tâche

tâche 1.
(tâ-ch') s. f.
   Ouvrage qu'on donne ou qu'on se donne à faire à certaines conditions, dans un certain espace de temps. Donner une tâche à des écoliers, à des ouvriers. S'imposer une tâche. Remplir sa tâche.
   Pour que la tâche d'aujourd'hui soit faite, je t'aiderai, et nous nous coucherons une heure plus tard, GENLIS Théât. d'éduc. March. de modes, sc. 6.
   Fig.
   Chanter, ou je m'abuse, Est ma tâche ici-bas, BÉRANG. Vocat..
   Travailler à la tâche, être à la tâche, travailler à un ouvrage dont on doit être payé sans égard au nombre des journées qu'on y aura employées.
   On dit dans le même sens : Ces ouvriers travaillent à tâche, sont à leur tâche.
   Les scieurs et les faucheurs sont ordinairement à leur tâche, GENLIS Maison rust. t. III, p. 28, dans POUGENS.
   Fig. Prendre à tâche de faire une chose, s'attacher à faire une chose.
   Il y a peu d'opinions que vous ayez pris si à tâche d'établir, PASC. Prov. xv..
   Je veux prendre à tâche désormais d'en dire autant de bien [de votre amitié], que j'en ai dit de mal, SÉV. à Ménage, 19 août 1652.
   Le chevalier Temple, qui a pris à tâche de rabaisser tous les modernes, VOLT. Dict. phil. Anc. et mod..
   Prendre à tâche quelqu'un, se charger de ses intérêts.
   Quand on ne peut aller [réussir] par le maître, il faudrait que quelque ministre vous prît à tâche, SÉV. 4 juill. 1679.
   Fig. Ce que l'on a à faire par devoir, obligation ou nécessité.
   Le philosophe qui donne le précepte sans l'exemple ne remplit que la moitié de sa tâche, DIDER. Claude et Nér. I, 46.
   Instruire, persuader, émouvoir, sont la tâche de l'éloquence en général ; mais, selon le sujet, elle s'adresse plus directement à l'esprit ou à l'âme, MARMONTEL Oeuvr. t. VI, p. 46.
   .... ainsi travailler sans relâche ! Mais quelle tâche ! - Il est une plus rude tâche, Et c'est de ne rien faire, COLLIN D'HARLEV. Moeurs du jour, I, 2.
   En bloc et en tâche, voy. tâche 2.
PROVERBE A chaque jour suffit sa tâche.
   XIIIe s.
   Quant il en oevrent à lor tasque ou à lor jornée, BEAUMAN. XXIX, 5.
   XVe s.
   Marcanda Mons. de Corbie à Bernard le Clerc de faire une tasque de carpenterie en la maison et cense de Gentelle, DU CANGE taschia..
   XVIe s.
   Elles leur rendoient la tasche qu'elles avoient prise à faire de la trenchée toute faitte, AMYOT Pyrrh. 62.
   Ayants faict leur tasche, ils [des boeufs attelés à un manége] s'arrestoient tout court, MONT. II, 174.
   Génev. tâche, masculin ; provenç. tasca, tascha, sorte de redevance ; bas-lat. tasca, prestation rurale ; d'après Diez, du bas-lat. taxa, taxe, ce qui est imposé, du lat. taxare, taxer. Ce mot se trouve dans le celtique : kymri et gaélique, tasg, che ; il faut alors penser qu'il vient du latin ou des langues romanes. L'anglais task, tâche, vient du celtique ou du français. Taxa a donné tasche, comme laxus a donné lasche.
   On trouve tascheste, pour petite imposition : Car trop faict aux gens de hutin Par les taschestes qu'il mit sus, E. DESCH. Poésies mss. f° 212.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
1. TÂCHE.
   Ajoutez :
   Avoir tâche, être occupé.
   Ceux qui ont tâche n'ont jamais loisir de faire les fols, MALH. Lexique, éd. L. Lalanne..
   Ajoutez :
   XIVe s.
   Nulz varlès servans oudit mestier de serrurerie qui seront louez ou enconvenanciez tant en tasche comme à journée..., Bibliothèque des ch. 1874, t. XXXV, p. 499.
————————
tâche 2.
(tâ-ch') s. f.
Terme vieilli. Sorte de ballot.
   En bloc et en tâche, loc. adv. En gros, en masse. Acheter en bloc et en tâche.
   Acheter en tâche et en bloc, FURETIÈRE Roman bourgeois, I, p. 43, dans LACURNE.
   On dit de même : Marchander des ouvrages en bloc et en tâche.
   L'orthographe est vicieuse ; il faudrait écrire tache (voy. à l'étymologie).
   XIIIe s.
   La tache de cuirs, dix cuirs por la tache, dusques à six taches, TAILLIAR Recueil, p. 18.
   Se chapeliers de feutre achate aignelins en tache sanz nomer pois, Liv. des mét. 250.
   XIVe s.
   Les supplians frapperent sur lui en tasche, comme ceulx qui pas bien ne veoient, DU CANGE taschia..
   XVe s.
   Qui ne commence son euvre sur affection vertueuse et ne la conduit au liveau et sous la mesure de raison, semble à celui qui edifie sur faulx fondement, et conduit son ouvrage en tasche pour apparoir, non pas pour durer, A. CHARTIER l'Espérance, p. 298.
   Tache, dans le sens de ce qui attache ; voy. tache à l'étymologie.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tache — [ taʃ ] n. f. • XIIe « nævus »; 1080 teche « caractère, qualité »; p. ê. du got. taikns « signe » I ♦ Petit espace de couleur différente dans un ensemble de couleur uniforme. 1 ♦ (XIIe) Altération à la surface d une substance, petite étendue de… …   Encyclopédie Universelle

