avare

(a-va-r') adj.
   Qui a un désir excessif d'accumuler. Le plus avare homme du monde ne fut jamais si aise que l'on lui fît du bien que je l'ai été de celui que je viens de recevoir de V.
   M., VOIT. Lett. 178.
   Et quand il n'y aurait qu'un vers heureux à se voler à soi-même, il ne faut rien négliger : les vieillards sont un peu avares, VOLT. Lett. à d'Argental, 27 oct. 1760.
   Il ne faut ni vigueur, ni jeunesse, ni santé pour être avare, LA BRUY. 11.
   Tu céderas ou tu tomberas sous ce vainqueur, Alger, riche des dépouilles de la chrétienté ; tu disais en ton coeur avare : je tiens la mer sous mes lois, et les nations sont ma proie, BOSSUET Marie-Thér..
   Son naturel.... Le fit, dans une avare et sordide famille, Chercher un monstre affreux sous le nom d'une fille, BOILEAU Sat. X..
   Fig.
   Quoi que le sort te donne, il t'est encore avare, Si...., ROTR. Bélis. III, 7.
   En vain vous espérez qu'un dieu vous le renvoie ; Et l'avare Achéron ne lâche pas sa proie, RAC. Phèd. II, 5.
   Il y a grande disette d'eau par toute cette contrée, et le ciel lui est aussi avare que la terre, VAUGEL. Q. C. 231.
   Et tout ce que des mains de cette reine avare Vous avez pu sauver et de riche et de rare, RAC. Athal. IV, 2.
   Avare de, qui n'accorde pas, qui ne prodigue pas. Il est avare de son temps.
   Marius de leur sang eût été moins avare, VOLT. M. de Cés. I, 4.
   Je me plains seulement de ce pays barbare Qui de six pieds de terre à son prince est avare, ROTROU Antig. IV, 3.
   Le bras qui la versait [la grâce] en devient plus avare, CORN. Poly. I, 1.
   Avare du secours que j'attends de tes soins, RAC. Phèd. IV, 2.
   Pour qui la nature semble avare de ses richesses, HAMILT. Gramm. 7.
   Substantivement. Un vieil avare. Une avare parfaite.
   Un avare idolâtre et fou de son argent, Rencontrant la misère au sein de l'abondance, BOILEAU Sat. IV.
   Ici près de l'ingrat Se cachent l'imposteur, l'avare, l'homicide, GILBERT Jug. dernier..
   AVARE, AVARICIEUX. L'avare est celui qui est en proie à l'avarice, et dont toute la conduite est dirigée par cette passion. L'avaricieux est celui qui commet actuellement des actes d'avarice. Celui qui manque à donner dans l'occasion, ou qui donne trop peu, s'attire le nom d'avaricieux.
   XIIe s.
   Mais or sont-il eschar, chiche et aver, QUESNES Romancero, p. 87.
   XIIIe s.
   Berte la debonnaire, qui n'eut pensée avere, Berte, III.
   De moi faire assoufrir [elle] n'a point esté avere, ib. XLIV.
   Vers poure gent n'estiez n'escharse ne avere, ib. XCVIII.
   Car hons avers ne puet conquerre Ne seignorie, ne grant terre ; Car il n'a pas d'amis plenté [quantité], Dont il face sa volenté, la Rose, 1157.
   XVe s.
   Aies gens hardis et preux.... Non pas avers, convoiteux, Qui ne veulent qu'acquerir, E. DESCHAMPS Le lai du roi.
   Traveillez sont de tant aler ; Si prie Dieu devotement, Qui les conduise à sauvement ; Car ilz n'ont mie estez avers, Le jeu des 3 rois.
   XVIe s.
   Et lors, courant folatrement par les vergers, faisoient un avare butin des fleurs [en cueillaient à force], YVER p. 523.
   Car ta main seule invinciblement forte Peult des enfers briser l'avare porte, DU BELLAY III, 92, recto.
   Picard, aver ; provenç. avar ; espagn. et ital. avaro ; de avarus, de avere, désirer.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • avare — avare …   Dictionnaire des rimes

  • avare — [ avar ] adj. et n. • 1527; lat. avarus;cf. a. fr. aver (XIIe) , de avere « désirer vivement » 1 ♦ Vx Qui a la passion des richesses et se complaît à les amasser sans cesse. ⇒ avide, cupide, intéressé. ♢ Mod. Qui a de l argent et refuse de le… …   Encyclopédie Universelle

  • avare — AVARE. adj. des 2 g. Qui a trop d attachement auxrichesses. Vieillard avare. Humeur avare. Il est si avare qu il se refuse tout, qu il se plaint tout. f♛/b] On dit, Un caractère avare, pour, Le caractère d un avare. Un air avare. Manières avares …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Avaré — Saltar a navegación, búsqueda Avaré, São Paulo …   Wikipedia Español

  • Avaré — Vue de Avaré Blason de Avaré …   Wikipédia en Français

  • avare — AVARE. adj. de tout genre. Qui est trop attaché aux richesses. Vieillard avare. humeur avare. il est si avare que, &c. Il est quelquefois substantif. C est un avare. l avare manque aussi bien de ce qu il a, que de ce qu il n a pas. On dit fig. En …   Dictionnaire de l'Académie française

  • avaré — s. m. [Brasil] O mesmo que abaré.   ‣ Etimologia: tupi awa re, homem distinto, diferente dos outros …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • avare — Avare, ou avaricieux, Auarus …   Thresor de la langue françoyse

  • AVARE — adj. des deux genres Qui a un attachement excessif pour l’argent, pour les richesses. Un homme, une femme avare. Il est si avare qu’il se refuse tout. On dit aussi Un caractère avare. Humeur avare. Prov., à père avare, fils prodigue. Il signifie… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • AVARE — adj. des deux genres Qui a un attachement excessif pour l argent, pour les richesses. Un homme, une femme avare. Il est si avare, qu il se refuse tout, qu il se plaint tout. On dit aussi : Un caractère avare. Humeur avare.   Il signifie,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.