picorer

(pi-ko-ré) v. n.
   Aller à la picorée.
   Aller picorer sur les terres ennemies, BASSOMPIERRE Mém. t. IV, p. 277. dans LACURNE.
   Il se dit des abeilles et d'autres animaux. Les abeilles vont picorer sur les fleurs.
   Activement.
   Ainsi les fourmis, ce me semble, Que le soin de l'hiver assemble, Pour picorer quelque boisseau De froment mis en un monceau, SCARR. Virg. IV.
   Il se dit familièrement de quelqu'un qui prend, comme à la picorée, des fruits, de l'argent, etc. Picorer des cerises.
   Un de ses amis me voyant picorer ces grains, J. J. ROUSS. Prom. 7.
   Fig. Faire la picorée dans les ouvrages des autres, être plagiaire.
   Eux seuls savent railler de source, Et vivre aux dépens de leur bourse, Sans aller picorer ailleurs De quoi s'ériger en railleurs, SCARR. Poés. div. Oeuv. t. VII, p. 111.
   Fig. Grapiller, faire des voleries.
   La malversation de l'écuyer Chaumontel en mes affaires, qu'il avait tellement embarrassées pour y picorer, que tout en était en confusion, BASSOMPIERRE Mém. t. IV, p. 311, dans LACURNE.
   XVIe s.
   L'autre troupe va picourer vers Wolmaria, D'AUB. Hist. I, 123.
   Voy. picorée.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
   PICORER. Ajoutez : - REM. On lit dans le Journal officiel : Qui ne sait que le bec des oiseaux diffère de forme, de grosseur, de longueur, selon que l'animal chasse, pèche ou picore ? 10 oct. 1872, p. 6424, 3e col. Picorer paraît signifier ici chercher les graines qui servent à la nourriture, mais il ne peut avoir ce sens restreint ; et aller à la chasse ou à la pêche, c'est aussi aller à la picorée. Il faut dire, au sens de chercher des graines, picoter.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • picorer — [ pikɔre ] v. <conjug. : 1> • XVIe « marauder, butiner » (abeilles); de piquer « voler au passage » 1 ♦ V. intr. Chercher sa nourriture (oiseaux). Dindons, poules qui picorent sur le fumier. ♢ (Personnes) Manger peu. ⇒ grignoter. 2 ♦ V. tr …   Encyclopédie Universelle

  • picorer — PICORER. v. n. Aller à la petite guerre, faire du butin dans le païs ennemi. Il est allé picorer. il n aime qu à picorer …   Dictionnaire de l'Académie française

  • PICORER — v. n. Aller en maraude, pour enlever des vivres. Il est allé picorer. Il n aime qu à picorer. Il vieillit.  Il se dit figurément Des abeilles qui sucent les fleurs. Les abeilles vont picorer. Quand les abeilles ont picoré.   Il se dit aussi,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PICORER — v. intr. Il se dit des Animaux qui vont cherchant çà et là leur nourriture. Ces poules picorent sur le fumier. Il se dit figurément des Abeilles qui sucent les fleurs. Les abeilles vont picorer. Quand les abeilles ont picoré. Il se dit aussi,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • picorer — vt. => Becqueter …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • picoter — [ pikɔte ] v. tr. <conjug. : 1> • 1414; piquoter « donner des coups de pic » fin XIVe; de piquer 1 ♦ Piquer légèrement et à petits coups répétés. Picoter une feuille de papier avec une aiguille. Spécialt (oiseaux) ⇒ 1. becqueter. « Une… …   Encyclopédie Universelle

  • becqueter — 1. becqueter [ bɛkte ] v. tr. <conjug. : 4> VAR. béqueter • 1451; « critiquer » 1223; de bec ♦ Piquer (qqch.) avec son bec pour se nourrir. ⇒ picorer. « Un pivert becquetait un tronc » (Pourrat). becqueter becter [ bɛkte ] <conjug. :… …   Encyclopédie Universelle

  • crottin — [ krɔtɛ̃ ] n. m. • 1344; de crotte 1 ♦ Excrément des équidés, des ovins. « les moineaux s ébattaient en troupes pour picorer le crottin » (France). 2 ♦ Petit fromage de chèvre de forme arrondie, à saveur piquante. Crottin de Chavignol. Crottin… …   Encyclopédie Universelle

  • béqueter — 1. becqueter [ bɛkte ] v. tr. <conjug. : 4> VAR. béqueter • 1451; « critiquer » 1223; de bec ♦ Piquer (qqch.) avec son bec pour se nourrir. ⇒ picorer. « Un pivert becquetait un tronc » (Pourrat). ● becqueter ou béqueter verbe transitif (de… …   Encyclopédie Universelle

  • outarde — [ utard ] n. f. • ostarde XIVe; lat. pop. °austarda, contract. de avis tarda « oiseau lent » 1 ♦ Oiseau échassier (gruiformes) au corps massif, à pattes fortes et à long cou. La chair de l outarde est appréciée. Petite outarde. ⇒ canepetière. 2 ♦ …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.