tellement
(tè-le-man) adv.
   De telle façon.
   Les princes sont tellement les ministres de Dieu, qu'ils sont hommes néanmoins et non pas dieux, PASC. Prov. XIV.
   Quand la fortune eut abandonné la reine, elle s'enrichit plus que jamais elle-même de vertus, tellement qu'elle a perdu pour son propre bien cette puissance royale qu'elle avait pour le bien des autres, BOSSUET Reine d'Anglet..
   Ceux qui se donnent tellement à Dieu, qu'ils ont toujours un regard au monde, BOSSUET Panég. St Joseph..
   Il est tellement éloigné du langage commun, qu'il n'en est pas moins naturel, LAMOTTE cité dans L. RACINE, Rem. sur le théât. de J. Rac. disc. prélim..
   Mon père comprit qu'un intendant placé entre le roi et le peuple doit se regarder comme l'homme de l'un et de l'autre, tellement destiné à être l'organe des volontés du maître qu'il le soit peut-être encore plus des voeux et des prières des sujets, D'AGUESSEAU Vie de son père..
   À un si haut degré.
   Elle [l'âme] voit un objet [Dieu] au prix duquel elle se compte pour rien, et en est tellement éprise qu'elle le préfère à soi-même, non-seulement par raison, mais par amour, BOSSUET la Vallière..
   Elle se trouve tellement changée, qu'elle avait peine à le croire, BOSSUET Anne de Gonz..
   L'esprit est tellement esclave de l'imagination, qu'il lui obéit toujours lorsqu'elle est échauffée, MALEBR. Rech. vér. v, 11.
   On dit aussi : tellement que de, avec l'infinitif.
   Thésée n'est pas tellement dépouvu de sens, que d'attacher tant de prix à des conquêtes vulgaires, P. L. COUR. Éloge d'Hélène..
   Tellement que, signifie aussi si bien que. Tellement donc que vous ne voulez plus entendre parler de lui.
   Tellement quellement, loc. adv.
   Ni bien ni mal, mais plutôt mal que bien, Elle se défit tellement quellement d'une visite sérieuse qui l'assiégeait, HAMILT. Gramm. 8.
   Laisser aller le monde comme il va, faire son devoir tellement quellement, et dire toujours du bien do M. le prieur, est une ancienne maxime de moine, VOLT. Pol. et lég. Ce qu'on ne fait pas..
   XIIIe s.
   Pour ce qu'il la vouloit tellement esmaier, Berte, XIX.
   Comment [elle] est eschapée des bestes telement [de cette façon], ib. XLVII.
   XIVe s.
   Et eslit plus très bien vivre par un an, que vivre par pluseurs ans telement quelement, ORESME Eth. 280.
   XVe s.
   Tellement que le destrier de messire Enguerrant tomba, et celuy de Saintré fut espaulé, Jeh. de Saintré, ch. 38.
   Tellement fut appointé entre eulx et moy qu'ils payeroient tout le bestail qu'ilz avoient prins, COMM. III, 6.
   XVIe s.
   Il est vray aussi que les rides et macules d'icelle sont effacées ; mais c'est tellement, que de jour en jour elles s'effacent encores, CALV. Instit. 929.
   Telle, et le suffixe ment ; provenç. talment ; ital. talmente.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
   TELLEMENT. Ajoutez : - REM. La locution tellement quellement est plus ancienne que ne le feraient croire les citations rapportées dans le Dictionnaire. Elle est dans Malherbe : Le ballet fut donné tellement quellement, et non comme il est décrit dans le discours qui s'en est imprimé, Lexique, éd. L. Lalanne.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tellement — [ tɛlmɑ̃ ] adv. • v. 1250; de tel 1 ♦ Vx ou littér. D une manière telle (que); de telle façon que. 2 ♦ Mod. À un degré si élevé, d une manière si intense. ⇒ aussi, 2. si. « Ce livre si fort, tellement historique » (Michelet). « Un être tellement… …   Encyclopédie Universelle

  • tellement — Tellement, Taliter. Tellement que chaque vigne, etc. Ita vt quaeque vitis, etc. Tellement que puis apres toutes noises luy desplairont à voir, Adeo vt spectare postea omnes oderit. Tellement qu il estoit facile de voir, etc. Vt consuetum amorem… …   Thresor de la langue françoyse

  • tellement — Tellement. adv. De telle sorte que. Il est tellement préoccupé que. il est tellement au dessus des autres, &c. Tellement quellement. Maniere de parler adver. d Une maniere telle quelle. Il s acquitte de son devoir, tellement quellement. Tellement …   Dictionnaire de l'Académie française

  • TELLEMENT — adv. De telle sorte. Il est tellement préoccupé, que... Il est tellement au dessus des autres, que ... TELLEMENT, signifie aussi, De sorte. Tellement donc que vous ne voulez point vous mêler de cette affaire. Dans ce sens, il est familier.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • TELLEMENT — adv. De telle manière, à un tel point. Il est tellement au dessus des autres. Il s’emploie aussi avec Que comme corrélatif. Il est tellement préoccupé de ses affaires qu’il ne saurait penser à autre chose …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • tellement — adv., si, si bien, tant : talaman (Saxel.002b, Megève) / ê (Albanais.001b, Annecy.003b, Balme Si., Table) / in (003a, Bellevaux, Thônes, Vaulx), tâlamin (Peisey, Villards Thônes), tèlaman (002a, Beaufort, Giettaz) / ê (001a, Bellecombe Bauges,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Tellement j\'ai d\'amour... — Tellement j ai d amour... Tellement j ai d amour... Студийный альбом Селин Дион Дата выпуска 8 ноября …   Википедия

  • Tellement j'ai d'amour... — Tellement j ai d amour... Tellement j ai d amour... Студийный альбом Селин Дион Дата выпуска …   Википедия

  • Tellement j’ai d’amour… — Tellement j’ai d’amour… …   Википедия

  • Tellement j'ai d'amour... — álbum de estudio de Céline Dion Publicación 8 de noviembre de 1982 Grabación 1982 Género(s) Pop Duració …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”