brouter


brouter
(brou-té) v. a.
   Manger sur place l'herbe ou les feuilles des arbres.
   L'agneau broute le serpolet, La chèvre s'attache au cytise, LAMART. Harm. I, 7.
   ....le cerf hors de danger Broute sa bienfaitrice [la vigne] ; ingratitude extrême, LA FONT Fabl. V, 15.
   Par extension.
   Nous [abeilles] ne broutons que des fleurs odoriférantes ; nous ne faisons que du miel délicieux, FÉN. XIX, 46.
   Tandis que des hommes créés à l'image de Dieu et rachetés de tout son sang, broutent l'herbe comme des animaux, auriez-vous la force d'y être le seul heureux ?, MASS. Carême, Aumône..
   Absolument.
   Dès que les chèvres ont brouté, Certain esprit de liberté Leur fait chercher fortune...., LA FONT. Fabl. XII, 4.
   Fig. et familièrement. L'herbe sera bien courte s'il ne trouve de quoi brouter, se dit de celui qui sait vivre, se tirer d'embarras là où d'autres ne le sauraient pas.
   Terme de métier qui se dit d'un outil ne coupant pas le bois nettement, et en rendant la surface inégale, par comparaison avec l'effet de la dent des animaux qui broutent.
PROVERBE Où la chèvre est attachée il faut qu'elle broute, se dit pour exprimer que le mieux est de se conformer à son sort, à sa situation, à la nécessité.
   XIIe s.
   Plus que la chievre ne s'apese Des chous bruster, s'ele en a ese, BENOIT II, 12655.
   XIVe s.
   Dame, dist Bauduins, par la vertut discrée, Kievre convient brouster là où est assenée, Baud. de Seb. X, 347.
   XVIe s.
   Sus, grand toreaux, et vous brebis petites, Allez au tect, assez avez brousté, MAROT III, 303.
   Wallon broster ; bourguignon, brôttai ; provenç. brostar, brouter, ronger, brost, rongé (voy. brout). Brouter, dans le sens de mal couper, a donné dans les métiers broutement et broutage, au sens de saccade.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • brouter — [ brute ] v. <conjug. : 1> • v. 1275; broutter déb. XIIIe; broster, brusterXIIe; de l a. fr. brost → brout 1 ♦ V. tr. Manger en arrachant sur place (l herbe, les pousses, les feuilles). ⇒ paître. Chaque brebis « ne peut brouter une herbe… …   Encyclopédie Universelle

  • Brouter — Saltar a navegación, búsqueda Un brouter es dispositivo de interconexión de redes de computadores que funciona como un bridge (puente de red) y como un enrutador. Un brouter puede ser configurado para actuar como bridge para parte del tráfico de… …   Wikipedia Español

  • brouter — BROUTER. v. a. Paître, manger l herbe, la feuille des arbres. Il ne se dit guère que De l herbe qui tient à la terre, et que de la feuille attachée à l arbre. Les moutons broutent l herbe. Les chèvres broutent la feuille, le bourgeon, etc. La… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • brouter — BROUTER. v. a. Paistre, manger l herbe, la feüille des arbres, Ne se dit guere que de l herbe qui tient à la terre, & que de la feüille attachée à l arbre. Les moutons broutent l herbe. les chevres broutent la feuille, le bourgeon &c. la famine… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Brouter —   [Kunstwort aus Bridge und Router, dt. »Brückenwegewähler«], Gerät zur Netzkopplung, das die Funktion einer Bridge mit der eines Routers kombiniert …   Universal-Lexikon

  • BRouter — Ein BRouter ist ein Netzwerkgerät, das die Funktionen eines Routers und einer Bridge vereint. BRouter wurden anfangs der 1990er Jahre etwa gleichzeitig mit den Layer 2 Switches entwickelt und kamen meist in Weitverkehrsnetzen (WAN) als Gateway zu …   Deutsch Wikipedia

  • BROUTER — v. a. Paître ; manger l herbe, ou les feuilles des arbres. Il ne se dit guère qu en parlant De l herbe qui tient à la terre, et Des feuilles attachées à l arbre. Les moutons broutent l herbe. Les chèvres broutent la feuille, le bourgeon etc.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Brouter — Ein BRouter ist ein Netzwerkgerät, das die Funktionen eines Routers und einer Bridge vereint. Die häufigere Bezeichnung für ein solches Gerät in der Praxis ist Layer 3 Switch. Funktionsweise 7               7 …   Deutsch Wikipedia

  • brouter — vt. , paître, pâturer, manger ; (en plus à Saxel) manger (plaisant et familier) : breutâ (Doucy Bauges), brohhâ (Peisey), brotâ (Annecy, Ste Reine, Thônes), BROUTÂ (Albanais, Arvillard, Chamonix, Leschaux, Montendry, Saxel), broudâ (Cordon.083),… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • BROUTER — v. tr. Paître; manger l’herbe ou les feuilles des arbres. Il ne se dit guère qu’en parlant de l’Herbe qui tient à la terre et des Feuilles attachées à l’arbre. Les moutons broutent l’herbe. Les chèvres broutent la feuille, le bourgeon, etc.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.