crêté


crêté
crêté, ée
(krê-té, tée) adj.
Qui a une crête.
   Terme de blason. Animal crêté, animal représenté avec une crête d'un autre émail que le corps.
   Terme d'histoire naturelle. Qui a la forme d'une crête, qui imite une crête.
   Terme de minéralogie. Cristal crêté, cristal indéterminable, qui est mince et arrondi sur les bords.
   XIVe s.
   À rire commença, s'a les sourcilz levez ; Bertran le regarda comme lyon cretez, Guesclin. 1644.
   XVIe s.
   Du Guesclin se jetta sur lui comme lion creté, Mém. s. du G. ch. 10.
   Ce n'est pas raison qu'à faulte de rime ils me refusent la dispense [d'user de termes libres] que mesme des hommes ecclesiastiques, des nostres et des plus cretez, jouissent en ce siecle, MONT. III, 375.
   Lat. cristatus, de crista, crête.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
   CRÊTÉ. Ajoutez :
   Fig. Qui est comme un coq dont la crête est dressée.
   Elle arriva toute crêtée, crispée, voulut repartir ; et moi, voyant cela, je la laissai faire, Lettre du marquis de Mirabeau à la comtesse de Rochefort, dans la Comtesse de Rochefort et ses amis, par L. DE LOMÉNIE, 1870.
   Ajoutez :
   XIIe s.
   Cil dist que il avoit veü Hui matin un serpent crestu, Perceval le Gallois, V. 24 165.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.