roquet

roquet 1.
(ro-kè ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des ro-kè-z aboyants) s. m.
   Sorte de petit chien à oreilles droites.
   Un petit roquet des plus gentils qu'elle a pris en amitié, LESAGE Diabl. boit. 16.
   Le roquet est un double métis qui vient du doguin et du petit danois, BUFF. Quadrup. t. I, p. 371.
   Fig. et familièrement. Homme comparé à un petit chien.
   Cinquante freluquets, Comme autant de roquets, Cherchant à mordre, Sont contre moi lâchés, FAV. Ninette, II, 9.
   Mme.... trop entourée de ses jeunes roquets, n'avait guère le temps de m'agacer, J. J. ROUSS. Conf. VI.
   Les roquets de la littérature le recherchaient beaucoup, GRIMM Corresp. t. II, p. 294.
   C'est un roquet qui aboie, se dit d'un homme sans valeur qui profère des paroles insultantes.
   Depuis Oedipe, il [St-Hyacinthe] m'a toujours suivi comme un roquet qui aboie après un homme qui passe sans le regarder, VOLT. Lett. Berger, 16 févr. 1739.
   Chevallet le tire de l'anc. allem. rakel, reckel, chien. Étymologie douteuse. Faut-il en rapprocher le poitevin roquer, faire un bruit de mâchoires, 2.
————————
roquet 2.
(ro-kè) s. m.
Bobine qui reçoit le fil d'argent (voy. rochet 2, instrument).
————————
roquet 3.
(ro-kè) s. m.
Fusée de guerre qu'on appelle souvent par corruption raquette.
   XVIe s.
   Ayez un baston creux et rond de la longueur de trois ou quatre pieds, dedans lequel bois vous mettrez un de ces petitz canons [rouleaux de papier remplis de poudre], et donnerez le feu par un bout, et incontinent s'en ira en l'air faisant grand bruit ; et si le dict canon ou roquet...., Livre de Canonerie, dans REINAUD et FAVÉ, Du feu grégeois, p. 137.
   Angl. rocket ; all. Rakete ; bas-lat. rocchetta, rocheta, rochetus (dans des textes du XIIe siècle), qui signifiait fusée, et qui vient de roche 2.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
4. ROQUET (ro-kè), s. m.
   Nom d'une espèce de pommier en Normandie, espèce tardive, DELBOULLE Gloss. de la vallée d'Yères, p. 299.
   Les pommes qu'il produit se nomment aussi roquets.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • roquet — [ rɔkɛ ] n. m. • 1616; du dial. roquer « craquer, croquer, heurter »; mot expressif; cf. roquentin 1 ♦ Petit chien issu du croisement du petit danois et d une petite espèce de dogue. 2 ♦ Cour. Petit chien hargneux qui aboie pour un rien. ♢ (1752) …   Encyclopédie Universelle

  • roquet — Roquet, m. acut. Tantost signifie un survestement de toile grosse, que les villageois en maint lieu portent sur leurs habits és jours ouvriers, et peut venir de ce mot Grec, {{t=g}}rhakos,{{/t}} qui signifie une robbe deschirée et de nul pris,… …   Thresor de la langue françoyse

  • Roquet — Porté dans diverses régions, notamment dans l Ouest (44, 35) et dans le Nord, c est sans doute un toponyme avec le sens de petit rocher ou petite forteresse (roche = forteresse bâtie sur le roc). De nombreux hameaux s appellent Le Roquet un peu… …   Noms de famille

  • Roquet — Ro*quet , v. t. [Etymol. uncertain] (Croquet) To hit, as another s ball, with one s own ball. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Roquet — Ro*quet , v. i. To hit another s ball with one s own. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Roquet — (spr. Rockeh), Art Hund, s.d. H) i) aa) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • roquet — [rō kā′] vt., vi. roqueted [rōkād] roqueting [rōkā′iŋ] [< CROQUET] Croquet etc. to cause one s ball to hit (another player s ball) n. the act of roqueting …   English World dictionary

  • ROQUET — s. m. Sorte de petit chien très commun. Un vilain petit roquet. Fig. et fam., C est un roquet qui aboie, se dit D un homme méprisable et sans valeur qui use de paroles insultantes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ROQUET — n. m. Sorte de petit chien très commun. Un vilain petit roquet. Fig. et fam., C’est un roquet qui aboie se dit d’un Homme méprisable et sans valeur qui use de paroles insultantes et sans portée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • roquet — /roh kay /, v., roqueted / kayd /, roqueting / kay ing/, n. Croquet, Roque. v.t. 1. to cause one s ball to strike (another player s ball). 2. (of a ball) to strike (another player s ball). v.i. 3. to roquet a ball. n. 4. an act or instance of… …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.