arranger

(a-ran-jé), nous arrangeons, j'arrangeais, j'arrangeai, arrangeant, v. a.
   Mettre en ordre, disposer, régler. Arranger ses affaires. Arranger un voyage. L'art d'arranger les mots. Il n'eut pas le temps d'arranger ses raisonnements. Cet homme a bien arrangé sa vie. L'économie arrange les affaires embarrassées.
   Ces politiques spéculatifs qui arrangent suivant leurs idées les conseils des rois, et composent sans instruction les annales de leur siècle, BOSSUET Duch. d'Orl..
   La manière dont on arrange les trois premières monarchies est visiblement fabuleuse, BOSSUET Hist. I, 7.
   Tâchez d'arranger vos intérêts domestiques le mieux que vous pourrez, MONTESQ. Corresp. 7.
   Mettre d'accord. Dans les bourgs, les notables arrangent les différends. Arranger un mariage.
   Convenir à, agréer. Il n'est aucune loi qui arrange tout le monde. Il répondit que ce mariage ne l'arrangeait pas. Cela m'arrange à bien des égards.
   Réparer un objet qui est en mauvais état. Envoyez cette pendule chez l'horloger pour qu'il l'arrange.
   Orner, parer. Tandis qu'elles se font arranger.
   Ironiquement, maltraiter. Tu serais arrangé comme tu le mérites. Je l'arrangerai de la belle manière.
   En termes de musique, mettre à la portée d'un ou de plusieurs instruments ce qui a été composé pour un ou plusieurs instruments d'une nature différente. On arrange souvent pour le piano une ouverture d'opéra. Hummel a arrangé en quatuor deux symphonies de Beethoven.
   S'arranger, v. réfl. Se placer en ordre, se coordonner. Tout s'arrangea parfaitement.
   Se mettre dans une posture convenable pour faire quelque chose. Il s'arrangea dans son fauteuil pour dormir.
   Se préparer, prendre ses mesures pour. Arrange-toi pour que rien ne lui manque. Je m'arrangerai en conséquence.
   Comptant sur de la colère, il ne s'était nullement arrangé pour ce sang-froid, J.-J. ROUSS. Ém. II.
   Familièrement. Arrangez-vous comme il vous plaira ; c'est-à-dire faites ce que vous voudrez, réglez vos affaires à votre guise, je ne m'en mêle pas.
   Au reste, arrange-toi, fais tes réflexions : Je t'ai dit ma pensée et mes conditions, GRESS. Le Méch. I, 1.
10°   Être terminé à l'amiable, s'accorder, s'entendre. Si les choses peuvent s'arranger. On décida que les consuls s'arrangeraient entre eux pour tenir les comices. Il vaut mieux s'arranger que plaider.
11°   Se contenter de.... Je m'arrange de tout.
   ARRANGER, RANGER. Arranger ne diffère de ranger que par l'adjonction de la préposition à. Arranger est donc ranger avec un certain dessein. En effet, ranger, c'est mettre une chose, une personne dans le rang qui lui appartient, et qui est déterminé d'avance : on range des livres dans une bibliothèque, on range des soldats. Arranger, c'est déterminer cet ordre même dans lequel on range.
   XIIe s.
   François s'arengent, si se traient arier, Bat. d'Aleschans, V. 7755.
   Entour lui [il] voit ses homes seïr et arrangier, Sax. VI.
   XIIIe s.
   Et furent tuit arengié li uns encontre les autres, VILLEH. CII.
   Renart respont : or vous soufrez, Tant que li moine aient mengié, Qui as tables sont arengié, Ren. 784.
   Et il et ses chevaliers saillirent de la galie moult bien armez et moult bien atirez, et se vindrent arranger de coste nous, JOINV. 215.
   Es vous mil chevaliers armés, Qui s'arengent sur les fossés, Blancandin.
   Provenç. arengar, arrengar, arenjar ; anc. catal. arengar ; de ad, à, et ranger.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • arranger — [ arɑ̃ʒe ] v. tr. <conjug. : 3> • 1160; de 1. a et ranger I ♦ V. tr. 1 ♦ Mettre dans l ordre que l on juge convenable, disposer de la manière correcte ou préférée. ⇒ disposer, ordonner, 1. placer, 1. ranger. Arranger des papiers, des livres …   Encyclopédie Universelle

  • arranger — ARRANGER. v. act. Mettre dans l ordre convenable. Arrangez bien tout cela. Arranger des livres. Arrangeonsnous autour du feu, autour de la table. f♛/b] On dit d Un homme qui parle avec justesse et avec ordre, que C est un homme qui arrange bien… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • arranger — Arranger. v. a. Mettre en rang convenable, ranger comme il faut. Arrangez bien tout cela. il avoit proprement arrangé ce qui estoit dans sa chambre. faites arranger ces pauvres, afin qu on leur donne l aumosne. arrangeons. nous autour du feu,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • arranger — A bank which has been awarded the mandate by the borrower to arrange a syndicated loan. + arranger USA The financial institution that arranges for a loan between a borrower and a syndicate of lenders. The arranger conducts the credit assessment… …   Law dictionary

  • arranger — Arranger, Ponere ordine, Digerere, Ordinare, Disponere, Componere. Arranger son armée sur la mer, et la mettre en estat de combattre, Naues explicare. Fueilles arrangées l une sur l autre, Disposita folia …   Thresor de la langue françoyse

  • Arranger — Ar*ran ger, n. One who arranges. Burke. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Arranger —   [englisch, ə reɪndʒə; wörtlich »Bearbeiter«], in E Orgeln und Keyboards eingebauter Begleitautomat (Begleitautomatik) …   Universal-Lexikon

  • ARRANGER — v. a. Mettre dans l ordre convenable, dans un certain ordre. Arrangez bien tout cela. Arranger des livres.   Arranger ses idées, ses paroles, Les disposer convenablement, les mettre chacune à leur place. C est un homme qui arrange bien ses… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • arranger — vt. , remettre en état, réparer, raccommoder (des souliers...) ; ranger, placer, disposer, remettre en ordre ; arranger, coiffer, attifer, parer ; remettre de l’ordre dans la tenue de (qq.) : aranzhî (Cordon.083, Saxel.002), arêdjé (Montagny… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ARRANGER — v. tr. Mettre dans un certain ordre, dans l’ordre convenable. Arranger des livres, un mobilier, un appartement. Fig., Arranger ses affaires, Les remettre en meilleur état. Arrangez vous pour finir vite ce travail, pour arriver ce soir à telle… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.