carillon

(ka-ri-llon, ll mouillées, et non cari-yon) s. m.
   Sonnerie de cloches accordées à différents tons.
   Les carillons ont, dit-on, été inventés en Flandres où ils sont fort communs, NOËL et CARPENTIER Dict. des origines.
   Air qu'on exécute sur ces cloches ainsi accordées.
   Comme on fait plutôt le carillon pour les cloches que les cloches pour le carillon, l'on n'y fait entrer qu'autant de sons divers qu'il y a de cloches, J. J. ROUSS. Dict. de musique, carillon..
   Spécialement, les airs joués dans des horloges publiques à l'aide d'un mécanisme qui produit toujours le même chant. Les carillons de la Samaritaine.
   J'aurais mieux aimé qu'ils [les horlogers] nous eussent envoyé quelques carillons pour Sainte-Sophie, VOLT. Lett. à Cath. 81.
   Horloge, montre, boîte à carillon ou, simplement, carillon, horloge, montre, boîte qui sonne ou joue différents airs. Il a un carillon de Genève qui joue dix-huit airs.
   Battement de cloches à coups précipités et cadencés. Sonner le carillon. Sonner à double carillon.
   Les carillons des cloches semblaient augmenter l'allégresse publique, CHATEAUB. Génie, IV, I, 1.
   Du pieux carillon les légères volées Couraient en bondissant à travers les vallées, LAMART. Joc. I, 33.
   Fig. et familièrement. à double, à triple carillon, très fort, excessivement. Il fut sifflé à double carillon.
   Le jour que naquit Chatillon, On sonna double carillon Par tous les clochers de Cythère, VOIT. dans MÉNAGE qui a remarqué qu'on dit non pas sonner double carillon, mais sonner à double carillon.
   Terme de physique. Carillon électrique, petit carillon composé de trois timbres que l'électricité met en mouvement.
   Fig. et familièrement, tapage, crierie. Ces enfants font un carillon insupportable. Sa femme lui fera un beau carillon.
   Terme de métier. Barre de fer de 18 à 20 millimètres carrés.
   Anciennement, sorte d'ornement d'un bonnet de femme.
   Habillée du bel air, avec de petits bonnets à double carillon, SÉV. 282.
   Carillon de Dunkerque, air vif, à 2/4, composé de deux reprises, chacune de huit mesures, ainsi nommé sans doute parce qu'il y avait à Dunkerque une horloge qui jouait cet air-là.
   Danse très vive ou plutôt ronde qui se joue sur cet air et par laquelle on termine souvent les bals bourgeois. Elle commence par un grand rond ; après quoi, les danseurs en place frappent trois fois dans leurs mains, puis trois fois du pied à terre ; enfin chaque cavalier fait tourner la dame qu'il a à sa gauche, en ayant soin de la déposer à sa droite. On recommence ensuite le grand rond, puis les battements de mains et de pieds, et les tours de main qui à chaque fois donnent une nouvelle dame à chaque cavalier.
   XIIIe s.
   Et les cordes corut saisir, Les sains [cloches] sone de grant aïr à glaz, à treble, à carenon, Ren. 3341.
   Ménage, qui écrit carrillon, indique la vraie étymologie : un mot bas-latin quadrilio signifiant un quaternaire, à cause que les carillons se faisaient autrefois avec quatre cloches ; l'ancien français carenon a le même sens, mais vient de quaternio.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • carillon — [ karijɔ̃ ] n. m. • 1718, faire carillon « faire du tapage »; quarellon 1345; carenon 1178; lat. pop. °quadrinio, class. quaternio « groupe de quatre cloches » 1 ♦ Ensemble de cloches accordées à différents tons. Le carillon d une église, d un… …   Encyclopédie Universelle

  • carillon — CARILLON. s. mas. Battement de clcches à coups drus et menus, avec quelque sorte de mesure et d accord. Sonner le carillon. Sonner à doublecarillon.Carillon, se dit aussi De l air que l on exécute sur les cloches. Le Carillon de Dunkerque. f♛/b]… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • carillón — sustantivo masculino 1. Conjunto de campanas que producen un sonido armónico: el carillón de la catedral. 2. Reloj con un conjunto de estas campanas: No le damos cuerda al carillón que nos han regalado, porque no nos deja dormir. 3. Instrumento… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • carillón — (Del fr. carillon). 1. m. Grupo de campanas en una torre, que producen un sonido armónico por estar acordadas. 2. Juego de tubos o planchas de acero que producen un sonido musical. 3. Reloj con carillón …   Diccionario de la lengua española

  • Carillon — Car il*lon, n. [F. carillon a chime of bells, originally consisting of four bells, as if fr.. (assumed) L. quadrilio, fr. quatuer four.] [1913 Webster] 1. (Mus.) A chime of bells diatonically tuned, played by clockwork or by finger keys. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • carillon — 1775, from Fr. carillon, from O.Fr. carignon set of four bells, from L. quaternionem set of four, from quater four times, from PIE *kwetrus, from root *kwetwer four (see FOUR (Cf. four)) …   Etymology dictionary

  • carillon — [kar′ə län΄; ] occas. [, kə ril′yən] n. [Fr, chime of bells (orig. composed of four) < OFr carrignon < LL quaternio: see QUATERNARY] 1. a set of stationary bells, each producing a different musical tone, now usually sounded by means of a… …   English World dictionary

  • Carillon — (fr., spr. Kariiljong), 1) Glockenspiel; 2) Tonstück, welches für ein Glockenspiel eingerichtet ist; 3) Klang angestoßener Weingläser; 4) C. national, so v.w. Ca ira 2) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Carillon — (franz., spr. karijóng), Glockenspiel (s.d.); auch soviel wie Stahlspielwerk (s. Spieluhr) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Carillon — (frz., spr. karĭjóng), Glockenspiel (s.d.); auch ein dasselbe nachahmendes Tonstück …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Carillon — (frz. Karilljong), gestimmtes Glockenspiel, auch ein Tonstück dafür; der Klang der Gläser beim Anstoßen …   Herders Conversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.