revomi
revomi, ie
(re-vo-mi, mie) part. passé de revomir.
   Quand pourrai-je.... Rouler avec la vague au sein des noirs abîmes, Et, revomi cent fois par les gouffres amers, Flotter comme l'écume au vaste sein des mers !, LAMART. Médit. II, 15.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • revomi — Revomi, [revom]ie. part …   Dictionnaire de l'Académie française

  • revomir — (re vo mir) v. a. 1°   Vomir ce qu on avait déjà vomi. Ce chien a avalé ce qu il avait vomi, et il l a revomi. 2°   Vomir ce qu on avait avalé. Il a revomi son dîner. Ceux qui prennent médecine lorsque la lune est sous ces constellations, sont en …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REVOMIR — v. a. Vomir ce qu on a avalé. Il revomit son dîner. Dès qu il a pris un bouillon, il le revomit.   Il signifie aussi, Vomir de nouveau. En se levant, il vomit ; une heure après, il revomit. REVOMI, IE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • gerbe — (jèr b ) s. f. 1°   Faisceau de blé coupé. Lier en gerbe. Lier des gerbes. •   La gloire des méchants est pareille à cette herbe Qui, sans porter jamais ni javelle ni gerbe, Croît sur le toit pourri d une vieille maison, MALH. I, 2.    Un saint… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • naseau — (na zô) s. m. Orifice externe des narines de l animal et surtout du cheval. Ce cheval jette par le naseau du côté droit. •   Les housards et les Hongrois leur fendent les naseaux [aux chevaux], dans la vue, dit on, de leur donner plus d haleine,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”