tué
tué, ée
(tu-é, ée) part. passé de tuer.
   Qui a péri de mort violente.
   Cette fâcheuse perte [de Turenne] donna hier lieu, au petit coucher, de se souvenir des généraux tués par le canon ; on compta le maréchal de Créquy allant reconnaître Verceil, le maréchal de Guebriant, Pappenheim en la même bataille où Gustave Adolphe fut tué, PELLISSON Lett. hist. t. II, p. 382.
   Il [Turenne] trouva M. d'Hamilton près de l'endroit où il allait, qui lui dit : Monsieur, venez par ici ; on tirera où vous allez. Monsieur, lui dit-il, je m'y en vais : je ne veux point du tout être tué aujourd'hui, SÉV. 28 août 1675.
   Les soldats français ne s'y trompent guère ; ils s'étonnaient de voir tant d'ennemis tués, un si grand nombre de blessés et si peu de prisonniers [à la bataille de la Moskowa], SÉGUR Hist. de Nap. VII, 12.
   Substantivement. Les tués, ceux qui ont péri dans un combat.
   Fig. Accablé de fatigue.
   Ma fille, passé aujourd'hui, je vous promets de ne plus écrire qu'un mot.... mais faites-en donc de même, car vous êtes tuée d'écriture, SÉV. 3 sept. 1677.
   Être tué dans une discussion, n'avoir plus rien à répondre, être réfuté complétement ; locution en place de laquelle aujourd'hui on dit plutôt battu.
PROVERBE Proverbe ou dicton. Tant de tués que de blessés, il n'y a personne de mort, se dit pour exprimer que le mal n'est pas si grand qu'on le croyait.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
TUÉ. Ajoutez :
   Tué à l'ennemi, tué dans un combat.
   Des élèves de l'école, peintres, sculpteurs ou architectes, devenus soldats pendant la guerre de 1870, et tués à l'ennemi, comme disent les bulletins militaires, sous les murs de Paris, CARO Journ. offic. 26 oct. 1877, p. 6998, 1re col..

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tue — tue …   Dictionnaire des rimes

  • tué — tué …   Dictionnaire des rimes

  • tué — ● tué, tuée nom Personne tuée, décédée de mort violente. tu, tue Pp. du verbe taire. ⇒TUÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst. I. Part. passé de tuer. II. Adjectif A. 1. Qui a perdu la vie d une manière violente. Tué dans une bagarre, dans une… …   Encyclopédie Universelle

  • tue- — ⇒TUE , élém. de compos. Élém. issu d une forme du verbe tuer, entrant dans la constr. de subst. masc. pour désigner soit une plante, soit un objet ou un appareil servant à la destruction de qqc. ou à la protection. A. [Les mots constr. désignent… …   Encyclopédie Universelle

  • tué — Tué, [tu]ée. part. Il a les sign. de son verbe. On dit, qu Un homme a esté bien tué, pour dire, que Celuy qui l a tué, l a attaqué en homme d honneur. Et, qu Il a esté mal tué, pour dire, qu On l a tué en trahison, qu on l a assassiné. On dit… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Tue — Tu e, n. (Zo[ o]l.) The parson bird. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Tue — or Tues abbrev. Tuesday * * * …   Universalium

  • Tue — (Tuesday) n. third day of the week, day of the week between Monday and Wednesday …   English contemporary dictionary

  • tue — sb., n, r, rne (lille forhøjning; myretue) …   Dansk ordbog

  • Tue — or Tues abbrev. Tuesday …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”