béton


béton
béton 1.
(bé-ton) s. m.
Mortier fait de chaux, de sable et de gravier.
   XIVe s.
   Qui ont mis aucuns fumiers, terres et autres betuns ez place de la ville de Dijon, DU CANGE betunium..
   XVe s.
   Un tombereau chargié de gravois et autres betuns, DU CANGE ib..
   On peut croire que béton tient au provençal batum, mastic, enduit, et qui est une autre forme de betum, bitume ; espagnol, betun, bitume. Alors betun, betunium, qui veut dire gravois et immondices, en dériverait, parce que le béton ruiné devient gravois. Mais le béton ne contient pas de bitume ; et, tout mortier se durcissant, devrait-on y chercher le sens de ce qui se durcit, se caille, se coagule ; et par là nous serions conduits à l'ancien verbe beter qui a ce sens (voy. béton 2). L'incertitude reste entre ces deux explications.
————————
béton 2.
(bé-ton) s. m.
Nom vulgaire, mais peu usité, du lait trouble et épais contenu dans les mamelles au moment de l'accouchement.
   L'apparence qu'a ce lait lui a fait donner le sens de caillot, qui est dans l'ancien verbe beter, dont voici des exemples :
   XIIe s.
   Desoz l'auberc li est le sanc betez [caillé], Bataille d'Aleschans, 715.
   Del sanc des cors est la terre betée, ib. 5413.
   Il voient l'eve felenesse, Et tant perilleuse et parfonde, Qu'il n'est riens nule en tot le monde, S'ele i cheoit, ne fust alée, Aussi com en la mer betée [gelée], La Charrette, 3009.
   XIIIe s.
   [Il] N'en a laissié prodome dusqu'à la mer betée Qui puisse porter lance ne qui çaigne l'espée, Ch. d'Ant. VII, 115.
Beter a une autre signification qui est : mettre un mors, et il vient en ce sens du germanique : anglo-saxon, baetan ; flamand, beeten ; allem. moderne, beizen, faire mordre à la bride. Mais Diez croit qu'on y peut aussi rattacher beter dans le sens de cailler, vu que beizen signifie aussi, par dérivation, exercer une action chimique, corrosive, et qu'on fait cailler le lait par des acides.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
   1. BÉTON. - ÉTYM. Ajoutez : D'après M. Roulin, les objections contre bitumen ne peuvent l'emporter ; c'est le souvenir du bitume employé en guise de mortier à la construction des murs de Babylone qui a prévalu.
   2. BÉTON. - ÉTYM. Ajoutez : M. Bugge, Romania, n° 10, p. 145, propose une autre étymologie que l'ancien verbe beter, cailler ; c'est le vieux haut-allem. piost, moyen haut-allem. biest, qui signifie le colostrum ; il aurait fait une ancienne forme beston, devenue béton, comme bétail pour bestail.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • béton — béton …   Dictionnaire des rimes

  • BÉTON — Le béton est aujourd’hui le matériau de construction par excellence. Environ 4 milliards de mètres cubes de béton sont utilisés tous les ans de par le monde pour la construction d’ouvrages de toutes natures, notamment de bâtiments, d’immeubles… …   Encyclopédie Universelle

  • Beton — ist im allgemeinen ein aus einem Bindemittel mit Zuschlägen von Sand, Kies und Steinschlag bestehendes Baumaterial, das in mehr oder weniger plastischer Form an dem Ort seiner Bestimmung zwischen feststehenden Schalungen oder sonstigen, seine… …   Lexikon der gesamten Technik

  • beton — BETÓN s.n. 1. Amestec de pietriş, nisip, ciment (sau asfalt, var hidraulic etc.) şi apă, care se transformă prin uscare într o masă foarte rezistentă şi se foloseşte în construcţii. ♢ Beton armat = amestecul descris mai sus, turnat peste o… …   Dicționar Român

  • beton — bètōn m <G betóna> DEFINICIJA 1. tvrdi materijal za gradnju, smjesa cementa, pijeska, šljunka i vode 2. žarg. istodobno pijenje viskija i piva, ob. izaziva teško pijanstvo SINTAGMA armirani beton beton ojačan željeznim šipkama ili željeznom …   Hrvatski jezični portal

  • Beton — (concrete; béton; calcestruzzo). Beton ist ein mehr oder minder grobkörniges Gemenge von Steinstücken, dessen Zwischenräume durch zunächst plastischen, später erhärtenden Mörtel ausgefüllt werden. Die Bestandteile des B., d.s. Bindemittel und… …   Enzyklopädie des Eisenbahnwesens

  • beton — I {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. mnż I, D. u, Mc. betonnie {{/stl 8}}{{stl 7}} mieszanina cementu, wody i kruszywa, tworząca po związaniu twardą masę : {{/stl 7}}{{stl 10}}Lać beton do szalunków. Fundamenty z betonu. <fr.> {{/stl 10}}{{stl 20}}… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • Beton — Sm std. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. béton, dieses aus l. bitūmen n. Erdharz, Bergteer . Direkt aus dem Lateinischen stammt das Wort Bitumen. Verb: betonieren.    Ebenso nndl. beton, nschw. betong, nnorw. betong. ✎ Röhrich 1 (1991),… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Beton — (franz. béton, spr. tóng, Steinmörtel, Grobmörtel, Konkret), aus Steinbrocken, Kies, Sand und Kalk oder Zement und Wasser bereitetes Gemenge zur Herstellung selbständiger Mauerkörper, zu Grundschichten, Fußböden, Gewölben etc. Je größer der… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • bètōn — m 〈G betóna〉 1. {{001f}}tvrdi materijal za gradnju; smjesa cementa, pijeska, šljunka i vode 2. {{001f}}žarg. istodobno pijenje viskija i piva, ob. izaziva teško pijanstvo ∆ {{001f}}armirani ∼ beton ojačan željeznim šipkama ili željeznom mrežom ✧… …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.