affainéanti
affainéanti, ie
(a-fè-né-an-ti, tie) part. passé et adj.
Devenu fainéant.
   Ils parlaient dans ces lettres en vrais étourdis, et y traitaient le roi [Louis XIV] de gentilhomme campagnard affainéanti auprès de sa vieille femme, M. L. M. D. L. F. Mémoires, p. 261. Amsterdam, 1734.
   Mot très bon et à employer.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • affainéanti — ⇒AFFAINÉANTI, IE, part. passé et adj. I. Part. passé de affainéantir. II. Adj., région. Devenu fainéant, mou; avachi : • Par un chemin creux de la forêt s en allait le meunier du moulin de la Bigne, Siure, assis de côté sur son petit cheval, et… …   Encyclopédie Universelle

  • affainéantir — ⇒AFFAINÉANTIR, verbe trans. Vx et très peu us. 1. Emploi trans. Rendre fainéant, mou. Rem. À signaler les formes pop. ou dial. de l Ouest : afainianter, affaignanter (cf. p. ex. VERR. ON. 1908). Cf. affainéanti. 2. Emploi pronom. S affainéantir.… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”