bouffon
bouffon 1.
(bou-fon) s. m.
   Personnage de théâtre dont l'emploi est de faire rire. Cet acteur est un bouffon assez amusant. Le bouffon du roi.
   Fig. Un auteur dont les plaisanteries sont quelquefois excessives.
   Si Horace est le premier des faiseurs de bonnes épîtres, Rabelais, quand il est bon, est le premier des bons bouffons, VOLT. Lettr. Mme du Deffant, 12 avril 1760.
   Par dénigrement, celui qui cherche à amuser par ses plaisanteries. Il se plaît à faire le bouffon.
   Servir de bouffon, être un objet de moquerie.
   Au féminin, une bouffonne. C'est une petite bouffonne.
   XVIe s.
   Les propos de tous ces beuveurs, Que vous avez, buffons, baveurs, Vous font-ils frenatique [fou] ?, MAROT IV, 165.
   C'est à ce mestier là que des biens on amasse, Non à celui des vers, où moins y a d'acquet Qu'au mestier d'un bouffon ou celui d'un naquet [homme de rien], DU BELLAY VI, 40, verso..
   La bouffonne [plaisante] Atrie, D'AUB. Hist. II, 337.
   Ital. buffone, de buffare, railler, proprement bouffer (voy. bouffer) ; parce que celui qui dit des bouffonneries dit des choses que l'on compare au bruit qui s'entend quand on bouffe ou souffle, et, plus probablement, parce que l'art des bouffons consistait anciennement à faire des grimaces, dont la plus fréquente était de grossir ses joues.
————————
bouffon, onne 2.
(bou-fon, fo-n') adj.
   Qui tient du bouffon, qui fait rire. Avoir la mine bouffonne. Une joie bouffonne.
   Voilà un réveil assez gai et assez bouffon, HAM. Gramm. 2.
   Ces égrillards iraient d'humeur bouffonne, Pincer au lit le diable et ses suppôts, Bérang. Préface.
   L'opéra bouffon, l'opéra italien ; on dit plus ordinairement l'opéra bouffe.
   Ils voulurent enfin tout voir et tout connaître, Les boulevards, la foire et l'opéra bouffon, VOLT. Trois emper..
   Substantivement, ce qui, en parlant des ouvrages d'esprit, porte le caractère d'un comique bas.
   Mais de ce style [le burlesque] enfin la cour désabusée, Dédaigna de ces vers l'extravagance aisée, Distingua le naïf du plat et du bouffon, BOILEAU Art p. I.
   Bouffon, s. m.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bouffon — bouffon, onne [ bufɔ̃, ɔn ] n. m. et adj. • 1530; it. buffone, de buffa « plaisanterie », du rad. onomat. buff « gonflement des joues » I ♦ N. m. 1 ♦ Anciennt Personnage de théâtre dont le rôle était de faire rire. ⇒ comique; baladin, clown,… …   Encyclopédie Universelle

  • bouffon — BOUFFON. s. mas. Personnage de théâtre dont l emploi est de faire rire. On le dit aussi d Un homme qui fait le même rôle dans la société. Son métier est de faire le bouffon. C est un très bon bouffon. C est un excellent bouffon. Le bouffon de la… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • BOUFFON — BOUFFON, BURLESQUE. Bas comique.     Il était bien subtil ce scoliaste qui a dit le premier que l origine de bouffon est due à un petit sacrificateur d Athènes, nommé Bupho, qui, lassé de son métier, s enfuit, et qu on ne revit plus. L aréopage… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • bouffon — BOUFFON. s. m. Qui fait ou dit des choses pour faire rire le peuple, & qui en fait profession publique. Bon bouffon. plaisant bouffon. mauvais bouffon, maigre, froid bouffon. On appelle Le bouffon de la comedie, Le personnage le plus facetieux.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bouffon — Nom porté dans le Puy de Dôme (variante : Boufon), rencontré aussi sous la forme Buffon (24, également Italie). Il désigne en principe celui qui aime rire et faire rire les autres (sens de l italien buffone, du latin médiéval bufo = railleur,… …   Noms de famille

  • Bouffon — (franz., spr. bufóng), s. Buffo …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Bouffon — (frz., spr. buffóng), Possenreißer; Bouffonerīe, Possenreißerei …   Kleines Konversations-Lexikon

  • bouffon — m DEFINICIJA v. buffone …   Hrvatski jezični portal

  • Bouffon — Pour les articles homonymes, voir Bouffon (homonymie). Triboulet, bouffon sous Louis XII et François Ier …   Wikipédia en Français

  • BOUFFON — n. m. Personnage de théâtre dont l’emploi est de faire rire. On le dit, par extension et par dénigrement, d’un Homme qui prend à tâche de faire rire. Cet acteur est un bouffon assez amusant. C’est un excellent bouffon. Faire le personnage de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”