placet

placet 1.
(pla-sè) s. m.
Petit siége qui n'a ni bras, ni dossier.
   Prends ce banc, ce placet, ou cette chaire à bras, NOUGUIER Odyssée à la mode, p. 59.
   Un lit et deux placets composaient tout son bien, BOILEAU Sat. I.
   On dit aujourd'hui tabouret.
   XVIe s.
   Faisants placets d'herbe verte, PASQUIER Monophile, dans LACURNE.
   Douze plasetz de bois de noyer, dont six grands et six moyens, [Inventaire de Gabrielle d'Estrées], DE LABORDE Émaux, p. 452.
   D'après Ménage, c'est, avec un changement de genre, un diminutif de place : XVIe s.
   Aucunes maisonnettes, petites ou grandes boutiques, ny aussi aucune eschelle, banc ou placette, Nouv. coust. gén. t. I, p. 1007.
————————
placet 2.
(pla-sè ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas ; il n'en n'était pas de même au XVIIe siècle, et Chifflet, Gramm. p. 217, dit que le t se prononce même devant une consonne ; au pluriel, l's se lie : les pla-sè-z et ; placets rime avec traits, paix, succès, etc.) s. m.
   Demande succincte par écrit, pour obtenir justice, grâce, faveur (on dit aujourd'hui pétition).
   Premier placet présenté au roi sur la comédie du Tartuffe, qui n'avait pas encore été représentée en public, MOL. .
   J'ai fait présenter deux placets au roi, où l'abbé Testu a mis toute son éloquence ; ils n'ont pas seulement été lus, MAINTENON Lett. à Mme de Chantelou, 28 avril 1666.
   Il [Louis XIV] renfermait les placets qu'on lui donnait dans une cassette dont lui seul avait la clef, SAINT-FOIX Ess. Paris, Oeuv. t. IV, p. 193.
   Par extension.
   Nous fatiguons le ciel à force de placets, LA FONT. Fabl. VI, 11.
   Lettres de placet, s'est dit des lettres, scellées du sceau épiscopal, dont les quêteurs étaient obligés de se munir.
   Terme de jurisprudence. Demande adressée au tribunal pour obtenir audience.
   Vous montrerai-je l'heure où les gens à procès Qui sans argent sont sans refuge, Vont et revont cent fois présenter des placets, Sans pouvoir obtenir audience d'un juge ?, BOURSAULT Phaéthon, IV, 2.
   Anciennement. Espèce de petit poëme en forme de placet. Voiture a fait de jolis placets.
   XVIe s.
   Ils ne peuvent estre adjournez par-devant juges ecclesiastiques, sans preallable permission ou placet du prince ou du conseil provincial, Nouv. coust. génér. t. II, p. 340.
   Et neanmoins seront lesdits jugemens executez par provision.... sans demander congé, placet, visa ne pareatis, Déclaration du roi, 5 août 1581.
   Lat. placet, il plaît, qui constitue la formule par laquelle la pétition est accordée. Aussi le sens propre de placet est-il autorisation, comme on peut voir dans l'historique ; c'est par abus qu'il a pris celui de pétition.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • placet — [ plasɛ ] n. m. • 1479; lettre de placet « assignation à comparaître » 1365; mot lat. « il plaît, il est jugé bon » 1 ♦ Vx Écrit adressé à un souverain, à un ministre pour demander justice, se faire accorder une grâce, une faveur. ⇒ demande,… …   Encyclopédie Universelle

  • placet — Placet, m. acut. Ores vient de Placer, et signifie une façon de petit siege à femme sans dossier et accoudoir, Sedile muliebre. Et ores est Latinisé de la troisiesme personne du temps present de l Indicatif de ce verbe Latin, Placeo. Et signifie… …   Thresor de la langue françoyse

  • Placet — is a fictional planet that appeared in the Science Fiction story Placet is a Crazy Place by Fredric Brown.Placet is composed of both ordinary and heavy matter. The core is made of the collapsed, heavy matter, giving the planet a gravity three… …   Wikipedia

  • Placet — steht für: die Bekundung eines Einverständnisses, siehe Liste lateinischer Phrasen/P#Placebo / Placet Placet ist der Name folgender Personen: Auguste Placet (1816–1888), französischer Violinist und Dirigent Diese Seite is …   Deutsch Wikipedia

  • Placet — Pla cet, n. [L. placet it pleases.] 1. A vote of assent, as of the governing body of a university, of an ecclesiastical council, etc. [1913 Webster] 2. The assent of the civil power to the promulgation of an ecclesiastical ordinance. Shipley.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • placet — {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. n ndm {{/stl 8}}{{stl 7}} zezwolenie, zgoda na coś : {{/stl 7}}{{stl 10}}Mieć, dostać placet. Udzielić swego placet na coś. <łac.> {{/stl 10}} …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • plácet — Latinismo procedente de la forma verbal latina placet (‘place o gusta’), que se usa en español, como sustantivo masculino, con los sentidos de ‘aprobación que da un Gobierno a la persona designada para ejercer la representación diplomática de… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • placet — plȃcet m DEFINICIJA 1. izraz kojim se iskazuje pristanak na neku odluku, zaključak, mjeru, odobrenje, dopuštenje, dozvola [dati svoj placet] 2. pov. pristanak, odobrenje državnih ili crkvenih vlasti da se što osnuje, organizira, izvede i sl.… …   Hrvatski jezični portal

  • plácet — (Del lat. placet, de placēre). m. Aprobación, opinión favorable …   Diccionario de la lengua española

  • Placet — (lat.), 1) es gefällt, beliebt; 2) es wird zugestanden; 3) Formel, womit Bischöfe bei Concilien ihre Zustimmung zu erkennen gaben; daher scherzhaft Placetiner, so v.w. Jaherren; 4) (Placētum regĭum), das landesherrliche Recht, von allen von… …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.