affaisser
(a-fê-sé) v. a.
   Faire ployer sous le faix. Une trop grande charge a affaissé le plancher du grenier.
   Faire baisser, tasser des choses posées les unes sur les autres. Les grandes pluies affaissent les terres.
   Fig. Accabler, affaiblir. Le grand âge n'a point affaissé votre esprit.
   S'affaisser, v. réfl. Le terrain s'affaisse.
   Elle ne pouvait se tenir et s'affaissait, SÉV. 151.
   Velléda porte à sa gorge l'instrument sacré [sa faucille d'or] : elle s'affaisse sur le char, CHATEAUB. Mart. 345.
   S'affaiblir, succomber. Le corps s'affaisse par la fatigue. Rome s'affaissa sous le poids de sa propre grandeur. Esprit qui s'affaisse.
   XIIIe s.
   Durement s'estent et s'afaiche ; De fein li dolent li bouel, Ren. 24352.
   XVIe s.
   La vessie s'affaisse et reserre selon que l'urine sort, PARÉ XI, 19.
   À et faix ; provenç. afaissar.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • affaisser — [ afese ] v. tr. <conjug. : 1> • 1529; afaicher 1250; de à et faix 1 ♦ Rare Faire plier, baisser de niveau sous le poids. ⇒ tasser. 2 ♦ S AFFAISSER v. pron. Plier, baisser de niveau sous un poids ou une pression. Le sol s est affaissé par… …   Encyclopédie Universelle

  • affaisser — AFFAISSER. v. actif. Faire que des choses qui sont l une sur l autre, s abaissent, se foulent, et tiennent moins d espace en hauteur.Les pluies affaissent les terres.Affaisser, signifie aussi, Faire ployer, faire courber sous le faix. Et dans ce… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • affaisser — Affaisser, Pandare, Desidere. Le theatre s affaisse, et fait de grandes fentes, Descendit ingentibus rimis theatrum, Desidit theatrum. Le bastiment s est affaissé, et a prins son fais, Moles sedimentum fecit. Plin …   Thresor de la langue françoyse

  • affaisser — Affaisser. v. a. Faire que des choses qui sont l une sur l autre, s abbaissent, se foulent, & tiennent moins d espace en hauteur. Les pluyes affaissent les terres. Il est aussi neut. pass. Les fortifications de terre s affaissent à veuë d oeil.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • affaisser — vt. (le sol ep. de la pluie) => Tasser. A1) affaisser (sous le poids des accusations) => Accabler. A2) s affaisser => Tasser (Se), Courber (Se), Accroupir (S ).. A3) s affaisser, s écrouler, s abattre, s effondrer : tonbâ ptyèbà… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • AFFAISSER — v. a. Faire que des choses qui sont l une sur l autre, s abaissent, se foulent, et tiennent moins d espace en hauteur. Les pluies affaissent les terres.   Il signifie également, Faire ployer, faire courber sous le faix. Une trop grande charge de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AFFAISSER — v. tr. Faire ployer sous un faix. Les grandes pluies affaissent les terres. Les terres rapportées sont sujettes à s’affaisser. Ce monceau de foin s’est affaissé de tant de mètres. Fig., Le grand âge n’a point affaissé son esprit. La douleur… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • s'affaisser — ● s affaisser verbe pronominal être affaissé verbe passif S effondrer, se tasser : Le plancher est affaissé par endroits. S écrouler, tomber sous le coup d une attaque, de la fatigue ; s affaler, être affalé : Épuisé, il s est affaissé dans un… …   Encyclopédie Universelle

  • tomber — 1. tomber [ tɔ̃be ] v. <conjug. : 1> • XV e; tumber XIIe; probablt o. onomat., avec infl. de l a. fr. tumer « gambader, culbuter », frq. °tûmon I ♦ V. intr. (auxil. être) A ♦ Être entraîné à terre en perdant son équilibre ou son assiette. 1 …   Encyclopédie Universelle

  • affaissement — [ afɛsmɑ̃ ] n. m. • 1538; de affaisser ♦ Fait de s affaisser, état de ce qui est affaissé. ⇒ dépression, tassement. Affaissement du sol (⇒ effondrement) , de la chaussée. Affaissement d un organe, d un muscle. Fig. Ils succombent « à l… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”