échouer
(é-chou-é) v. n.
   Arriver à l'échouement, toucher un haut fond (écueil ou sable), de manière à ne pouvoir plus flotter ; ce qui est toujours un accident. Le navire échoue sur un écueil. Nous échouâmes en vue du port. Une baleine a échoué sur nos côtes.
   Fig.
   Soit que le laurier nous couronne.... Soit que des simples fleurs que la beauté moissonne, L'amour pare nos humbles fronts, Nous allons échouer tous au même rivage, LAMART. Méd. II, 11.
   Par une autre figure. Ne pas réussir, en parlant des personnes.
   Fédéric échoua Contre ce roc [ce coeur insensible] et le nez s'y cassa, LA FONT. Faucon..
   Pierre vint échouer contre la voix d'une simple femme, MAS. Car. Mort..
   Si vous échappez d'un péril, vous venez bientôt échouer à un autre, MAS. Prof. rel. serm. 1.
   Où l'une [nation] échoue une autre recommence, Dieu nous a dit : Peuples je vous attends, BÉRANG. Quatre âges..
   Il se dit aussi des choses.
   Nos résolutions viennent échouer contre nos penchants, MASS. Av. Conc..
   Voilà où viendront échouer les vaines réflexions des sages, MASS. Car. Avenir..
   La plupart des projets de la cour de Perse échouaient pour l'ordinaire par sa lenteur dans l'exécution, ROLLIN Hist. anc. Oeuvres, t. V, p. 464, dans LACURNE.
   Il est des temps où tout l'effort humain Tombe sous la fortune et se débat en vain, Où la prudence échoue, où l'art nuit à soi-même, VOLT. Marianne, II, 1.
   Non, n'appréhendez pas que ma fortune échoue à ce honteux écueil des succès d'Annibal, SAURIN Spartac. I, 2.
   Tout l'art de nos Oedipes échouerait devant cette énigme, Dict. de l'Académie.
   Faire échouer, empêcher le succès.
   Il fait toujours tout échouer, SÉV. 312.
   Il a fait échouer votre fortune, MASS. Car. Pard..
   Arriver à l'échouage. Les navires caboteurs échouent dans les havres, les ports, etc.
   V. a. Conduire un navire à l'échouage pour le réparer ou le nettoyer. Le capitaine échoua son navire.
   Après cette expédition, il échoue ses canots, ses prises, et se rend avec la frégate seule à la Tortue, RAYNAL Hist. phil. X, 10.
   Jeter un navire à la côte pour le soustraire à la prise par l'ennemi et en sauver l'équipage.
   Faire faire naufrage.
   .... Il a planté dans la mer des écueils artificiels pour échouer les flottes de ses ennemis, BALZ. le Prince, ch. XI.
Vieilli en ce dernier sens.
   Fig.
   Ce qui avait paru à tous les autres comme des écueils contre lesquels il fallait craindre d'échouer le vaisseau, BOSSUET Corn..
   S'échouer, v. réfl. Se jeter à la côte. Le capitaine aime mieux s'échouer que de se laisser prendre.
   Malheureusement on ne trouve que quatre ou cinq brasses d'eau, et on est réduit à s'échouer, RAYNAL Hist. phil. VIII, 10.
   On emploie les auxiliaires avoir ou être, suivant qu'on veut exprimer l'action d'échouer ou l'état qui résulte de cette action : le vaisseau a échoué et est échoué ; le dessein a et est échoué.
   XVIe s.
   Leurs galeres flottoient en mer, et les autres estoient appuyées et eschouées fermement contre la terre, AMYOT Lucullus, 23.
   Le reste des vaisseaux ancra pour garder les eschouez, D'AUB. Hist. II, 300.
   Origine inconnue. Diez propose le latin cautes, rocher, écueil.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • échouer — [ eʃwe ] v. <conjug. : 1> • 1559; o. i., p. ê. de échoir ou du norm. escover, de escoudre « secouer » I ♦ V. intr. 1 ♦ Toucher le fond par accident et se trouver arrêté dans sa marche (d un navire). ⇒ s engraver, s ensabler, s envaser;… …   Encyclopédie Universelle

  • échouer — ÉCHOUER. v. n. Être porté, être poussé dans un endroit de la mer où il n y a pas assez d eau pour flotter. Donner sur le sable, sur un écueil. Il se dit proprement Des vaisseaux. Le vaisseau échoua sur un banc de sable. f♛/b] Il signifie aussi,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ÉCHOUER — v. intr. Donner sur le sable, sur un écueil et y stationner plus ou moins longtemps, en parlant d’une Embarcation. Notre vaisseau échoua, nous échouâmes sur un banc de sable, contre un rocher, contre les brisants. Un navire échoué. Il se dit… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • échouer — vi. , ne pas réussir, (ep. d un marché, d un mariage) : rakâ (Saxel.002), échwâ (Albanais.001, Cordon), ratâ, pâ russi (001), . A1) échouer dans une entreprise : s astâ su son ku <s asseoir sur son derrière> (002), s artrovâ su l dari… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ÉCHOUER — v. n. Être porté, poussé dans un endroit de la mer où il n y a pas assez d eau pour flotter ; donner sur le sable, sur un écueil, etc. Il se dit proprement Des vaisseaux, des navires, etc. Notre vaisseau échoua, nous échouâmes sur un banc de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • échouer — v.i. Finir en un lieu peu apprécié : C est ici que j ai finalement échoué …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Échouer en vue du port — ● Échouer en vue du port échouer au moment même de réussir …   Encyclopédie Universelle

  • Comment réussir à échouer — est un ouvrage du psychologue, psychothérapeute, psychanalyste jungien et sociologue Paul Watzlawick paru aux éditions Norton en 1986 et en français aux éditions du Seuil deux ans plus tard en 1988. Traduction française de Anne Lise Hacker pour… …   Wikipédia en Français

  • c'hwitañ — échouer …   Dictionnaire Breton-Français

  • chom berr — échouer …   Dictionnaire Breton-Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”