vrille


vrille
(vri-ll', ll mouillées, et non vri-ye) s. f.
   Outil de fer terminé par une espèce de vis, qui sert à percer le bois.
   J'ai trouvé la vrille ordinaire, celle qui est terminée en vis conique et produit une poussière semblable à la sciure, dans les dessins des anciens manuscrits d'Hésiode, MONGEZ Instit. Mém. hist. et litt. anc. t. III, p. 56.
   Voleur à la vrille, voleur pénétrant dans les maisons en pratiquant aux volets une ouverture carrée à l'aide de quatre trous de vrille entre lesquels il fait jouer une scie très fine.
   Des yeux percés en vrille, de petits yeux que l'on compare à une ouverture faite avec la vrille.
   Terme de botanique. Production filamenteuse en forme de tire-bouchon, au moyen de laquelle les plantes grimpantes et sarmenteuses s'attachent aux corps qui les environnent.
   Le lierre étend ses bras ; la vigne qui serpente Montre ses fruits de pourpre et sa vrille grimpante, DELILLE Parad. perdu, VII.
   XIVe s.
   À l'aide d'un sisel de fer et d'une viille de tonnelier, DU CANGE vigilia..
   Comme l'uis de la chambre eust esté percié en deux lieux, au droit du perle [pêne], d'une visle à percier vin..., DU CANGE ib..
   Un foret ou veillette, DU CANGE ib..
   Pertuis que tu feras d'une bien deliée villette, Modus, f° CXX.
   Origine incertaine. Diez le tire du latin veru, broche, disant qu'il est pour verille, et le fait est que Richelet nomme varilles les vrilles de la vigne ; d'après cela le sens de foret serait le premier, et celui de main de la vigne serait secondaire. Au contraire, Scheler est porté à croire que le sens de main de vigne est le primitif, et à le rapporter à un radical germanique vrig ou vric qui signifie chose tournée, tortue. M. Brachet, dans son Dict. étym., le tire de vericula, dérivé de vericum qui se trouve dans du Gange, et qui vient de veru. Mais ce qui complique la question, c'est que la forme primitive paraît n'avoir pas d'r, viile, visle, veille. Dans l'état actuel, il est impossible de se prononcer.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
   VRILLE. - ÉTYM. Ajoutez : Le Dictionnaire, établissant que la forme primitive est viille, visle, veille, s'en sert pour rejeter les étymologies proposées et ne conclut pas. Mais M. Bugge, Romania, n° 10, p. 160, pense que viille répond précisément au latin viticula (comp. cheville, lat. clavicula), petite vigne, cirre de la vigne, diminutif de vitis, vigne. L'épenthèse de l'r a ses analogies dans fronde pour fonde, franfreluche pour fanfelue, fringale pour faim-valle. Il ajoute qu'il faut accepter comme signification primaire de vrille, cirre de la vigne. La démonstration de M. Bugge est pleinement satisfaisante. Remarquons que le lat. vitis a donné le français vis, qui signifie un instrument à hélice et autrefois un escalier tournant.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vrille — [ vrij ] n. f. • 1375; veille, ville...XIIIe; vedile XIe; le r est mal expliqué; du lat. viticula, de vitis « vigne » 1 ♦ Organe de fixation de certaines plantes grimpantes, production foliaire allongée qui s enroule en hélice. ⇒ cirre. « ces… …   Encyclopédie Universelle

  • vrillé — vrille [ vrij ] n. f. • 1375; veille, ville...XIIIe; vedile XIe; le r est mal expliqué; du lat. viticula, de vitis « vigne » 1 ♦ Organe de fixation de certaines plantes grimpantes, production foliaire allongée qui s enroule en hélice. ⇒ cirre. «… …   Encyclopédie Universelle

  • vrillé — vrillé, ée (vri llé, llée, ll mouillées) part. passé de vriller. 1°   Percé avec une vrille ou comme avec une vrille. Des bois vrillés par les termites. 2°   Qui a une disposition en forme de vrille.    Laine vrillée, se dit de la laine des… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Vrille — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Vrille », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Une vrille peut désigner : une vrille, un… …   Wikipédia en Français

  • Vrille — Aresti Symbol für Trudeln Trudeln (engl. spin, franz. vrille, auch in der deutschsprachigen Schweiz Vrille) ist ein Flugzustand, bei dem sich das Flugzeug nach einem einseitigen Strömungsabriss an einer Tragfläche in einer steilen Spirale… …   Deutsch Wikipedia

  • vrille — nf. (des haricots, des pois) : fi <fil> nm. (Albanais.001, Albertville.021, Saxel), vilyon (021). A1) vrille de la vigne : fi (001, Annecy.003, Genève), fyula nf. (Balme Si.), ryola (003). A2) petite vrille, percette, percerette, (outil) :… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Vrille —    La vrille est une pièce foliaire qui est un organe propre aux plantes grimpantes dont fait partie la vigne    ***    (Synonyme: Mêche)    La vrille elle peut aussi porter le nom de mêche, c est l élément du couteau de sommelier qui pénètre à l …   L'Abécédaire du Vin

  • vrille — I. ˈvril noun ( s) Etymology: French, literally, tendril, from Old French veille, from Latin viticula, diminutive of vitis vine more at withy …   Useful english dictionary

  • VRILLE — s. f. Outil de fer terminé par une espèce de vis, qui sert à faire des trous dans le bois.  Il se dit aussi Des pousses en spirale avec lesquelles la vigne et d autres plantes s attachent aux corps qui sont près d elles …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VRILLE — n. f. Pousse en spirale avec laquelle la vigne et d’autres plantes grimpantes s’attachent aux corps qui sont près d’elles. Il se dit aussi d’un Outil de fer terminé par une sorte de vis, qui sert à faire des trous dans le bois …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.