gazette

gazette 1.
(ga-zè-t') s. f.
   Écrit périodique contenant les nouvelles politiques, littéraires, etc. dit aujourd'hui plus habituellement journal.
   D'éloges on regorge, à la tête on les jette, Et mon valet de chambre est mis dans la gazette, MOL. Mis. III, 7.
   Ne vous incommodez point pour les réponses ; il a un style de gazette qu'il possède mieux que moi, SÉV. Lett. 25 oct. 1679.
   N'avez-vous point remarqué la gazette de Hollande ? elle compte ceux qui ont des charges chez Madame la Dauphine, SÉV. 17 janvier 1680.
   Et, cherchant sur la brèche une mort indiscrète, De sa folle valeur embellir la gazette, BOILEAU Sat. VIII.
   La nouvelle qui vous alarme n'est encore que dans la gazette, et la gazette est souvent menteuse, DANCOURT la Gazette, sc. 8.
   Je veux encore me flatter que les gazettes ne savent ce qu'elles disent ; cela leur arrive fort souvent, VOLT. Lett. d'Argental, 5 déc. 1768.
   À l'imitation des gazettes politiques, on commença en France à imprimer des gazettes littéraires en 1665, VOLT. Dict. phil. Gazette..
   Mlle Duménil [une actrice] court à bride abattue, une autre dit des vers comme on dit la gazette, VOLT. Lett. Chabanon, 22 déc. 1766.
   Renaudot (Théophraste), médecin très savant en plus d'un genre, le premier auteur des gazettes en France, VOLT. Louis XIV, Écrivains..
   Une vieille gazette, une chose qui n'a plus aucun intérêt.
   Je vis qu'il me traitait comme une vieille gazette, dont on n'a plus que faire, STAAL Mém. t. I, p. 298.
   Fig. et populairement. Lire la gazette, se dit d'un cheval ou d'une autre bête de somme que son maître laisse exposée à l'injure du temps, pendant qu'il est, lui, au cabaret. Le maître vide sa bouteille, la jument lit la gazette, HUMBERT.
   Titre de différents journaux. La Gazette de France. La Gazette du village.
   On devenait coupable d'un crime sensible [auprès du roi], sitôt qu'on s'écartait un peu de la fadeur de la Gazette de France, et de celle des bas courtisans, SAINT-SIMON 245, 14.
   Détail minutieux de circonstances.
   Que je voie toute la cour par vos yeux, que j'assiste à tous les sermons par vos oreilles.... et qu'il ne revienne point de courrier qui ne soit chargé d'une gazette de votre style, BALZ. liv. IV, lett. 26.
   Si je vous faisais une gazette de l'état de ma santé en détail, SÉV. 594.
   Parlez-moi de votre gazette de santé, qui est bien la source de mon repos, SÉV. 20 nov. 1689.
   Deux personnes chargées de faire la gazette de la cour, MONTESQ. Esp. XII, 7.
   Ces gazettes de la médisance, ces archives du mauvais goût, que l'envie, la bassesse et la faim ont dictées, ces lâches satires où l'on ménage le vautour, et où l'on déchire la colombe, VOLT. Babouc..
   Par dénigrement. Histoire, poëme, récit où les choses sont racontées sèchement et sans intérêt. Ce poëme n'est qu'une gazette rimée.
   Il y a environ douze batailles dont je n'ai point parlé, Dieu merci, parce que j'écris l'histoire de l'esprit humain, et non une gazette, VOLT. Lett. Damilaville, 13 février 1763.
   Personne curieuse d'apprendre et de débiter toutes sortes de nouvelles. C'est la gazette du quartier.
   XVIe s.
   Hé quoy donc, petit sibilot [fou], Pour l'amour de dame Lisette, Vous vous estes fait huguenot, à ce que nous dit la gazette, D'AUBIGNÉ Épigr..
   Il se retira en cette ville (qui estoit Venize) au mois de juin an susdit (1598), n'aiant avec lui qu'une seule gazette, piece de monnoie valant trois liards de France, D'AUBIGNÉ Hist. III, 513.
   Elle jase, elle caquette, Comme une vieille gazette, De mouchoir et de manchette, De cravate et de cornette, PERRIN Poés. p. 210, dans LACURNE.
   Espagn. gazeta ; ital. gazzetta ; d'après Ménage et Ferrari, du vénitien gazzetta, nom d'une petite monnaie que coûtait le papier-nouvelle vendu à Venise ; le nom de la pièce de monnaie passa au journal. D'autres ont dit que gazzetta était le diminutif de gazza, pie. M. Garcin de Tassy le tire de l'indo-persan kâged ou kâgiz, papier. Mais c'est l'opinion de Ménage et de Ferrari qui doit prévaloir ; du moins un des exemples de d'Aubigné prouve que gazette était alors le nom d'une monnaie.
————————
gazette 2.
(ga-zè-t') s. f.
Terme de manufacture de porcelaine. Le même que casette, dont il est une altération.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gazette — [ gazɛt ] n. f. • 1600; it. gazzetta, du vénitien gazeta « petite monnaie », prix d une gazette 1 ♦ Vx, région. ou plaisant Écrit périodique contenant des nouvelles. ⇒ journal, revue. La « Gazette », de Théophraste Renaudot (1631). J ai vu ça… …   Encyclopédie Universelle

  • Gazette — (f.) ist eine veraltete und heutzutage eher ironische Bezeichnung für eine Zeitung. Der Begriff leitet sich von der italienischen Gaze(t)ta ab, deren erste Vertreterin das 1536 erschienene Flugblatt Gazetta di Venezia war, das politische… …   Deutsch Wikipedia

  • GAZETTE (LA) — GAZETTE LA, puis GAZETTE DE FRANCE Journal parisien paru du 30 mai 1631 au 30 septembre 1915. Théophraste Renaudot n’est pas le créateur de la presse périodique en France, mais il reste bien le fondateur du premier grand journal français, La… …   Encyclopédie Universelle

  • Gazette — Saltar a navegación, búsqueda the GazettE [[Archivo:‎|200px]] Información personal Origen Japón Estado Activos …   Wikipedia Español

  • gazette — ga‧zette [gəˈzet] noun [countable] a newspaper, often one listing official announcements such as legal notices or the names of people who have taken up a position in government. The word Gazette is often used in newspaper titles: • Before any new …   Financial and business terms

  • gazette — GAZETTE. sub. f. Cahier, feüille volante qu on donne au public toutes les semaines, & qui contient des nouvelles de divers pays. Gazette de France, de Hollande. Gazette imprimée. Gazette à la main. On appelle fig. Gazette, Une personne qui est… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Gazette — Sf Zeitung per. Wortschatz arch. (17. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. gazette, dieses aus it. gazetta, aus der venezianischen Bezeichnung gazeta de la novità. Ursprünglich handelt es sich bei venez. gazeta um den Namen einer Münze im Wert von… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Gazette — Ga*zette , n. [F. gazette, It. gazzetta, perh. from gazetta a Venetian coin (see {Gazet}), said to have been the price of the first newspaper published at Venice; or perh. dim. of gazza magpie, a name perh. applied to the first newspaper; cf. OHG …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Gazette — Ga*zette , v. t. [imp. & p. p. {Gazetted}; p. pr. & vb. n. {Gazetting}.] To announce or publish in a gazette; to announce officially, as an appointment, or a case of bankruptcy. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Gazette — index herald, journal, proclaim Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 Gazette …   Law dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.