violenter
(vi-o-lan-té) v. a.
   Faire faire par force.
   On l'a violenté pour quitter l'échafaud, CORN. Poly. III, 5.
   Et sans violenter et les corps et les âmes On ne peut vaincre le péché, CORN. Imit. I, 22.
   Je n'ai jamais cherché à violenter votre inclination, BOURSAULT Lett. nouv. t. II, p. 121, dans POUGENS.
   De quoi se mêlent les théologiens de tyranniser les esprits, et d'exciter les princes à employer la force pour violenter la croyance ?, MARMONTEL Mém. VIII.
   Fig.
   Rien n'y est violenté [dans cette pièce] par les incommodités de la représentation, CORN. Cinna. Exam..
   Se violenter, v. réfl. Se faire violence.
   Mais ce qui m'en déplaît et qui me désespère, C'est de perdre la soeur pour éviter le frère, Et me violenter à fuir ton entretien, Puisque te voir encor, c'est m'exposer au sien, CORN. la Place roy. I, 1.
   XVIe s.
   Ce qui l'avoit faict ainsi violenter [agir violemment] en sa charge, et renverser toutes les anciennes ordonnances, CARLOIX V, 48.
   J'en avois fait serment ; mais je n'ai le pouvoir D'estre seigneur de moi ; tant mon triste courage, Violenté d'amour et conduit par usage [habitude], Y reconduit mes pieds...., RONS. Amours, liv. II.
   Violent.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
VIOLENTER. Ajoutez :
   Violenter de, contraindre à.
   Il [le maréchal d'Ancre] fit emprisonner mon cousin, le prince de Condé, chassa les autres princes, me violenta d'aller en mon parlement pour les déclarer criminels, Véritable récit de ce qui s'est passé au Louvre, Paris, 1617, p. 8.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • violenter — [ vjɔlɑ̃te ] v. tr. <conjug. : 1> • 1382; de violent 1 ♦ Vx Contraindre (qqn) par la force. ⇒ brutaliser. ♢ Mod. Par euphém. Violenter une femme, la violer. 2 ♦ Littér. Aller à l encontre de, faire violence à. Violenter une inclination.… …   Encyclopédie Universelle

  • violenter — Violenter. v. a. Faire faire par force. On ne veut point le violenter. les peres & les meres ne doivent point violenter leurs enfans dans le choix de leur genre de vie …   Dictionnaire de l'Académie française

  • violenter — les loix, Ronsard. C est leur faire violence, les violer, Violare leþges …   Thresor de la langue françoyse

  • VIOLENTER — v. a. Contraindre, faire faire par force. On ne veut point le violenter. Les pères et les mères ne doivent point violenter leurs enfants dans le choix d un état, d une profession. Violenter les inclinations de quelqu un. VIOLENTÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VIOLENTER — v. tr. Contraindre, faire faire par force. Les pères et les mères ne doivent point violenter leurs enfants dans le choix d’un état, d’une profession. Violenter les inclinations de quelqu’un …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • violenta — VIOLENTÁ, violentez, vb. I. tranz. (livr.) A comite un act de violenţă; a constrânge, a sili, a forţa. [pr.: vi o ] – Din fr. violenter. Trimis de oprocopiuc, 01.04.2004. Sursa: DEX 98  VIOLENTÁ vb. v. constrânge, face, forţa, obliga, sili …   Dicționar Român

  • forcer — [ fɔrse ] v. <conjug. : 3> • XIe; lat. pop. °fortiare, de fortia → force I ♦ V. tr. 1 ♦ Faire céder (qqch.) par force. Forcer une porte, un coffre. ⇒ briser, enfoncer, fracturer, rompre. Forcer une serrure. ⇒ crocheter. « sa femme avait… …   Encyclopédie Universelle

  • violer — [ vjɔle ] v. tr. <conjug. : 1> • 1080 sens 2; lat. violare 1 ♦ Agir contre, porter atteinte à (ce qu on doit respecter), faire violence à... Violer les lois, la Constitution. ⇒ enfreindre, transgresser. « Peut violer enfin les droits les… …   Encyclopédie Universelle

  • VIOLENCE — Comme agressivité et combativité, la violence est au principe des actions humaines individuelles ou collectives. Comme destructivité, elle menace continuellement la stabilité des relations des hommes entre eux, que ce soit en politique intérieure …   Encyclopédie Universelle

  • torturer — [ tɔrtyre ] v. tr. <conjug. : 1> • 1480; de torture 1 ♦ Infliger la torture (1o) à (qqn). Torturer un condamné. ⇒ supplicier. ♢ Faire subir des tortures à (qqn) par esprit de vengeance, pour faire avouer. Torturer par des coups, des… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”