soigner


soigner
(soi-gné) v. a.
   Avoir soin de quelqu'un ou de quelque chose.
   Ils [certains hommes] envient la condition des bêtes, qui n'ont que leur corps à soigner, BOSSUET Conn. V, 1.
   Enfin je tombai tout à fait malade ; elle me soigna comme jamais mère n'a soigné son enfant, J. J. ROUSS. Confess. V.
   Les nouveaux venus, les plus jeunes apprenaient des anciens à soigner leurs habits, leur linge, à conserver leurs livres, MARMONTEL Mém. I.
   Jadis les demoiselles Soignaient les chevaliers qui se battaient pour elles, COLLIN D'HARLEV. Chât. en Esp. IV, 5.
   Elle m'avait répondu qu'une femme était faite pour soigner le ménage de son mari et la santé de ses enfants, STAËL Corinne, XIV, 1.
   Soigner des enfants, veiller à ce qu'ils soient propres, bien entretenus, etc.
   Soigner un malade, signifie aussi l'assister comme médecin. On l'a soigné longtemps pour une névralgie opiniâtre.
   Apporter de l'attention, du soin à quelque chose. Soigner les accessoires d'un tableau.
   De même que Platon, Zeuxis et tous ceux qui aspirent à la perfection, il [Euripide] jugeait ses ouvrages avec la sévérité d'un rival, et les soignait avec la tendresse d'un père, BARTHÉL. Anach. ch. 69.
   Massillon, le plus élégant de nos orateurs sacrés, n'a rien tant soigné que son Petit carême, MARMONTEL Oeuv. t. IX, p. 152.
   Populairement. Soigner quelqu'un, le gronder, le punir, le battre. On le soignera.
   V. n. Veiller à quelque chose (emploi qui a vieilli).
   Sous ombre que vous avez à cette heure une infinité d'affaires ; que vous soignez à fortifier un camp et à prendre une ville...., VOIT. Lett. 83.
   Le prince : Faites observer qu'aucun ne nous écoute. - Théodore : Soignez-y, Léonore, ROTR. Vencesl. IV, 2.
   Rien, rien, dit-il : à cela j'ai soigné, LA FONT. Faiseur..
   Soigne, avant de l'offrir, qu'il soit bien ajusté, LA FONT. Eunuque, III, 3.
   Se soigner, v. réfl. Avoir soin de sa personne. Il aime à se soigner. Vous ne vous soignez pas assez.
   XIIIe s.
   Cevax et reubes lor faisoit Soignier tant come il en voloient, Roi Guillaume, p. 17, dans DU CANGE, Gloss. franç.
   Et doie retenir à mien toutes les menandies ke li signors ont à Antillei, se il me veulent songnier [fournir] merrien en leur boix, DU CANGE soniare..
   Et se nous ou nostre hoir voliens faire ovrer aus murs de la vile de Vauquelour pour la fermetei, il nous soigneroient [fourniraient] une charrete à dous chevaus et le charreton à tout lour coulz, Bibl. des ch. 6e série, t. III, p. 596.
   XVe s.
   Si leur pria.... qu'ils volsissent si bien penser et soigner de Tournay, que nul domage ne l'en prist, FROISS. I, I, 126.
   Si soignez de la garnison [le comte de Flandre à Daniel de Hallevin qu'il fait capitaine d'Oudenarde], FROISS. II, II, 161.
   XVIe s.
   Il leur respondit qu'ils se soignassent d'eulx, MONT. I, 123.
   De m'en soigner [des affaires d'autrui], ouy ; de m'en passionner, nullement, FROISS. IV, 147.
   Je n'ay jamais aimé à besongner, Ny du mesnage aucunement soigner, AMYOT Arist. et Cat. 6.
   Pour la premiere année se faudra soigner qu'aucun bestail ne paisse dans le nouveau pré, O. DE SERRES 264.
   Soin.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • soigner — [ swaɲe ] v. <conjug. : 1> • soignier « procurer, fournir » XIIe; bas lat. soniare, frq. °sunnjôn, de l a. saxon sunnea → soin I ♦ V. intr. Vx Veiller (⇒ songer). « que vous soignez à fortifier un camp et à prendre une ville » (Voiture). II …   Encyclopédie Universelle

  • soigner — Soigner, Curare, Attendere aliquid, vel alicui rei, Rem aliquam curae habere. Soigner et entendre à sa santé, Dare operam valetudini, Diligentiam in valetudinem suam conferre. Soignons chacun par egal, Curemus aequam vterque partem …   Thresor de la langue françoyse

  • soigner — Soigner. v. n. Avoir soin, veiller à quelque chose. Vous soignerez à cela. qui soignera à vostre mesnage durant vostre absence. Il est aussi act. & signifie, Traiter avec beaucoup de soin, On l a bien soigné. il a esté bien soigné durant sa… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • soigner — vt. , prendre soin de ; travailler à l étable, s occuper // prendre soin soigner des (animaux), les nourrir et faire leur litière : SONYÎ (Albanais.001.PPA., Alex, Annecy.003, Bellecombe Bauges, Chable, Cordon.083b, Gets, Megève, Samoëns,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • SOIGNER — v. a. Avoir soin de quelqu un ou de quelque chose. Sa femme l a bien soigné durant sa maladie. Il est soigné par tous ceux qui l entourent. Soigner sa santé. Les orangers sont des arbres qui veulent être soignés. Soigner un cheval. On l emploie… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SOIGNER — v. tr. Avoir soin de quelqu’un ou de quelque chose. Sa femme l’a bien soigné durant sa maladie. Il est soigné par tous ceux qui l’entourent. Soigner sa santé. Soigner un cheval. Soigner des rosiers. Vous ne vous soignez pas assez. Soigner un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • soigner — (v. 1) Présent : soigne, soignes, soigne, soignons, soignez, soignent ; Futur : soignerai, soigneras, soignera, soignerons, soignerez, soigneront ; Passé : soignai, soignas, soigna, soignâmes, soignâtes, soignèrent ; Imparfait : soignais,… …   French Morphology and Phonetics

  • soigner quelqu'un —    Le regarder passer, agir: mon fils m a dit qu il alloit au college; je le soigne , pour savoir s il me trompe; dites, je l épie , je le guette …   Dictionnaire grammatical du mauvais langage

  • se soigner — ● se soigner verbe pronominal Prendre grand soin de soi même, de sa personne, de son bien être : Un homme qui vit bien, qui se soigne. Prendre les mesures, les traitements nécessaires pour guérir d un mal, d une maladie : Il se soigne à l… …   Encyclopédie Universelle

  • soin — [ swɛ̃ ] n. m. • 1580; soign 1080; frq. °suni → soigner 1 ♦ Vx Préoccupation qui inquiète, tourmente. ⇒ inquiétude, 1. souci. ♢ Effort, mal qu on se donne pour obtenir ou éviter qqch. « Cette femme vaut bien sans doute que je me donne tant de… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.