brandon


brandon
brandon 1.
(bran-don) s. m.
   Bouquet de paille enflammé, dont on se sert pour s'éclairer.
   Débris enflammé qui s'échappe d'un incendie.
   Des brandons du bûcher qui va le mettre en cendres Embrasons les palais de ces fiers conjurés, VOLT. Mort de César, III, 8.
   Fig. Les brandons de guerre civile.
   Des factions.... Il éteint le dernier brandon, V. HUGO Odes, II, 7.
   L'intolérance est presque éteinte ; Qui rallumera ses brandons ?, BÉRANG. Mort du diable..
   Dimanche des brandons, le premier dimanche de carême, ainsi dit à cause de l'habitude de porter, en ce jour, des brandons allumés.
   Danse des brandons, sorte de danse rustique ou plutôt course dans la campagne avec des brandons, à l'occasion de certaines fêtes.
   Un brandon de glands, un bouquet de glands. Inusité en ce sens. Son rabat [de Mascarille] se pouvait appeler un honnête peignoir, et ses canons semblaient n'être faits que pour servir de cache aux enfants qui jouent à cligne-musette ; un brandon de glands lui sortait de sa poche comme d'une corne d'abondance, Récit en prose et en vers de la farce des précieuses, Paris, 1660.
   XIIIe s.
   Nus baudroyers ne puet ne ne doit ouvrer entre les brandons et la saint Remi, puisque complie est sonée à Nostre-Dame, Liv. des mét. 225.
   Et vous baignerés en l'estuve Où Venus les dames estuve ; Bien sai, le brandon sentirés, la Rose, 12957.
   Bel-Acueil, qui sentit l'aïer [chaleur] Du brandon, sans plus delaier M'otroia ung baisier en dons, Tant fist Venus et ses brandons, ib. 3484.
   Ele tint ung brandon flamant En sa main destre, dont la flame A eschauffée mainte dame, ib. 3434.
   Par nuit obscure a tel clarté Qu'il n'estuet [n'est besoin] à nul garçon Porter lanterne ne brandon, Fl. et Bl. 1828.
   XIVe s.
   Olivier de Clisson venoit moult puissamment à falos, à brandons, o lui hommes cinq cent, Guesclin. 21749.
   ....Deable d'enfer issirent, par maistrie, Getans brandons de feu, pour lui faire hasquie, Baud. de Seb. V, 10.
   Le dimenche que l'en dist des premiers brandons, DU CANGE brando..
   Comme il soit de coustume de faire chascun an, le jour des brandons, après soupper, feux aux quels les bonnes gens ont accoustumé d'eulz assembler, DU CANGE ib..
   Et en sa dextre main tenoit Un dart qui bien estoit ferré, Et en l'autre avoit un brandon De feu que gettoit grant randon, MACHAULT p. 15.
   XVIe s.
   Devant l'image [de] Cupido Brusloit le brandon de detresse, MAROT I, 175.
   Bas-lat. brando ; provenç. brando ; anc. catal. brandó ; espagn. blandon, torche ; de l'allem. Brand, feu, incendie, de brennen, brûler ; <
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
1. BRANDON. - ÉTYM. Ajoutez : D'après M. d'Arbois de Jubainville (Rev. celtique, t. II, p. 126), brandon vient non pas de l'ancien haut-allemand brant, tison, encore moins de l'allemand moderne Brand, incendie, mais du franc brand, dont l'existence est prouvée par le nom propre Childe-brandus, et qui a le sens de brûler, d'incendier.
————————
brandon 2.
(bran-don) s. m.
Morceau d'étoffe, et maintenant, d'ordinaire, paille tortillée au bout d'un bâton et plantée aux extrémités d'un champ pour indiquer qu'il est saisi.
   Saisie-brandon, acte par lequel un créancier fait saisir les fruits, pendants par branches et racines, des biens de son débiteur.
   XVe s.
   Faire execution ou mettre un brand sur chacune personne, DU CANGE brando..
   XVIe s.
   Un seigneur censuel peut proceder par voye d'arrest ou brandon sur les fruits pendans par les racines, Coustumier général, t. I, p. 186.
   Bas-lat. brando, brandeum, brandium, sorte de voile qu'on mettait sur les terres saisies ; ital. brandone, lambeau, et, par contraction, brano, anc. espagn. brahon, morceau d'étoffe. Il y a dans l'ancien français braion, dans le provençal bradon, brazon, braon, qui signifient le gras des chairs, le fessier (anglais brawn, partie charnue), et qui viennent de l'ancien haut-allemand brâto, accusatif brâtun, brâton, partie charnue, mollet ; Diez croit que de ce sens on est venu à celui de lambeau de chair et puis lambeau d'étoffe ; une pareille dérivation paraît très douteuse. On peut conjecturer, avec quelque vraisemblance, que brand, brandon, est un substantif dérivé de l'ancien verbe brander, contracté de brandeler (voy. branler), une chose qui brandille pouvant sans peine se dire d'un morceau d'étoffe fixé à un pieu ou bâton.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Brandon — ist der Vorname folgender Personen: Brandon Bays (* 19**), amerikanische Autorin und Workshopleiterin Brandon Call (* 1976), amerikanischer Schauspieler Brandon Flowers (* 1981), amerikanischer Sänger und Musiker Brandon Gay (* 1982),… …   Deutsch Wikipedia

