roguement


roguement
(ro-ghe-man) adv.
D'une manière rogue.
   XVIe s.
   Roguement, COTGRAVE .

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • roguement — [ʀɔgmɑ̃] adv. ÉTYM. 1564; de 1. rogue. ❖ ♦ Rare. D une manière rogue. || Il lui a répondu roguement …   Encyclopédie Universelle

  • rogue — 1. rogue [ rɔg ] adj. • 1270; rogre v. 1180; a. scand. hrókr « arrogant » ♦ Qui est plein de morgue, à la fois méprisant, froid et rude. ⇒ dédaigneux. Il était « rogue, pontifiant, orgueilleux à l excès » (Madelin). Par ext. « Je voudrais qu on… …   Encyclopédie Universelle

  • rogué — 1. rogue [ rɔg ] adj. • 1270; rogre v. 1180; a. scand. hrókr « arrogant » ♦ Qui est plein de morgue, à la fois méprisant, froid et rude. ⇒ dédaigneux. Il était « rogue, pontifiant, orgueilleux à l excès » (Madelin). Par ext. « Je voudrais qu on… …   Encyclopédie Universelle

  • laisser — (lê sé) v. a.    Ce verbe, qui, comme on peut le voir à l étymologie, vient de laxare, et signifie proprement lâcher, a deux significations principales qui dérivent de cette étymologie : par l une, il veut dire se séparer de ; par l autre, ne pas …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.