permanence

(pèr-ma-nan-s') s. f.
   Durée constante.
   Le temps est la négation d'une chose très réelle et souverainement positive, qui est la permanence de l'être, FÉN. Exist. II, 2, Éternité..
   La permanence des âmes, VOLT. Un chrét. contre six Juifs, XLVIII.
   La permanence de l'impression peut être plus longue que la permanence de l'objet qui l'a produite, SENNEBIER Ess. art d'observ. t. I, p. 174, dans POUGENS.
   État d'une personne qui reste constamment dans le même lieu. Il ne quitte pas son cabinet, il y est en permanence.
   L'assemblée se déclara en permanence c'est-à-dire elle déclara qu'elle ne lèverait pas la séance, jusqu'à ce que telle chose fût terminée.
   La permanence des armées, condition des armées qui demeurent toujours organisées, à la différence des armées du moyen âge qui, l'expédition finie, rentraient dans la population.
   En théologie, présence continue du corps de Jésus-Christ dans l'eucharistie, après la consécration.
   XIIIe s.
   La defaillant nature de toutes teriennes choses et la parmenence de la vie du ciel, GUI DE CAMBRAI Barl. et Jos. (traduction en prose), p. 348.
   XIVe s.
   Nous avons parlé de la permanence et constance de felicité, ORESME Eth. 24.
   Permanent ; provenç. et espagn. permanencia ; ital. permanenza.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • permanence — [ pɛrmanɑ̃s ] n. f. • 1370; lat. médiév. permanentia 1 ♦ Caractère de ce qui est durable; longue durée de qqch. ⇒ continuité, stabilité. « le sentiment écrasant de la permanence de la nature » (Balzac). ⇒ constance, identité. 2 ♦ (1875) Service… …   Encyclopédie Universelle

  • Permanence — is the state of being permanent: *Digital permanence *Object permanence *Print permanence *Permanence and foster care …   Wikipedia

  • Permanence — Per ma*nence, Permanency Per ma*nen*cy, n. [Cf. F. permanence.] The quality or state of being permanent; continuance in the same state or place; duration; fixedness; as, the permanence of institutions; the permanence of nature. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • permanence — UK [ˈpɜː(r)mənəns] / US [ˈpɜrmənəns] or permanency UK [ˈpɜː(r)mənənsɪ] / US [ˈpɜrmənənsɪ] noun [uncountable] the state of happening or existing for a long time or for all time in the future a sense of stability and permanence …   English dictionary

  • permanence — permanence, permanency The more usual choice in current use for the meaning ‘a state of being permanent’ is permanence, but permanency is also occasionally used in this meaning and more especially in the meaning ‘something that is permanent’: • A …   Modern English usage

  • permanence — index constant, continuity, indestructibility, perpetuity, survival Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • permanence — (n.) mid 15c., from M.L. permanentia (early 14c.), from permanentum (see PERMANENT (Cf. permanent)). Related: Permanency …   Etymology dictionary

  • permanence — [pʉr′mə nəns] n. [ME < ML permanentia] the state or quality of being permanent …   English World dictionary

  • PERMANENCE — n. f. Durée constante de quelque chose. Une tradition, une erreur, dont on constate la permanence. Un emploi dont la permanence n’est pas assurée. Il se dit aussi en parlant des personnes et signifie état de celui qui reste, qui demeure longtemps …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • PERMANENCE — s. f. Durée constante de quelque chose. Les choses ne restèrent pas toujours en permanence. Un emploi dont la permanence n est pas assurée.   Il se dit aussi en parlant Des personnes, et signifie, État de celui qui reste, qui demeure longtemps… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.