symbole
(sin-bo-l') s. m.
   
   On appelait symbole chez les Grecs les paroles, les signes auxquels les initiés aux mystères de Cérès, de Cybèle, de Mithra se reconnaissaient, VOLT. Dict. phil. Credo.
   Figure ou image employée comme signe d'une chose.
   [Serpent réchauffé] Symbole des ingrats !, LA FONT. Fabl. X, 2.
   Depuis que le roi a pris un soleil pour son symbole, et qu'il s'est approprié ce bel astre, BOUHOURS Entret. d'Ar. et d'Eug. 6.
   Tout symbole doit avoir un caractère propre et distinctif, DIDER. Salon de 1767, Oeuv. t. XIV, p. 32, dans POUGENS.
   Sachez qu'en général le symbole est froid, et qu'on ne peut lui ôter ce froid insipide, mortel, que par la simplicité, la force, la sublimité de l'idée, DIDER. ib. p. 88.
   Le symbole est un signe relatif à l'objet dont on veut réveiller l'idée, MARMONTEL Oeuvr. t. VII, p. 181.
   La faucille est le symbole des moissons, la balance est le symbole de la justice, MARMONTEL ib. t. X, p. 237.
   Le symbole est indispensable dans l'emblème, et il ne l'est pas dans la médaille, GENLIS Veillées du château t. I, p. 259.
   J'apportai un bouton de rose avec ses épines, comme le symbole de mes espérances mêlées de beaucoup de craintes, BERN. DE ST-PIERRE Chaum. ind..
   Le secret est d'une nature si divine, que les premiers hommes de l'Asie ne parlaient que par symboles, CHATEAUBR. Génie, I, I, 2.
   Fig.
   Guillaume, enfant de choeur, prête sa main novice ; Son front nouveau tondu, symbole de candeur...., BOILEAU Lutr. I.
   Particulièrement, marque, figure qu'on voit sur les médailles, et qui sert à désigner soit des hommes ou des divinités, soit des contrées, des royaumes, des provinces, des villes. La ville de Paris a pour symbole un vaisseau.
   Symboles sacrés,. ou, simplement, symboles, les signes extérieurs des sacrements.
   Formulaire qui contient les principaux articles de la foi.
   Le premier concile général, où 318 évêques qui représentaient toute l'Église.... dressèrent le symbole où la consubstantialité du Père et du Fils est établie, BOSSUET Hist. I, 11.
   Qu'on dise tout ce qu'on voudra du Symbole des Apôtres, ce sera toujours un fait véritable, qu'il est reçu et pratiqué par tout ce qui porte le nom de chrétien, BOSSUET 2e instr. past. 125.
   Au lieu de casser la tête à un ennemi renversé, il le forçait à renier son symbole religieux, MÉRIMÉE Préface des aventures de Faeneste, par A. d'Aubigné.
   Le Symbole des Apôtres, et, absolument, le symbole, celui qui fut établi par les apôtres, et qui commence par ces mots : Je crois en Dieu le Père tout-puissant....
   Terme de rhétorique. Espèce de trope par lequel on substitue au nom d'une chose le nom d'un signe que l'usage a choisi pour la désigner. Ex.
   : à la fin j'ai quitté la robe pour l'épée, CORN. Ment. I, 1.
La robe, c'est-à-dire la magistrature ; l'épée, c'est-à-dire l'état militaire. C'est une espèce de métonymie.
   Symbole chimique, nom donné par les chimistes aux lettres initiales par lesquelles, pour abréger, ils désignent les corps élémentaires. O et S sont les symboles de l'oxygène et du soufre.
   XVIe s.
   Le pain est un symbole, sous lequel nostre Seigneur nous offre la vraye manducation de son corps, CALV. Instit. 1113.
   Ces trois firent là un symbole [conspiration], et y taillerent bien de la besogne que l'on a bien sceu depuis et veu éclore, BRANT. Capit. estrang. t. II, p. 90.
   Lat. symbolum, du grec, marque convenue, du grec, mettre ensemble, du grec, avec et, jeter (voy. balistique).

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • SYMBOLE — Traditionnellement, le terme de symbole recouvre trois ensembles de significations nettement distincts. Le sens courant attribue à la notion de symbole un sens proche de celui d’analogie emblématique. La colombe est le symbole de la paix, le lion …   Encyclopédie Universelle

  • SYMBOLE — SYMBOLE, OU CREDO.     Nous ne ressemblons point à mademoiselle Duclos, cette célèbre comédienne, à qui on disait: Je parie, mademoiselle, que vous ne savez pas votre Credo. Ah, ah, dit elle, je ne sais pas mon Credo ! je vais vous le réciter.… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • symbole — SYMBOLE. s. m. Figure peinte ou empreinte, qui est le signe de quelque chose, principalement de quelque vertu, ou de quelque vice, de quelque bonne ou mauvaise qualité. Le chien est le symbole de la fidelité. la giroüette est le symbole de l… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Symbole — Symbole, chemische, s. Chemische Zeichen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • symbole — an old spelling of ↑cymbal …   Useful english dictionary

  • Symbole — Un symbole peut être un objet, une image, un mot écrit, un son ou une marque particulière qui représente quelque chose d autre par association, ressemblance ou convention. Par exemple, un losange pour symboliser une route prioritaire. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • SYMBOLE — s. m. Figure ou image qui sert à désigner quelque chose, soit par le moyen de la peinture ou de la sculpture, soit par le discours. Le chien est le symbole de la fidélité. La colombe est le symbole de la simplicité. Le renard est le symbole de la …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SYMBOLE — n. m. Figure ou image qui sert à désigner une chose le plus souvent abstraite. Le chien est le symbole de la fidélité. Le drapeau est le symbole de la patrie. La gloire a le laurier pour symbole. Il se dit particulièrement, en termes de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Symbole —          ALAIN (Émile Auguste Chartier, dit)     Bio express : Philosophe et essayiste français (1868 1951)     «Plus un homme est ambitieux et orgueilleux, plus il méprise les insignes de la puissance... L homme qui se sent réellement puissant… …   Dictionnaire des citations politiques

  • Symbole — The symbole, also called ar vuoc h ( the cow ), was an object Francophone headmasters in public and private schools in Brittany would use as a means of punishment toward students caught speaking the Breton language during the 19th and 20th… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”