éclair
(é-klêr) s. m.
   Lumière vive et soudaine qui, s'échappant du sein des nuages, précède ordinairement le bruit du tonnerre et est produite par les masses d'électricité atmosphérique, quand elles se transportent, à travers l'air, d'un nuage à un autre, ou d'une partie à une autre d'un même nuage.
   Pareille à ces éclairs qui dans le fort des ombres Poussent un jour qui fuit et rend les nuits plus sombres, CORN. Hor. III, 1.
   Ni les éclairs ni le tonnerre N'obéissent point à vos dieux, RAC. Esth. I, 5.
   Les éclairs sont moins prompts, VOLT. Mérope, V, 6.
   Fig.
   Le propre jour du triomphe du défenseur de Lille fut celui même de l'éclair qui précéda la foudre lancée contre celui qui n'avait pas voulu le secourir, SAINT-SIMON 224, 8.
   Éclairs en nappes, éclairs très étendus, diffus et formés par une lumière qui illumine une grande partie du ciel.
   Éclairs de chaleur, ceux qui paraissent à peu près dans l'horizon et qui ne sont suivis d'aucun bruit, parce que le nuage où ils se montrent est trop éloigné pour que le son se fasse entendre.
   Éclairs fulminants, éclairs linéaires formés par un trait de lumière blanche ou purpurine, et parcourant en zigzag une grande étendue du ciel ; ils sont les plus dangereux.
   Éclairs sphériques, éclairs en forme de globes de feu et marchant lentement dans l'espace ; ils sont rares.
   Par extension, toute apparition subite et rapide de la lumière. Un éclair de soleil à travers la pluie.
   Ou d'un plomb qui fuit l'oeil et part avec l'éclair, Je vais faire la guerre aux habitants de l'air, BOILEAU Épît. VI.
   Dieu propice, ô Bacchus, toi dont les flots divins Versent le doux oubli de ces maux qu'on adore ; Toi devant qui l'amour s'enfuit et s'évapore, Comme de ce cristal aux mobiles éclairs Tes esprits odorants s'exhalent dans les airs, A. CHÉN. Élég. XXII.
   Un intervalle affreux, un farouche silence Pour un instant succède à ce terrible bruit ; Quand un coupable attend le coup de la vengeance, Telle est l'horrible pause entre l'éclair qui luit, Et la foudre qui part, et la mort qui la suit, MASSON Helv. VII.
   Les feux que semblent jeter les pierres précieuses et les cristaux, et qui, provenant de la réfraction de la lumière, ne durent qu'un instant. Cette parure lance des éclairs.
   Terme de chimie. Lumière étincelante qui paraît à la surface du bouton d'or et d'argent qui reste sur la coupelle.
   L'opération [de l'essai à la coupelle] est finie lorsque la surface a été bien nettoyée, qu'il ne se forme plus de crasse, et que l'argent devient tout à coup net et brillant ; c'est ce que les ouvriers nomment l'éclair, Dict. des arts et mét. Amst. 1767, mines.
   Ce qui s'appelle, en termes de l'art, faire l'éclair, ib. essayeur.
   Terme de mer. Éclair de harengs, éclat de lumière qui paraît sur mer, lorsque les harengs passent en troupes, et qui ressemble assez à la lumière des éclairs.
   Fig. Tout ce qui présente de l'éclat, de la vivacité.
   Hélas ! sans frissonner, quel coeur audacieux Soutiendrait les éclairs qui partaient de vos yeux ?, RAC. Esth. II, 7.
   Des éclairs de ses yeux l'oeil était ébloui, RAC. ib. II, 9.
   C'est ce corps endurci, ce port audacieux, Ce bras toujours armé, cet éclair de ses yeux, DUCIS Macb. II, 2.
   Les éclairs qui sortaient des yeux du vieillard le rendaient semblable à Dieu, CHATEAUB. Atala, 281.
   Il se dit aussi de ce qui brille dans le style.
   J'en avais reçu d'elle une [lettre] fort brillante et qui jetait partout des éclairs, MÉRÉ Oeuvres posth. t. II, p. 88.
   Se dit pour caractériser tout ce qui se montre et disparaît promptement.
   Mais comme un jour d'hiver où le soleil reluit, Ma joie en moins d'un rien comme un éclair s'enfuit, RÉGNIER Sat. X..
   M. de L.... a passé ici comme un éclair, SÉV. 443.
   Pendant cet heureux temps passé comme un éclair, Je me couchais sans feu dans le fort de l'hiver, MOL. Sgan. 2.
   Mais plus prompt que l'éclair le passé nous échappe, RAC. Esth. II, 3.
   Godet, évêque de Chartres, se montrait rarement à la cour, et toujours comme un éclair, SAINT-SIMON 34, 135.
   Un éclair de génie, une inspiration soudaine. Un éclair de passion, transport soudain.
   Comme un éclair, se dit de quelqu'un qui va très vite.
   Il baisa la main et partit comme un éclair, HAMILT. Gramm. 5.
   Ramenez-moi comme un éclair à Constantinople, et vous serez payé sur-le-champ, VOLT. Cand. 27.
   Nom donné sur les côtes de la Manche aux anomies (mollusques).
   Sorte de gâteau.
   XIIIe s.
   Seur la terre aparurent li esclaire de tes tonnoires, Psautier, f° 92.
   XVIe s.
   Jà la nuyt estoit si obscure qu'on ne voyoit combattre que à l'esclair du feu de l'artillerie, qui tiroit si très menu que tonnerre n'eust là esté ouy, JEAN D'AUTON Annales de Louis XII, ms. dans LACURNE.
   Sans la joye de vous voir en telle santé que tous les votres doivent desirer, je n'eusse sceu porter cet esclair d'ung si grant bien si mal receu [la visite de son frère], MARG. Lett. CXXIX..
   Ilz remplirent toute la plaine d'un esclair d'acier et d'une lueur de cuivre, AMYOT P. Aem. 30.
   Il se leva une tempeste de tonnerres effroyables et d'esclairs ardents parmy, AMYOT Timol. 38.
   L'esblouit de sa splendeur et de son esclair, CHARRON Sagesse, p. 331, dans LACURNE.
   Force flambeaux luysans comme l'esclaire, Tant que la nue en faisoit la nuict claire, la Marguerite des Marguerites, f° 199, dans LACURNE.
   Voy. éclairer. Bourguign. éclar. Le XIIIe s. a esclaire, et, dans un texte anglo-normand, esclair, Éd. le conf. V. 3500. Dans les anciens temps, espart, éclair, espardre, éclairer (du latin spargere, répandre) était le mot le plus usuel.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • éclair — [ eklɛr ] n. m. • XIIe; de éclairer I ♦ 1 ♦ Lumière intense et brève, en général sinueuse et ramifiée, provoquée par une décharge disruptive entre deux nuages ou entre un nuage et le sol, lors d un orage. ⇒ 1. foudre; tonnerre. Un éclair… …   Encyclopédie Universelle

