(ré) s. m.
   Syllabe employée depuis le XIe siècle par Gui d'Arezzo pour désigner, dans la solmisation par muances, la note qu'on exprimait par D, par d, ou par dd, selon les hexacordes.
   Aujourd'hui, seconde note de la gamme d'ut, ou gamme naturelle.
   Je suis, ainsi que vous, membre de la musique, Enfant de G ré sol, REGNARD Fol. amour. II, 7.
   La troisième corde du violon ; la seconde de l'alto, du violoncelle et de la contre-basse ; la quatrième de la guitare. Remettre un ré à un violon.
   Voy. fa pour l'étymologie.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.