  • Brandon — may refer to:Name*someone with the surname BrandonPlacesCanada*Brandon, ManitobaIreland*Brandon, County Kerry *Mount Brandon, a mountain overlooking the village *Brandon Bay, the bay overlooked by the village *Brandon Creek, County Kerry *Brandon …   Wikipedia

  • Brandon — Saltar a navegación, búsqueda Contenido 1 Personajes 1.1 Personajes ficticios 2 Divisiones administrativas …   Wikipedia Español

  • brandon — [ brɑ̃dɔ̃ ] n. m. • XIIe; du frq. °brand « tison » 1 ♦ Vx Torche de paille enflammée servant à éclairer ou à mettre le feu. ⇒ flambeau. Brandon de discorde. 2 ♦ Mod. Débris enflammé qui s échappe d un incendie. 3 ♦ Dr. Saisie brandon. ⇒ saisie …   Encyclopédie Universelle

  • Brandon — Brandon, FL U.S. Census Designated Place in Florida Population (2000): 77895 Housing Units (2000): 30485 Land area (2000): 28.718768 sq. miles (74.381265 sq. km) Water area (2000): 0.568333 sq. miles (1.471976 sq. km) Total area (2000): 29.287101 …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • brandon — BRANDON. s. m. Espèce de flambeau fait avec de la paille tortillée. Allumer des brandons. f♛/b] On appelle aussi Brandon, De la paille tortillée au bout d un bâton qu on enfonce dans quelques héritages, pour marquer qu ils sont saisis. Et de là… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Brandon, FL — U.S. Census Designated Place in Florida Population (2000): 77895 Housing Units (2000): 30485 Land area (2000): 28.718768 sq. miles (74.381265 sq. km) Water area (2000): 0.568333 sq. miles (1.471976 sq. km) Total area (2000): 29.287101 sq. miles… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Brandon, IA — U.S. city in Iowa Population (2000): 311 Housing Units (2000): 146 Land area (2000): 0.311659 sq. miles (0.807193 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.311659 sq. miles (0.807193 sq. km) FIPS code:… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Brandon, MN — U.S. city in Minnesota Population (2000): 450 Housing Units (2000): 199 Land area (2000): 0.401701 sq. miles (1.040400 sq. km) Water area (2000): 0.007892 sq. miles (0.020439 sq. km) Total area (2000): 0.409593 sq. miles (1.060839 sq. km) FIPS… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Brandon, MS — U.S. city in Mississippi Population (2000): 16436 Housing Units (2000): 6540 Land area (2000): 21.255909 sq. miles (55.052548 sq. km) Water area (2000): 0.080204 sq. miles (0.207727 sq. km) Total area (2000): 21.336113 sq. miles (55.260275 sq.… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.