admiration
(a-dmi-ra-sion ; en poésie, de cinq syllabes) s. f.
   Sentiment excité par ce qui est beau, merveilleux, sublime. Ravi d'admiration. Exciter des transports d'admiration.
   Souvenez-vous de l'admiration que la princesse donnait à toute la cour, BOSSUET Duch. d'Orl..
   Princesse, le digne objet de l'admiration de deux grands royaumes, BOSSUET Reine d'Angl..
   Seize années d'une prospérité accomplie qui coulèrent sans interruption avec l'admiration de toute la terre, BOSSUET ib..
   Ils n'étaient pas moins en admiration de leur rétablissement fait contre toute apparence, dans le temps et par celui qui leur avait été marqué, BOSSUET Hist. II, 5.
   L'innocence des généraux faisait l'admiration des peuples, BOSSUET Hist. III, 6.
   Vous serez en admiration de ces conseils de la Providence, BOSSUET Hist. III, 1.
   Toute la cour fut dans l'admiration de la magnificence de ce présent, HAM. Gramm. 7.
   Un parc qui faisait l'admiration de tout le pays, SÉV. 406.
   Ils paraissaient pleins d'admiration pour Protésilas, FÉN. Tél. XIV.
   L'admiration de sa bonté [de Dieu], FLÉCH. III, 340.
   C'est à nous de répondre à l'admiration Que Rome en expirant conserve à notre nom, VOLT. Mort de César, II, 4.
   Qu'à l'univers surpris cette grande action Soit un objet d'horreur ou d'admiration, VOLT. ib. III, 2.
   Je hais les admirations fondées sur des contes, ST-ÉVREM. II, 3.
   L'objet même qu'on admire. On tient à ses vieilles admirations.
   Il devient l'admiration de la superbe Ninive, MASS. Péch..
   XIVe s.
   Il ne fait pas grans admiracions ; car il ne repute chose grande...., ORESME Eth. 124.
   et pour ce que il cuide que l'en face de luy grande admiration et grant loenge, ORESME ib. 117.
   XVe s.
   On en feroit un livre [des punitions de Dieu sur les princes] et de grande admiration, COMM. VIII, 17.
   Quand il vit ceste couronne, il fit une grande admiration, feignant que rien n'en sust, L. XI Nouv. 60.
   XVIe s.
   Il a bien appris à dire toutes les admirations comme Jesus, le plus du monde, oh, oh, il y a de l'excès, c'est pour en mourir, D'AUB. Confes. II, 1.
   Provenç. admiracio ; espagn. admiracion ; ital. admirazione ; de admiratio, de admirari, admirer (voy. admirer).

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • admiration — [ admirasjɔ̃ ] n. f. • XIIe; lat. admiratio 1 ♦ Vx Étonnement devant qqch. d extraordinaire ou d imprévu. 2 ♦ Sentiment de joie et d épanouissement devant ce qu on juge supérieurement beau ou grand. ⇒ émerveillement, enthousiasme, ravissement. «… …   Encyclopédie Universelle

  • admiration — ADMIRATION. s. f. Sentiment de celui qui regarde une chose comme merveilleuse dans son genre. Quand il voit un beau tableau, il est en admiration, il est ravi en admiration. Avoir de l admiration. Être saisi d admiration. Causer de l admiration.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Admiration — Ad mi*ra tion, n. [F., fr. L. admiratio. See {Admire}.] 1. Wonder; astonishment. [Obs.] [1913 Webster] Season your admiration for a while. Shak. [1913 Webster] 2. Wonder mingled with approbation or delight; an emotion excited by a person or thing …   The Collaborative International Dictionary of English

  • admiration — Admiration, Admirabilitas, Admiratio. Qui est digne d admiration, Mirus, Mirandus, Admirandus, Suspiciendus. Chose digne d admiration, Miraculum. Estre en admiration, Obtinere admirationem, Affici admiratione. Estre cause d admiration, Esse… …   Thresor de la langue françoyse

  • admiration — (n.) early 15c., wonder, from M.Fr. admiration (14c.) or directly from L. admirationem (nom. admiratio) a wondering at, admiration, noun of state from pp. stem of admirari admire, from ad at (see AD (Cf. ad )) + mirari to wonder, from mirus …   Etymology dictionary

  • admiration — Admiration. s. f. v. Action par laquelle on admire. Quand il voit un beau tableau il est en admiration, il est ravi en admiration …   Dictionnaire de l'Académie française

  • admiration — index affection, estimation (esteem), honor (outward respect), interest (concern), regard (esteem) …   Law dictionary

  • admiration — 1 *wonder, wonderment, amazement Analogous words: astonishment, surprise (see corresponding verbs at SURPRISE): awe, fear, *reverence: rapture, transport, *ecstasy Contrasted words: indifference, unconcern, aloofness (see corresponding adjectives …   New Dictionary of Synonyms

  • admiration — [n] great respect account, adoration, affection, applause, appreciation, approbation, approval, deference, delight, esteem, estimation, favor, fondness, glorification, homage, honor, idolatry, idolization, liking, love, marveling, obeisance,… …   New thesaurus

  • admiration — [ad΄mə rā′shən] n. [ME admiracion < L admiratio < admirari: see ADMIRE] 1. the act of admiring 2. the sense of wonder, delight, and pleased approval inspired by anything fine, skillful, beautiful, etc. 3. a thing or person inspiring such… …   English World dictionary

  • admiration — noun ADJECTIVE ▪ deep, genuine, great, sincere, tremendous ▪ frank, open ▪ sneaking (BrE) …   Collocations dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”