échoppe
échoppe 1.
(é-cho-p') s. f.
Petite boutique en planches, ordinairement bâtie en appentis.
   Ces Tartares étaient assis devant leurs portes, les jambes croisées, sur des espèces d'échoppes ou de tables de bois, CHATEAUB. Itinér. 24.
   On a dit chope : Qu'il soit permis aux dits jurats et bourgeois [de Bordeaux] de bâtir et faire construire des chopes, tant au dedans qu'au dehors de la dite ville, le long et attachées aux murs d'icelle, Arrêt, 24 mars 1664.
   XVe s.
   On tombe, on glisse, on chet, on chope ; Quant on a pleuré demy larme, C'est fait, il n'y pert [paraît] à l'eschope, COQUILLART p. 134. dans LACURNE.
   Et le lendemain furent les eschoppes et boutiques ouvertes, OL. DE LA MARCHE dans le dict. de DOCHEZ..
   Anc. haut-allem. schupfa, boutique ; allem. Schoppen ; angl. shop.
————————
échoppe 2.
(é-cho-p') s. f.
Pointe d'acier, à l'usage des graveurs, pour graver sur le cuivre, à l'eau-forte. Quand on voulait faire l'essai d'une masse d'argent, on en tirait quelques grains par le moyen d'un petit instrument nommé échoppe ; on mettait cette petite quantité d'argent sur des charbons ardents, et on jugeait de son titre par sa couleur plus ou moins blanche ; cette méthode s'appelait faire l'essai à la rature ou à l'échoppe, Dict. des arts et mét. Amst. 1767, essayeur.
   Nom que les serruriers donnent aux ciseaux qui servent à leurs gravures grossières.
   XVIe s.
   Eschople, OUDIN .
   Anc. franç. eschalpre, dans Diez, couteau à racler ; espagn. escoplo ; portug. escopro ; du latin scalprum, ratissoire. On trouve escopel, au sens d'aiguillon à boeufs : XVe s.
   Icellui Andrieu lui rebouta le cop d'un escopel ou baston qu'il avoit apporté en menant ses boeufz, DU CANGE escoparius.
Ce paraît être une altération pour escorpel ou escarpel ; espagn. scarpelo ; ital. scarpello ; du latin scalpellum, diminutif de scalprum.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Echoppe — Échoppe  Pour l’article homonyme, voir Burin (gravure).  Echoppe au Maroc Stricto sensu, une échoppe est une boutique de second rang : moins bien bâtie, adossé …   Wikipédia en Français

  • Échoppe —   [e ʃɔp, französisch] die, / n, breite Radiernadel mit scharfer Kante, die den Schnitt des Grabstichels nachahmt. * * * Echoppe [e ʃop], die; , n [frz. échoppe < lat. scalprum, ↑Skalpell] (Kunst): breite Radiernadel mit scharfer Kante, mit… …   Universal-Lexikon

  • Echoppe — [e ʃɔp] die; , n [...pn̩] <aus gleichbed. fr. échoppe, dies aus lat. scalprum »Messer, Meißel«> breite Radiernadel mit scharfer Kante …   Das große Fremdwörterbuch

  • échoppé — échoppé, ée (é cho pé, pée) part. passé …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • échoppe — 1. échoppe [ eʃɔp ] n. f. • escope v. 1230; a. néerl. schoppe, avec infl. de l angl. shop « magasin » ♦ Petite boutique, ordinairement en appentis et adossée contre un mur. ⇒ baraque. Une échoppe de cordonnier. Échoppes des bazars, des souks.… …   Encyclopédie Universelle

  • Échoppe —  Pour l’article homonyme, voir Burin (gravure).  Echoppe au Maroc Stricto sensu, une échoppe est une boutique de second rang : moins bien bâtie, adossée à un mur porteur existant. Cependant, aujourd hui le …   Wikipédia en Français

  • échoppe — I. ÉCHOPPE. s. f. Petite boutique qui ordinairement est en appentis, et adossée contre une muraille. On a bâti des échoppes autour du Palais. Il n a qu une échoppe pour boutique. II. ÉCHOPPE. substant. fémin. Pointe dont se servent plusieurs… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • echoppe — āˈshäp, shȯp noun ( s) Etymology: French échoppe, by folk etymology (influence of French échoppe booth, from Old French escope, from Middle Dutch schoppe) from obsolete French eschople, alteration of Middle French eschalpre scraping or graving… …   Useful english dictionary

  • ÉCHOPPE — s. f. Petite boutique ordinairement en appentis, et adossée contre une muraille. On a fait abattre les échoppes qui étaient autour de cette église. Il n a qu une échoppe pour boutique …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ÉCHOPPE — n. f. Petite boutique ordinairement en appentis et adossée contre une muraille. On a fait abattre les échoppes qui étaient autour de cette église. Il n’a qu’une échoppe pour boutique …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”