acquit
(a-ki ; le t ne se lie pas dans la conversation) s. m.
   Terme de finance. Quittance, décharge.
   Après avoir signé l'acquit de toutes vos dettes...., LA BRUY. 14.
   En recevant le montant d'un billet, d'un mémoire, on met au bas pour acquit et l'on signe.
   Acquit de douane, reçu constatant qu'on a payé les droits d'entrée ou de sortie.
   Payer une chose à l'acquit ou en l'acquit d'un autre, la payer à la décharge d'un autre.
   Faire quelque chose à l'acquit de sa conscience, pour l'acquit de sa conscience, pour n'en avoir pas la conscience chargée.
   Il lui importait peu [à M. de Beauvilliers] qu'il fût goûté, pourvu qu'il fît l'acquit de sa conscience, SAINT-SIMON 238, 180.
   Faire quelque chose par manière d'acquit, négligemment et seulement parce qu'on ne peut s'en dispenser.
   Ce n'était que pour la forme et par manière d'acquit, BOSSUET Var. 5.
   On n'en fit qu'une commémoration fort légère et par manière d'acquit au concile de Nicée, VOLT. Phil. II, 353.
   Au jeu, jouer à l'acquit, se dit lorsque, dans une partie de plusieurs personnes, ceux qui ont perdu jouent entre eux à qui payera le tout.
   Acquit de comptant, lettres patentes expédiées à la décharge du garde du trésor royal, pour les sommes qui étaient remises au roi.
   Acquit au jeu de billard, premier coup par lequel on ne fait que placer sa bille, sur laquelle l'adversaire doit jouer. Donner l'acquit.
   XIIIe s.
   Il sunt quite pour un aquit, Livr. des Mét. 281.
   Il disoit avoir baillié aucune coze en aquit de le [la] dette, BEAUMANOIR XI, 47.
   XVe s.
   Il sembloit bien à leur habit Qu'ilz fussent gens de grant acquit, VILLON Repues franches.
   XVIe s.
   Par maniere de descharge et acquit de conscience, AMYOT Numa, 18.
   Numa pensa qu'il falloit que ses subjects n'ouyssent rien du service divin, par maniere d'acquit, en faisant autre chose, AMYOT ib. 24.
   Il avoit dejà bandé sa part de deux douzaines d'eteufs, et jouoit à l'acquit, DES PERRIERS Contes, 12.
   Ils n'y employent la deliberation et le conseil que par acquit, MONT. I, 132.
   Personne n'estudie à vivre ; l'on s'occupe plus tost à toute autre chose ; l'on ne sauroit rien faire par acquit, sans soin et sans attention, CHARRON Sagesse, I, 36.
   Acquitter.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
   ACQUIT. Ajoutez :
   Terme juridique. Sentence d'acquit, ordonnance d'acquit, sentence, ordonnance d'acquittement.
   Si l'accusé est déclaré non coupable, le président prononce qu'il est acquitté de l'accusation... cette ordonnance est appelée ordonnance d'acquit, BOURGUIGNON (1810) Manuel d'instruction criminelle.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • acquit — [ aki ] n. m. • XIIe; de acquitter ♦ Reconnaissance écrite d un paiement. ⇒ décharge, quittance . Pour acquit : mention (avec date et signature) portée sur un document attestant un paiement. ♢ Loc. Par acquit de conscience : pour décharger… …   Encyclopédie Universelle

  • acquit — ac·quit /ə kwit/ vb ac·quit·ted, ac·quit·ting [Old French acquiter to pay off, absolve, acquit, from a , prefix marking causation + quite free (of an obligation)] vt: to discharge completely: as a: to release from liability for a debt or other… …   Law dictionary

  • acquit — Acquit. s. m. v. Quitance. J en ay un bon acquit. je fourniray tous les acquits bons & valables. acquit patent. On dit, Payer une chose à l acquit d un autre, pour dire, La payer à la descharge d un autre. J ay payé cela à l acquit de la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Acquit — Ac*quit , v. t. [imp. & p. p. {Acquitted}; p. pr. & vb. n. {Acquitting}.] [OE. aquiten, OF. aquiter, F. acquitter; ? (L. ad) + OF. quiter, F. quitter, to quit. See {Quit}, and cf. {Acquiet}.] 1. To discharge, as a claim or debt; to clear off; to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Acquit — (fr., spr. Akki), 1) Aussatz der Kugel beim Billard; 2) Empfangschein, Quittung überhaupt, besonders auf Wechseln (sd.). Acquit a comptant (spr. Akki a congtang), sonst seit Ludwig XV. in Frankreich eigenhändige Quittungen des Königs über… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Acquit — (frz., spr. ackí), Quittung, Empfangsschein; pour a. oder par a. (pr. a.), Quittungsformel auf Rechnungen, Wechseln etc. Beim Billard ist A. (A. geben) das Aussetzen des Balles. – Acquit à caution (spr. ackitakohßĭóng), Begleitschein von… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • acquit — [v1] announce removal of blame absolve, blink at*, clear, deliver, discharge, disculpate, exculpate, excuse, exonerate, free, let go, let off, let off the hook*, liberate, release, relieve, vindicate, whitewash*, wink at*, wipe off*; concepts… …   New thesaurus

  • acquit — ► VERB (acquitted, acquitting) 1) formally declare that (someone) is not guilty of a criminal charge. 2) (acquit oneself) behave or perform in a specified way. DERIVATIVES acquittal noun. ORIGIN Latin acquitare pay a debt …   English terms dictionary

  • Acquit — Ac*quit , p. p. Acquitted; set free; rid of. [Archaic] Shak. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Acquit — (franz., spr. ackí), Quittung, Empfangschein; pour a., soviel wie den Empfang bescheinigt, empfangen. – Beim Billard bedeutet A. das Aussetzen des Balles (s. Billard) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Acquit — Acquit, quittirt …   Herders Conversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”