bavard


bavard
bavard, de
(ba-var, var-d' ; le d ne se lie pas au masculin : un bavard ennuyeux, dites : un bavar ennuyeux ; au pluriel l's ne se lie pas : des bavar ennuyeux ; cependant plusieurs disent, en liant : des ba-var-z ennuyeux) adj.
   Qui parle beaucoup.
   Je vous écrirais bien au long si j'en croyais mon coeur, qui est bavard de son naturel, VOLT. Lett. Rochefort, 4 fév. 1767.
   Indiscret, qui dit ce qu'il faudrait taire. En ce sens, on peut être bavard sans parler beaucoup.
   Substantivement, un bavard, une bavarde. Faire taire les bavards.
   XVe s.
   Ça, mes mignonnes danceresses, mes très plaisantes bavarraisses, Delaissez vos amoureux traitz, COQUILLART Les droits nouveaux..
   XVIe s.
   J'esperois qu'en bref ceste resverie, ne trouvant nul adherent, s'evanouiroit, ou bien demeureroit cachée entre un tas de baveraux seulement, CALVIN 25.
   Si on veut croire ces bavars, l'essence de Dieu ne conviendra qu'au Père seul, CALVIN Instit. 92.
   Ce n'est donc pas son intention de detracter en rien qui soit de la vraye foy ; mais declairer combien estoyent ineptes tels baveurs, de tant attribuer à une vaine apparence de foy, CALVIN ib. 642.
   Bave ; provenç. bavec, bavet, bavard.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
   BAVARD. - HIST. XVIe s. Ajoutez :
   Si je parle diversement de moy, c'est que je me regarde diversement ; toutes les contrariétés s'y treuvent selon quelque tour et en quelque façon : honteux, insolent, chaste, luxurieux, bavard, taciturne...., MONT. II, 7.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bavard — bavard, arde [ bavar, ard ] adj. et n. • 1531; de bave « bavardage » 1 ♦ Qui aime à parler, parle avec abondance, intempérance. ⇒ babillard, vx jaseur, loquace, prolixe, verbeux, volubile. Bavard comme une pie. Tu n es pas bavarde aujourd hui, tu …   Encyclopédie Universelle

  • bavard — bavárd adj. m., pl. bavárzi; f. sg. bavárdă, pl. bavárde Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  BAVÁRD, Ă adj. 1. vorbăreţ, guraliv, limbut. 2. incapabil de a păstra un secret; indiscret. (< fr …   Dicționar Român

  • bavard — BAVARD, ARDE. adj. qui s emploie d ordinaire substantivement. Qui parle sans discrétion et sans mesure. C est un grand bavard. C est une bavarde. Il est du style familier …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bavard — eləməx’: (Zəngibasar) inkişaf eləmək, əmələ gəlmək. – Bu qırrarda əkin tikin bavard eləməz …   Azərbaycan dilinin dialektoloji lüğəti

  • bavard — BAVARD, [bav]arde. adj. il est aussi substantif. Causeur, causeuse, qui parle trop, qui dit tout ce qu il sçait, qui ne garde point le secret. C est un grand bavard. Il se prend aussi quelquefois pour Un homme qui se vante …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bavard — (fr., spr. Bawahr), Schwätzer; daher Bavardage (Bavardise, spr. Bawardähsch, Bawardihs). Geschwätz; Bavarderie. unnützes Schwatzen; Bavardiren. schwatzen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bavard — (franz., spr. bawar), Schwätzer; Bavarderie, Geschwätz; bavardieren, schwätzen, salbadern …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Bavard — (Bawar), Schwätzer; bavardage (Bawardasch), bavarderie, bavardise, Geschwätz, bawardiren, albern sprechen …   Herders Conversations-Lexikon

  • bavard — an., jaseur, babillard, (surtout indiscret), causeur intarissable, babillard, personne qui bavarde, papote ; qui parle beaucoup, sans penser, qui parle à tort et à travers, sans suite dans les idées, sot, qui dit n importe quoi, qui n est pas… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • bavard — I. Bavard, voyez Baver. II. Un bavard qui ne fait que caqueter, Blatero, Linguax, Locutuleius, Nugax, Nugator. Tu dirois que ce seroit le plus grand bavard qui soit entre tous, Diceres vnum omnium loquacem …   Thresor de la langue françoyse


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.