revue
(re-vue) s. f.
   Action de revoir ; usité seulement dans cette locution familière : Nous sommes gens de revue, nous avons souvent occasion de nous revoir.
   Recherche, inspection exacte.
   Je m'avisai de faire une revue sur les diverses occupations qu'ont les hommes en cette vie, pour tâcher à faire choix de la meilleure, DESC. Méth. III, 5.
   Le dernier [précepte était] de faire partout des dénombrements si entiers et des revues si générales que je fusse assuré de ne rien omettre, DESC. ib. II, 10.
   Mais quoi ! l'homme aux cent yeux n'a pas fait sa revue, LA FONT. Fabl. IV, 21.
   Anne faisant passer ses péchés en revue, LA FONT. Cas..
   J'ai fait une revue sur toute ma conduite d'hier, et je n'y trouve rien à me reprocher qui ait dû l'obliger à changer la sienne, BOURSAULT Lett. nouv. t. II, p. 416, dans POUGENS.
   Quelle revue il [Bossuet dans son Histoire universelle] fait de la terre ! il est en mille lieux à la fois, CHATEAUB. Génie, III, III, 6.
   Inspection d'hommes, de troupes, que l'on fait ranger pour les examiner et les faire défiler.
   Le roi fit en deux jours la revue générale de son armée, PELLISSON Lett. hist. t. III, p. 293.
   Il me fit passer en revue parmi les soldats cypriens, FÉN. Tél. III.
   De là ce goût de revues, qu'il [Louis XIV] poussa si loin que les ennemis l'appelaient le roi des revues, SAINT-SIMON 406, 76.
   Me voici dans Potsdam ; c'était sous le feu roi une place d'armes.... des revues pour tout spectacle, la liste des soldats pour bibliothèque, VOLT. Voy. à Berlin..
   Le roi [Louis XI], voulant passer en revue les habitants de Paris, les fit ranger vers la porte Saint-Antoine, le long de la rivière jusqu'à Conflans.... il s'y trouva quatre-vingt mille hommes, parmi lesquels trente mille ayant armes, jaques et brigandines, DUCLOS Oeuv. t. II, p. 320.
   Les récompenses que dans les revues journalières [à Moscou] l'empereur leur prodiguait [aux soldats] n'étaient plus reçues qu'avec une joie grave, mêlée de quelque tristesse ; les places vides qu'on allait remplir étaient encore toutes sanglantes, SÉGUR Hist. de Nap. VIII, 11.
   La revue de l'empereur, du général, etc. celle que fait l'empereur, le général.
   Terme de forestier. Revue des gardes, inspection que fait le conservateur, l'inspecteur.
   Terme de marine. Espèce de visite qu'un commissaire fait de l'équipage d'un bâtiment de l'État qui doit bientôt partir ; il y a aussi des revues ou inspections passées par les officiers.
   J'ai reçu vos lettres.... ensemble les revues de toutes les galères, que je trouve en bonne forme, COLBERT à Arnoul, 4 juill. 1670, dans JAL.
   Par analogie.
   Satan.... Faisait passer ses sujets en revue, LA FONT. Belph..
   Je connais la force de la coutume ....mais je sens néanmoins que j'aurais l'impudence de me promener au Cours, et d'y passer en revue avec une personne qui serait ma femme, LA BRUY. XIV.
   Fig.
   Faisant passer tout l'enfer en revue, Les B, les F voltigeaient sur son bec, GRESS. Ververt, IV.
   Titre de certains écrits périodiques. Les revues paraissent à des intervalles plus ou moins éloignés.
   Quand on cite une revue en particulier, on met une majuscule. La Revue des Deux-Mondes, La Revue de Paris. La Revue d'Édimbourg.
   XVIe s.
   La revue et monstre des chevaliers romains, AMYOT P.-Aem. 61.
   À la reveue faite par l'admiral le lendemain, ne fut trouvé de perte en son armée, que de 2200 hommes, D'AUB. Hist. I, 170.
   Revu.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • revue — [ r(ə)vy ] n. f. • 1559; revenue « révision d un partage » 1317; de revoir I ♦ 1 ♦ Examen (d un ensemble matériel ou abstrait) qui est fait en considérant successivement chacun des éléments. ⇒ examen, inventaire. « Je m avisai de faire une revue… …   Encyclopédie Universelle

  • Revue — Sf tänzerisch musikalisches Unterhaltungsstück erw. fach. (19. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. revue, dem substantivierten PPrät. von frz. revoir wiedersehen , aus l. revidēre wieder hinsehen , zu l. vidēre und re . Die Bedeutung wiedersehen… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Revue — Revue: Das Fremdwort wurde im 17. Jh. in der Bedeutung »Heerschau, Truppenmusterung, Parade« aus gleichbed. frz. revue (eigentlich »das noch einmal Angesehene«) entlehnt. Es wurde dann im allgemeinen Sinne von »Schau, Vorführung, Darbietung;… …   Das Herkunftswörterbuch

  • revue — (n.) 1872, show presenting a review of current events, from Fr. revue, from M.Fr., lit. survey (see REVIEW (Cf. review)) …   Etymology dictionary

  • Revue — (fr., spr. R wüh), 1) die periodische Untersuchung des Zustandes der Truppen, ob sie vollzählig, gesund u. dienstfähig, gehörig bekleidet u. gerüstet sind, ob ihnen ihre Löhnung, Brod u.a. vorgeschriebene Austheilungen richtig gegeben werden. Sie …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Revue — (franz., spr. röwǖ , »Musterung«), die Besichtigung des felddiensttüchtigen Zustandes der Truppen, verbunden mit Übungen, namentlich durch Friedrich d. Gr. ausgebildet (vgl. Parade). Der jetzt veraltete Ausdruck ist in Deutschland heute nur noch… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Revue — (frz., spr. rĕwüh), Musterung, Heerschau; auch Titel für literar. und kritische Zeitschriften …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Revue — Revue, was review …   Herders Conversations-Lexikon

  • Revue — [Basiswortschatz (Rating 1 1500)] Auch: • Show • Schau • Stück Bsp.: • Die Schau hatte schon begonnen …   Deutsch Wörterbuch

  • revue — ► NOUN ▪ a light theatrical entertainment of short sketches, songs, and dances, typically dealing satirically with topical issues. ORIGIN French, review …   English terms dictionary

  • revue — [ri vyo͞o′] n. [Fr, REVIEW] a type of musical show consisting of loosely connected skits, songs, and dances, often parodying topical matters …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”