tenu


tenu
tenu, nue
(te-nu, nue) part. passé de tenir.
   Qu'on a entre les mains. Un livre tenu négligemment.
   Il se dit d'une assemblée.
   Dans un parlement tenu en 829, à Aix-la-Chapelle, VOLT. Moeurs, 23.
   Bien tenu, mal tenu, en bon ordre, en mauvais ordre.
   Quand on arrivait avant l'heure.... on allait se promener dans un jardin assez agréable et bien tenu, FONTEN. Louville..
   Rien n'est plus beau, à mon gré, qu'une vaste maison rustique.... cinquante vaches proprement tenues occupent un côté avec leurs génisses...., VOLT. Mél. litt. à M. Dupont..
   Bien tenu, mal tenu, se dit de marchandises dont les prix se soutiennent, ne se soutiennent pas. Les sucres sont bien tenus cette semaine.
   Qui est obligé à quelque chose. Je ne suis pas tenu de cela, à cela.
   Je ne suis pas tenu de croire aux yeux d'autrui, RÉGNIER Sat. XIV.
   Si le mari la désavoue aussitôt, elle ne sera point tenue à sa parole, SACI Bible, Nombr. XXX, 13.
   À restitution nul n'est tenu, si...., PASC. Prov. VIII.
   Les médecins d'Égypte qui [n'ayant pu guérir Darius] avaient tous été condamnés à être pendus.... comme s'ils eussent été tenus de répondre du succès, ROLLIN Hist. anc. Oeuv. t. III, p. 59, dans POUGENS.
   Dans quel temps les anciens habitants [de la Hongrie] commencèrent-ils à être tenus en conscience d'être serfs des descendants d'Attila ?, VOLT. Dict. phil. Droit.
   Le tribunal indiquera la maison dans laquelle la femme sera tenue de résider, Code civ. art. 268.
   Le mari est tenu, pour la totalité, des dettes de la communauté, ib. art. 1484.
   Être tenu à quelqu'un, lui avoir de l'obligation, lui être redevable.
   Que je vous suis tenu de ce qu'il n'en sait rien !, CORN. l'Illus. com. I, 3.
   Je vous suis bien tenu de ce soin obligeant, Qui m'épargne un grand trouble et me rend mon argent, MOL. l'Ét. I, 7.
   Estimé, réputé.
   Par son mari chère tenue Tout de même qu'auparavant, LA FONT. Coupe..
   Un jeune hermite était tenu pour saint, LA FONT. Herm..
   Prov. Tant tenu, tant payé, tant tenu que payé, se dit d'une personne qu'on paye juste en raison du temps qu'on l'a employée, du service qu'elle a rendu.
   Je vous conseille de le prendre à l'essai ; quand vous le trouverez sous votre patte, servez-vous-en : tant tenu, tant payé, SÉV. 22 février 1695.
   J'aime tant que l'on m'aime, et n'ai point d'inconstance ; Mais, quand par un caprice on songe à me quitter, Je suis trop mon ami pour m'en inquiéter.... Ainsi je vis heureux, tant payé que tenu, TH. CORN. l'Amour à la mode, I, 3.
   À l'impossible nul n'est tenu.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tenu — tenu …   Dictionnaire des rimes

  • ténu — ténu …   Dictionnaire des rimes

  • tenu — tenu, ue [ t(ə)ny ] p. p. et adj. • 1283; de tenir 1 ♦ ÊTRE TENU À : être obligé à (une action). Le médecin est tenu au secret professionnel. Loc. prov. À l impossible nul n est tenu. (Avec l inf.) « Le prince était tenu à ne point quitter le sol …   Encyclopédie Universelle

  • ténu — tenu, ue [ t(ə)ny ] p. p. et adj. • 1283; de tenir 1 ♦ ÊTRE TENU À : être obligé à (une action). Le médecin est tenu au secret professionnel. Loc. prov. À l impossible nul n est tenu. (Avec l inf.) « Le prince était tenu à ne point quitter le sol …   Encyclopédie Universelle

  • ténu — ténu, nue (té nu, nue) adj. 1°   Qui est fort délié, qui est peu compacte. Un fil ténu. •   Elles [les plantes] dans leur nutrition ne tirent pas les parties grossières de la terre ou de l eau ; il faut que ces parties soient réduites par la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Tenu — (spr. Tenüh), Fluß im französischen Departement Niederloire, geht durch den See Grand Lieu, heißt dann Achenau u. fällt in die Loire …   Pierer's Universal-Lexikon

  • tenu — I. Tenu, [ten]ue. part. Il a les significations de son verbe. Il signifie aussi, Qui est obligé à faire quelque chose. Et en ce sens il est adjectif. Je ne suis pas tenu à cela. il est tenu de m acquitter. un heritier est tenu des faits &… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • TÉNU, UE — adj. Qui est très délié, mince, étroit, de peu de consistance. Substance ténue. Cet ouvrage est bien ténu …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Tenu — Sp Teniù nkt. Ap Tenu L u. C Prancūzijoje …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • Tenu — Sp nkt. Teniù Ap Tenu L u. C Prancūzijoje …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.