adomestiquer
(a-do-mè-sti-ké) v. a.
   Faire de sa maison.
   Villars l'avait adomestiqué [Heudicourt], protégé, et lui avoit souvent donné de l'argent, SAINT-SIMON 278, 10.
   S'adomestiquer, v. réfl. Se faire de la maison.
   XVe s.
   Par la douçour de doulz nourrissement S'aprivoisist mainte beste sauvage, S'adomesche...., E. DESCHAMPS dans RAYNOUARD.
   XVIe s.
   Par ce moien le cardinal, de qui les meschancetez avoient esté odieuses auparavant, se reconcilia avec Sigismond ; s'etant adomestiqué, persuada à son cousin d'ouir messe tous les matins, D'AUB. Hist. III, 506.
   À (voy. ce mot), et domestique ; provenç. adomesgar, adomesjar ; ital. addomesticare. L'ancienne forme française est adomescher ; adomestiquer a été refait postérieurement sur le latin.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • adomestiquer — ⇒ADOMESTIQUER, verbe trans. Var. arch. de domestiquer. Attacher quelqu un, quelque chose à sa maison, à sa personne; adapter, habituer à : • Je veux également (...) Moins adomestiquer de vocables antiques. A. POMMIER, Crâneries et dettes, 1842, p …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”