livré

livré, ée
(li-vré, vrée) part. passé de livrer.
   Remis. Les marchandises livrées à l'acheteur.
   Remis entre les mains de.
   Le plus innocent des hommes [Jésus] traité comme le plus criminel et livré à d'impitoyables bourreaux, BOURDAL. Myst. Pass. de J. C. t. I, p. 161.
   Fig.
   Parmi les flots d'un peuple à soi-même livré, VOLT. Adelaïde, I, 1.
   Livré à moi seul, sans ami, sans conseil, sans expérience, en pays étranger, J. J. ROUSS. Conf. VII.
   Qui est dévoué à quelqu'un.
   Le régent devait savoir qu'on n'est jamais sûr de ceux qui se vendent, et que le premier président était de tout temps livré au duc du Maine par goût et par intérêt, DUCLOS Mém. rég. Oeuv. t. V, p. 339, dans POUGENS.
   Absolument.
   Que n'êtes-vous pas pour eux, pour leur nom, pour leur famille [des Grignans] ? toute livrée, toute dévouée, toute ruinée, toute détachée de votre famille, hors de votre maman, SÉV. 13 déc. 1688.
   Si vous avez un ami, acquérez-le avec épreuve, et ne vous livrez point à lui par trop de facilité ; le caractère d'un prince livré le fait connaître et mépriser, BOSSUET Polit. X, II, 8.
   Abandonné à, en proie à.
   [Mme de Guitaut qui venait d'accoucher] ne s'est non plus ménagée sur le bruit que si elle était reine ou dauphine, c'est tout dire ; car ces sortes de personnes sont entièrement livrées au bruit que donne la joie de leur accouchement, SÉV. au comte de Guitaut, 26 mai 1681.
   Livré au péché, captif sous ses lois, BOSSUET la Vallière..
   Les grands, les petits et les médiocres vivent également assujettis aux mêmes nécessités naturelles, exposés aux mêmes périls, livrés en proie aux mêmes maladies, BOSSUET Gornay..
   Faibles agneaux livrés à des loups furieux, RAC. Esth. I, 5.
   Je sais qu'aux factions Syracuse livrée..., VOLT. Tancr. I, 1.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • LIVRE — C’est vers le milieu du XVe siècle que la technique occidentale d’impression des textes au moyen de caractères mobiles fut mise au point, très vraisemblablement dans la région de Mayence. À partir de 1460, le nouvel art se répand très rapidement… …   Encyclopédie Universelle

  • livre — 1. (li vr ) s. m. 1°   Réunion de plusieurs cahiers de pages manuscrites ou imprimées. Livre manuscrit. Livre imprimé. Les livres d une bibliothèque. Livre doré sur tranche. Livres reliés, brochés. Les marges d un livre. •   Quoiqu il soit plus… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • livre — Livre, f. penac. En fait de poids commun duquel on use en toutes marchandises debitées au poids, fors que de l or et de l argent, vaut seize onces, et se partit en deux demilivres, puis en quatre quarterons, puis en huict demiquarterons, puis en… …   Thresor de la langue françoyse

  • Livre D'or — Un livre d or est un livre (ou une page web, ou tout autre support d écrit) où des personnes inscrivent des commentaires/félicitations/critiques sur quelque chose (exemples : un lieu, un événement…). Par exemple, dans un restaurant ou un… …   Wikipédia en Français

  • Livre d'or — ● Livre d or livre sur lequel étaient inscrits en lettres d or les noms des familles nobles dans certaines villes italiennes ; livre où sont inscrits des noms héroïques ou des faits mémorables ; la tradition qui perpétue ces noms, ces faits ;… …   Encyclopédie Universelle

  • livre — adj. 2 g. 1. Que goza de liberdade. 2. Independente. 3. Que não tem peias. 4. Que pode dispor de si. 5. Que está em liberdade. = SOLTO ≠ PRESO 6. Salvo (do perigo). 7. Isento. 8. Desimpedido, desobstruído. 9. Desembaraçado. 10. Que não está… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Livre — (frz. liwr), eigentlich Pfund, französ. Rechnungsmünze bis zur Revolution; ein Livre Tournois war = 7 Sgr. 9 7/10 Pfg. – 22 kr. C. M.; ein L. Paris galt ein Viertel mehr. – L., im gemeinen Leben noch Benennung für das metrische Pfund der… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Livre — livre, livrée nf étendue de terre capable de rapporter au propriétaire une livre de cens anc. fr …   Glossaire des noms topographiques en France

  • livre — former French money, 1550s, from Fr. livre pound, in Old French in both the weight and money senses, from L. libra pound (see LIBRA (Cf. Libra)). Equivalent to the 20c. franc, it was made up of 20 sous …   Etymology dictionary

  • Livre — Li vre, n. [F., fr. L. libra a pound of twelve ounces. Cf. {Lira}.] A French money of account, afterward a silver coin equal to 20 sous. It is not now in use, having been superseded by the franc. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.