  • Eclair — Éclair  Pour l’article homophone, voir Éclaires. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Eclair — oder Éclair bezeichnet: Éclair, ein Gebäck Éclair (Filmkamerahersteller), einen Filmkamerahersteller Automobiles Eclair, ehemaliger französischer Automobilhersteller Eclair (Cyclecar), ehemaliger französischer Automobilhersteller Die Versionen… …   Deutsch Wikipedia

  • éclair — ÉCLAIR. sub. m. Eclat de lumière subit et de peu de durée. Il se dit principalement De cet éclat de lumière qui précède le bruit du tonnerre. Il a fait toute la nuit de grands éclairs. On ne voyoit qu à la lueur des éclairs. f♛/b] On dit… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Éclair — may refer to :* Éclair (pastry), a kind of long custard filled French doughnut * Laboratoires Éclair, a camera manufacturing French company * Éclair (Kiddy Grade), an anime character …   Wikipedia

  • Éclair — Bei einem Éclair [eklɛʀ], in Deutschland auch als Liebesknochen, Hasenpfote oder Kaffeestange bezeichnet, handelt es sich um ein längliches, glasiertes und gefülltes Gebäck aus Brandteig. Die Füllung kann aus Erdbeer , Himbeer , Kaffee ,… …   Deutsch Wikipedia

  • Eclair — Eclair* [e klɛ:ɐ̯] das; s, s <aus gleichbed. fr. éclair, eigtl. »Blitz«, zu éclairer »erleuchten«, dies aus vulgärlat. exclariare zu lat. clarus »hell«> mit Creme gefülltes u. mit Zucker od. Schokolade überzogenes, längliches Gebäck …   Das große Fremdwörterbuch

  • eclair — 1861, from Fr. éclair, lit. lightning, from O.Fr. esclair light, daylight, flash of light, from esclairare to light up, make shine (12c.), ultimately from L. exclarare light up, illumine, from ex out (see EX (Cf. ex )) + clarus clear (see …   Etymology dictionary

  • éclair — éclair; éclair·cisse·ment; …   English syllables

  • 'Eclair — [ E] clair , n. [F.] (Cookery) A kind of frosted cake, containing flavored cream. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • éclair — |èclér| s. m. Ver ecler. • Plural: éclaires.   ‣ Etimologia: palavra francesa …   Dicionário da Língua Portuguesa

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”