s'affainéantir
affainéantir (s')
(a-fè-né-an-tir) v. réfl.
Devenir fainéant.
   Les grandes possessions des biens de la fortune sont cause que l'on s'affainéantit et que l'on néglige de posséder les biens de la vertu, Francion, livre IV, p. 180.
   À et fainéant.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • affainéantir — ⇒AFFAINÉANTIR, verbe trans. Vx et très peu us. 1. Emploi trans. Rendre fainéant, mou. Rem. À signaler les formes pop. ou dial. de l Ouest : afainianter, affaignanter (cf. p. ex. VERR. ON. 1908). Cf. affainéanti. 2. Emploi pronom. S affainéantir.… …   Encyclopédie Universelle

  • affainéanti — ⇒AFFAINÉANTI, IE, part. passé et adj. I. Part. passé de affainéantir. II. Adj., région. Devenu fainéant, mou; avachi : • Par un chemin creux de la forêt s en allait le meunier du moulin de la Bigne, Siure, assis de côté sur son petit cheval, et… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”