bienséant
bienséant, ante
(biin-sé-an, an-t') adj.
Conforme à la bienséance. Il n'est pas bienséant de dire.... Il n'est pas bienséant à un orateur de s'emporter. Dire des choses bienséantes.
   Par un trait d'humilité bienséant à ce grand homme, PASC. Prov. 7.
   Cette confusion Me sera bienséante en cette occasion, ROTR. Antig. I, 1.
   Mme de Roucy avait beaucoup de crainte de se méprendre, ce qui lui donnait une timidité bienséante à son âge, SAINT-SIMON 61, 17.
   Venez me voir ; l'amitié vous engage à hasarder cette bonne action ; Chose ferez et bienséante et sage ; De son succès amour est caution, CHAULIEU A Mme D. pour la prier.....
   XIIIe s.
   À Paris [il] s'en revindrent, la cité bien seant, Berte, CVII.
   [Manteau] bien seant à leur gré si comme à souhaiter, ib. CXXIX.
   Et cinq cens [livrées de terre] bien seant [bien assises] chascuns de ses fils a, ib. CXXXI.
   C'est à entendre quant il sont bon et bien seant et en bon lieu, BEAUMANOIR XXVII, 15.
   L'ordre de Citiax tieng-je à bone et bienseant, Et si croi que il soient preudomme bien creant, RUTEB. 240.
   XIVe s.
   Il est bien soiant et appartient teles choses à faire à ceulx qui ont grans possessions, ORESME Eth. 115.
   XVe s.
   La gloire luy monta au cueur et l'esmeut de conquerir tout ce qui luy estoit bien-seant, COMM. VI, 13.
   XVIe s.
   J'estime bienseant à un homme, MONT. I, 16.
   Bien, et séant, participe du verbe seoir : mot à mot, bien assis, en bon siége.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bienséant — bienséant, ante [ bjɛ̃seɑ̃, ɑ̃t ] adj. • fin XIIIe; de 1. bien et 2. séant ♦ Vieilli Qu il convient de faire, de dire. ⇒ convenable, correct, décent, délicat, honnête, 1. poli, 2. séant. Une attitude bienséante à une jeune fille. Il est bienséant …   Encyclopédie Universelle

  • bienseant — BIENSEANT, ANTE. adj. Ce qu il sied bien de faire, de dire, etc. Il est bienséant aux jeunes gens de respecter là vieillesse, de n être pas trop pressés de parler …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bienseant — Bienseant, [biense]ante. adj. Ce qu il sied bien de faire, de dire, &c. Il est bien seant aux Dames de s habiller modestement …   Dictionnaire de l'Académie française

  • BIENSÉANT — ANTE. adj. Qu il sied bien de faire, de dire, etc. Il est bienséant aux jeunes gens de respecter la vieillesse, de n être pas trop pressés de parler. Cela n est pas bienséant. Une telle réponse est peu bienséante …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BIENSÉANT, ANTE — adj. Qu’il sied bien de faire, de dire, etc. Il est bienséant aux jeunes gens de respecter la vieillesse, de n’être pas trop pressés de parler. Cela n’est pas bienséant. Une telle réponse est peu bienséante …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Être bienséant — ● Être bienséant être conforme à la bienséance, à la politesse …   Encyclopédie Universelle

  • Amours sans vilenie, c’est amour bienséant… — См. Верь приданому после свадьбы …   Большой толково-фразеологический словарь Михельсона (оригинальная орфография)

  • bienséante — ● bienséant, bienséante adjectif (de bien et séant, participe présent de seoir) Être bienséant, être conforme à la bienséance, à la politesse. ● bienséant, bienséante (expressions) adjectif (de bien et séant, participe présent de seoir) Être… …   Encyclopédie Universelle

  • séant — bienséant malséant messéant séant …   Dictionnaire des rimes

  • bienséance — [ bjɛ̃seɑ̃s ] n. f. • 1534; de bienséant 1 ♦ Vx Caractère de ce qui convient, va bien. ⇒ convenance. 2 ♦ Par ext. (Mod.) Conduite sociale en accord avec les usages, respect de certaines formes. ⇒ correction, décence, politesse, savoir vivre.… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”