  • taché — tache [ taʃ ] n. f. • XIIe « nævus »; 1080 teche « caractère, qualité »; p. ê. du got. taikns « signe » I ♦ Petit espace de couleur différente dans un ensemble de couleur uniforme. 1 ♦ (XIIe) Altération à la surface d une substance, petite… …   Encyclopédie Universelle

  • tache — Tache. s. f. Soüilleure sur quelque chose, marque qui salit, qui gaste. Une vilaine tache. une grande tache. une tache d huile. une tache de graisse. cela a fait une tache sur vostre habit. la moindre goutte d eau sur une estoffe de couleur y… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Taché — may refer to:* Taché, Manitoba, Canada * Tache Avenue, Winnipeg, a street in Saint Boniface, Manitoba, Canada * Alexandre Antonin Taché (1823–1894), Canadian Catholic archbishop * Étienne Paschal Taché (1795–1865), Canadian politician …   Wikipedia

  • Taché — ist der Familienname folgender Personen: Alexandre Antonin Taché (1823–1894), kanadischer Missionar und Bischof Étienne Paschal Taché (1795–1865), kanadischer Politiker Mark Taché (* 1959), US amerikanischer Skirennläufer …   Deutsch Wikipedia

  • taché — taché, ée (ta ché, chée) part. passé de tacher. 1°   Qui a une tache, des taches. •   Je crains que le présent taché du sang de Nesse...., ROTR. Herc. mour. III, 4.    Fig. •   Que son nom soit taché, sa mémoire flétrie, CORN. Cid, IV, 5.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Tache — Tache, n. [F. tache spot. See {Techy}.] A spot, stain, or blemish. [Obs.] Warner. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Tache — Tache, n. [See {Tack} a kind of nail.] Something used for taking hold or holding; a catch; a loop; a button. [Obs.] Ex. xxvi. 6. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Tache — Tache, la (spr. La Tahsch), ein vorzüglicher Burgunderwein wächst in der Nähe von Nuits …   Pierer's Universal-Lexikon

  • tache — [ tæʃ ] noun count BRITISH INFORMAL a MUSTACHE …   Usage of the words and phrases in modern English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.