied de bouquin, BÉRANG. Gotton..
   Terme de chasse. Vieux lièvre ; lièvre mâle ; lapin mâle.
   Terme de vétérinaire. Bouquet (voy. bouquet 2).
   XVIe s.
   Bouquin, maladie ainsi appellée, parce que la sueur et vapeur des malades est puante comme un bouc, PARÉ Introd. 21.
   Et partant acquierent pourriture et mauvaise odeur, comme la senteur d'un bouc ; c'est pourquoy l'on dit qu'ils sentent le bouquin ou l'espaule de mouton, PARÉ XVI, 39.
   Les espics sont à Cerès, Aux dieux bouquins les forès, RONS. 494.
   Bouc.
————————
bouquin 2.
(bou-kin) s. m.
Vieux livre dont on fait peu de cas.
   À un si horrible spectacle (il parle de ce pâté que je fis sur son bouquin), mon sang se gela dans mes veines, P. L. COUR. I, 70.
   XVIe s.
   Il faut louer la peine qu'ils ont prise à escrire ce qu'ils avoient trouvé ez bouquins de leurs devanciers, DU HAILLAN Hist. Préface.
   Flamand, boeckîn, petit livre ; de l'allemand Buch, livre. Étymologie préférable à celle de Génin, qui dit que bouquin a été ainsi nommé à cause de la mauvaise odeur.
————————
bouquin 3.
(bou-kin) s. m.
Petite pièce qui s'ajoute à une pipe et se met dans la bouche. Un bouquin d'ambre.
   Bouque, pour bouche.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bouquin — Bouquin. s. m. On appelle ainsi les Satyres, à cause qu ils ont des pieds de bouc. On dit fig. Un vieux bouquin, pour dire, Un vieux desbauché. Il signifie aussi, L odeur puante du bouc; Sentir le bouquin. Cornet à Bouquin. C est une espece de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • bouquin — BOUQUIN. s. m. Vieux Bouc. Et dans ce sens on dit, qu Une chose sent le bouquin, pour dire, qu Elle a l odeur puante d un vieux Bouc. f♛/b] On appelle aussi Bouquins, Les mâles des Lièvres et des Lapins. [b]f♛/b] On appelle Bouquins, Les Satyres …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Bouquin — Surtout porté dans le Cher et les départements voisins, également présent en Bourgogne, ce devrait être un toponyme avec le sens de bosquet . De nombreux lieux dits, notamment des bois, s appellent (le) Bouquin . Un diminutif du mot bouc ,… …   Noms de famille

  • Bouquin — (fr., spr. Buckäng), 1) alter Bock; 2) Schimpfwort; 3) altes, nicht geachtetes Buch; daher Bouquinerie (spr. Buckinerie), Sammlung u. Bouquiniste (spr. Buckinist), Verkäufer von alten Büchern, Büchertrödler; Bouquineur (spr. Buckinör), Bücherwurm …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bouquin — (franz., spr. bukäng. »alter Bock«), altes Buch, Schmöker; daher Bouquineur, ein Bücherwurm, Liebhaber von alten Büchern, und Bouquinist, Antiquar, Büchertrödler …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Bouquin — (frz., spr. bŭkäng), alter Bock (Schimpfwort); altes Buch (Schwarte, Schmöker); Bouquinerie (spr. bukin rih), Büchertrödel; Bouquineur (spr. nöhr), Liebhaber von alten Büchern, Bücherwurm; Bouquiniste (spr. níst), Büchertrödler, Antiquar …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Bouquin — (frz. Bukäng), der alte Bock, auch als Schimpfwort; füg. das schlechte Buch, alte Scharteke. – Bouquinerie, der Trödel mit alten Büchern – Bouquineur (Bukinöhr), der alte Bücher kauft u. liest. – Bouquiniste (Bukinist), der solche verkauft,… …   Herders Conversations-Lexikon

  • bouquin — 1. bouquin [ bukɛ̃ ] n. m. • XVIe; de bouc 1 ♦ Vx Vieux bouc. 2 ♦ Lièvre, lapin mâle. ⇒ 2. bouquet. bouquin 2. bouquin [ bukɛ̃ ] n. m. • 1459; néerl. boek « livre » 1 ♦ Vieux livre (⇒ bouqu …   Encyclopédie Universelle

  • BOUQUIN — s. m. Vieux bouc. Sentir le bouquin, Avoir l odeur puante d un vieux bouc.  Il se dit quelquefois Des satyres, parce que, selon la Fable, ils étaient faits comme des boucs depuis la ceinture jusqu en bas. Ce sens est vieux.  Cornet à bouquin,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • bouquin — I. Un bouquin, Hoedulus. Qui sent le bouquin, Hircosus. II. Bouquin, Cherchez Bouc …   Thresor de la langue françoyse

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.