trantran
(tran-tran) s. m.
La manière ordinaire de conduire certaines affaires ; la routine qu'on y suit.
   Je sais le trantran, le cérémonial de l'arquebuse, DANCOURT Prix de l'arqueb. sc. 3.
   De Mesmes chercha à suppléer à son ignorance en apprenant bien ce qu'on appelle le trantran du palais, SAINT-SIMON 319, 165.
   Quand on est nouveau venu dans une maison, on n'en sait pas le trantran, COMTE DE CAYLUS Hist. de M. Guill. Oeuv. t. x, p. 61.
   On entend quelquefois dire train-train ; c'est une corruption de trantran, par confusion, comme si le mot train était dans ce terme.
   XVIe s.
   Il entend le trantran, OUDIN Curios. franç..
   Subst. verbal de l'anc. verbe trantraner, qui est le hollandais tranten, trantelen, se promener çà et là.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • trantran — /tran tran/ (anche tran tran e tran tran) s.m. [voce onomatopeica che imita il rumore lento e regolare di una macchina, ecc.], fam. [ritmo di vita o di lavoro ordinario, monotono e sim.: ricomincia il solito t. ] ▶◀ quotidianità, routine …   Enciclopedia Italiana

  • trantran — ⇒TRAIN TRAIN, TRANTRAN, subst. masc. Cours ordinaire des choses, de la vie. Synon. habitude, routine. Train train de l existence, de la vie; déranger son train train. Vous devez avoir repris votre train train habituel et vous ennuyer plus fort… …   Encyclopédie Universelle

  • TRANTRAN — s. m. Mot dont on se sert familièrement pour signifier, Le cours de certaines affaires, la manière la plus ordinaire de les conduire, la routine qu on y suit. Il entend le trantran. Il sait le trantran. Il a son trantran accoutumé dont il ne peut …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • trantran —   n.m.   Néologisme, peut être à partir de train train, routine.    Il pourra se fendre la lurelure, Putois ! dans le trantran des horreurs, salut !...Personne tiquera !... F1, 96 …   Dictionnaire Céline

  • TRANTRAN — n. m. Mot familier dont on se sert pour désigner la Petite allure lente et routinière des choses dans une affaire, dans la vie quotidienne. Il a son trantan accoutumé dont il ne peut sortir. Voyez TRAIN TRAIN …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • trantran — tran·tràn fonosimb., s.m.inv. var. → tran tran …   Dizionario italiano

  • ntran — trantran …   Dictionnaire des rimes

  • faciònn'faciònn — trantràn, facendo facendo …   Dizionario Materano

  • train-train — [ trɛ̃trɛ̃ ] n. m. inv. • fin XVIIIe; altér. de trantran « son du cor » (1561 onomat.) sous l infl. de train ♦ Marche régulière sans imprévu. ⇒ routine. « le train train universitaire, d ordinaire si emmitouflé, si routinier dans l habitude et si …   Encyclopédie Universelle

  • traintrain — ● train train ou traintrain nom masculin invariable (moyen français trantran, son du cor, avec l influence de train) Familier. Marche régulière et monotone des occupations habituelles : Le train train familial. ● train train ou traintrain… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”