admonétation
admonestation ou admonétation
(admo-nè-sta-sion ou a-dmo-nè-ta-sion) s. f.
Action d'admonéter.
   XIIIe s.
   Uns clers empetra letres dou roi à l'abé de Saint-Benoit-sus-Loire, qu'il le porveïst ; et en celes letres n'avoit nule amonestation, Liv. de Just. 24.
   Admonéter ; provenç. amonestassio ; espagn. amonestacion.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • admonétation — ⇒ADMONESTATION, ADMONÉTATION, subst. fém. A. En gén. Action d admonester (cf. admonester A); manifestation concrète de cette action : • 1. Mais Hortense, d ordinaire si bonne et si douce pour moi, se montra gauchement sévère; (...) et elle me dit …   Encyclopédie Universelle

  • admonestation — [ admɔnɛstasjɔ̃ ] n. f. • amonestation 1260; repris XIXe; de admonester ♦ Dr. ou littér. Action d admonester, avertissement sévère. ⇒ remontrance, réprimande, semonce. « ses admonestations, ses menaces, ses réprimandes » (A. Gide). L… …   Encyclopédie Universelle

  • admonester — [ admɔnɛste ] v. tr. <conjug. : 1> • amonester mil. XIIe; égalt monester, a. fr.; lat. pop. ° admonestare, du lat. class. monere « avertir » ♦ Dr. ou littér. Réprimander sévèrement, sans condamner, mais en avertissant de ne pas recommencer …   Encyclopédie Universelle

  • admonéter — ⇒ADMONESTER, ADMONÉTER, verbe trans. A. En gén. [En parlant gén. d une pers. exerçant une autorité soc., mor. sur un subordonné, un inférieur, notamment d un adulte envers un enfant] Donner un avertissement accompagné souvent d un jugement sévère …   Encyclopédie Universelle

  • admonestation — ou admonétation (admo nè sta sion ou a dmo nè ta sion) s. f. Action d admonéter. HISTORIQUE    XIIIe s. •   Uns clers empetra letres dou roi à l abé de Saint Benoit sus Loire, qu il le porveïst ; et en celes letres n avoit nule amonestation, Liv …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”