suaire
(su-ê-r') s. m.
   Linceul pour ensevelir un mort.
   Ce fantôme léger couvert d'un vieux suaire, SAINT-AMAND les Visions..
   Le saint suaire, linge que l'on dit avoir servi à ensevelir Jésus-Christ.
   Petite représentation ou peinture du saint suaire. Il m'a rapporté un saint suaire.
   Besançon ne demanda pour capitulation que la conservation d'un saint suaire fort révéré dans cette ville ; ce qu'on lui accorda très aisément, VOLT. Louis XIV, 9.
   XIIe s.
   [Elle] Prendle suaire de desus l'estaver, Ronc. p. 171.
   XIIIe s.
   De tout l'avoir k'il [l'homme] a aquis Ne puet avoir, che m'est avis, Fors un suaire seulement, GUI DE CAMBRAI Barl. et Josp. 78.
   Plus n'en portera Salehedin de sa grant seigneurie ne de tout son tresor que ces trois aunes de toile pour son suaire, Chr. de Rains, p. 107.
   Provenç. suzari, suari ; espagn. et ital. sudario ; du latin sudarium, mouchoir pour s'essuyer le visage, puis, dans saint Jérome, suaire.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • suaire — [ sɥɛr ] n. m. • 1150; lat. sudarium « linge pour essuyer la sueur du visage » 1 ♦ Littér. Linceul. « La neige, sur la plaine où les morts sont couchés, Comme un suaire étend au loin ses nappes blanches » (Leconte de Lisle). Spécialt Linceul… …   Encyclopédie Universelle

  • suaire — Suaire. s. m. Linceul dans lequel on ensevelit un mort. Il n a guere d usage qu en parlant des linges qui ont servi a ensevelir Nostre Seigneur. Le saint Suaire …   Dictionnaire de l'Académie française

  • SUAIRE — s. m. Linceul dans lequel on ensevelit un mort. Un mort enveloppé de son suaire.   Saint suaire, Linge que l on dit avoir servi à ensevelir Notre Seigneur.  Saint suaire, se dit aussi d Une petite représentation en peinture du saint suaire. Il m… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Suaire — Le mot suaire provient du latin sudarium, qui signifie « linge pour essuyer la sueur ». Le plus célèbre est le suaire de Turin, que certains identifient au Saint Suaire, le tissu qui aurait enveloppé le corps du Christ et en aurait… …   Wikipédia en Français

  • SUAIRE — n. m. Linceul dans lequel on ensevelit un mort. Saint suaire, Linceul que l’on dit avoir servi à ensevelir Notre Seigneur. Il se dit aussi d’une Petite représentation en peinture du saint suaire …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • suaire — Un Suaire, et linge dequoy on s essuye, Sudarium …   Thresor de la langue françoyse

  • suaire — nm. => Linceul …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Suaire de turin — Négatif du visage du linceul de Turin, 1898 Le suaire de Turin aussi désigné linceul de Turin est un drap en lin ancien qui montre l image d un homme présentant les traces de tortures physiques correspondant à un crucifiement. Il est conservé… …   Wikipédia en Français

  • Suaire de Turin — 45°04′23″N 07°41′09″E / 45.07306, 7.68583 …   Wikipédia en Français

  • Suaire du Seigneur — Saint Suaire Le suaire de Turin, le suaire le plus connu L expression « Saint Suaire » désigne, pour les chrétiens, un linge qui a recouvert le visage du Jésus de Nazareth, ou bien le linceul qui a servi à envelopper son corps après la… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”