choyer

(cho-ier, ou, suivant d'autres, choi-ié), je choie, tu choies, il choie, nous choyons, vous choyez, ils choient ; je choyais ; je choyai ; je choierai ; je choierais ; que je choie, que nous choyions, que vous choyiez, qu'ils choient ; que je choyasse ; choyant, v. a.
   Soigner avec une tendre sollicitude, entourer de prévenances.
   Je t'ai toujours choyé, t'aimant comme mes yeux, LA FONT. Fabl. VIII, 22.
   Il le choie, il l'embrasse, et pour une maîtresse On ne saurait, je pense, avoir plus de tendresse, MOL. Tart. I, 2.
   Ta mère le choie ; Zara ne le néglige pas, P. L. COUR. Lett. II, 102.
   On ne saurait choyer avec trop de précaution un esprit malade, Exil de Cicéron, dans DESFONTAINES.
   Conserver avec soin. Choyer des meubles.
   De peur de voir finir mon argent, je le choie, J. J. ROUSS. Conf. I.
   Se choyer, v. réfl. Se procurer toute l'aise possible.
   Moi, Monsieur ? quelque sot ! la colère fait mal ; Et je veux me choyer, quoi qu'enfin il arrive, MOL. l'Étour. II, 7.
   XIIIe s.
   Quant ele est seule et enserrée, Cort tenue d'un vilainastre, Vos alez joer et esbatre ; Mais el ne se puet remuer, Tant sache son mari suer, Roman de la Poire.
   Male-Bouche et tous ses parens, à qui jà Diex ne soit garans, Par barat estuet barater, Servir, chuer, blandir, flater, la Rose, 7425.
   Il fait trop bon le chien chuer, Tant qu'on ait la voie passée, ib. 7430.
   XVIe s.
   Nos pedantes se trouveroient chouez [attrapés], MONT. I, 146.
   Je disois, en mes jours, de quelqu'un en gaussant, qu'il avoit choué la divine justice, MONT. I, 310.
   Berry, chouer, chuer ; picard, chuer, parler bas, caresser, choer, gratter ; ital. soiare, flatter, soia, flatterie ; angl. to sue, demander avec instance, supplier ; d'un radical inconnu.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
   CHOYER. - ÉTYM. Ajoutez : Un de mes correspondants, M. Petilleau, me fait remarquer que l'anglais to sue, même à titre de rapprochement, ne doit pas figurer auprès de choyer ; to sue est le français suivre, anc. français sieut, il suit, suent, suivent, etc. Cela est péremptoire ; mais, cette erreur écartée, les conjectures restent ouvertes pour l'origine de choyer. M. L. Havet, Romania, t. III, p. 330, pense que choyer n'a rien de commun avec chuer, chouer et l'ital. soiare. Le rapprochant du guernesiais couayer, ménager, économiser, épargner : couayer le feu, prendre garde au danger du feu, il le dérive d'une forme caucat, il choie, pour cavicat, dérivé de cavere, prendre garde, comme pendicare de pendere. Sa raison est que la diphthongue oi ne peut venir que d'un au (ou encore o et u). Au contraire, d'après M. Bugge, Romania, n° 10, p. 146, l'origine de ce mot est germanique : goth. Suthjôn ( avec un u long), chatouiller ; dans l'ital. soiare, le th germanique a été traité comme le d du lat. gaudium, gaudia, dans l'ital. gioia. Quant à la mutation de l's en ch, il l'explique par des exemples : chucre et sucre, chiffler et siffler. Quant à mon opinion, elle incline plus du côté de M. Bugge que de M. L. Havet. M. Havet est obligé de séparer l'ital. soiare du français choyer ; et cela paraît bien difficile. Or soiare ne s'accommode que de la dérivation allemande.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • choyer — [ ʃwaje ] v. tr. <conjug. : 8> • 1541; chuer, chouerXIIIe; p. ê. d un gallo rom. °cavicare, du lat. cavere « veiller sur », ou formation onomat. ♦ Soigner avec tendresse, entourer de prévenances. ⇒ cajoler, fam. chouchouter , dorloter,… …   Encyclopédie Universelle

  • choyer — CHOYER. v. act. (Il se conjugue comme Employer.) Conserver avec soin. Il ne se dit guère qu en parlant Des personnes chères et délicates, ou des choses précieuses, et qui peuvent se casser ou se gâter. Cette mère choie fort ses enfans. Vous avez… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • choyer — CHOYER. v. act. Conserver avec soin. Cette mere choye fort ses enfants. vous avez de belles porcelaines, il les faut bien choyer. choyer des meubles. On dit, Se choyer trop, ne se choyer pas assez, pour dire, Avoir trop ou trop peu d attention à… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • choyer — Choyer, Parcere. Usez des locutions de Contre garder …   Thresor de la langue françoyse

  • CHOYER — v. a. (Il se conjugue comme Employer. ) Conserver avec soin. Il se dit principalement en parlant Des personnes que l on soigne avec tendresse, avec affection, et Des choses précieuses qui peuvent se casser ou se gâter. Cette mère choie trop ses… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CHOYER — v. tr. Soigner quelqu’un avec tendresse, avec affection. Cette mère choie trop ses enfants. Fig., Choyer quelqu’un, Avoir pour quelqu’un de grands égards, chercher à lui plaire par toute sorte de prévenances. Il signifie aussi Conserver une chose …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • câliner — [ kaline ] v. tr. <conjug. : 1> • 1808; se câliner « paresser » 1616; mot de l Ouest; bas lat. °calina « chaleur de l été » ♦ Traiter quelqu un avec douceur et tendresse; lui prodiguer des marques d affection, des paroles tendres, des… …   Encyclopédie Universelle

  • choix — [ ʃwa ] n. m. • 1155; de choisir 1 ♦ Action de choisir, décision par laquelle on donne la préférence à une chose, une possibilité en écartant les autres. Faire un bon, un mauvais choix. Un choix difficile, déchirant. Faire son choix. Influer sur… …   Encyclopédie Universelle

  • chouchouter — [ ʃuʃute ] v. tr. <conjug. : 1> • 1842; de chouchou ♦ Fam. Dorloter, gâter. Chouchouter ses enfants. ⇒ cajoler, choyer. Se faire chouchouter. ● chouchouter verbe transitif Familier. Traiter quelqu un avec tendresse, le choyer, le gâter de… …   Encyclopédie Universelle

  • dorloter — [ dɔrlɔte ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; doreloter « friser » du XIVe au XVIe; de l a. fr. dorelot « boucle de cheveux » ♦ Entourer de soins, de tendresse; traiter délicatement. ⇒ cajoler, caresser, choyer, mignoter, mitonner; fam.… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.