renversé
renversé, ée
(ran-vèr-sé, sée) part. passé de renverser.
   Qui est à la renverse.
   Je me figure encor sa nourrice éperdue, Qui devant les bourreaux s'était jetée en vain, Et, faible, le tenait renversé sur son sein, RAC. Athal. I, 2.
   Me voilà donc seule, immobile et toujours renversée dans mon fauteuil, où je restai bien encore une demi-heure, MARIVAUX Marianne, 8e part..
   La Saint-Yves pleurait, elle était suffoquée, à demi renversée sur un sopha, croyant à peine ce qu'elle voyait, ce qu'elle entendait, VOLT. l'Ingénu, 15.
   Qui est à l'envers.
   Une troupe de Pyliens, les yeux baissés et pleins de larmes, leurs armes renversées, le conduisaient lentement [le deuil d'un mort], FÉN. Tél. XXI.
   Il y observe [dans un livre des premiers temps de l'imprimerie] des lettres renversées et des inégalités dans les caractères : circonstances dont la première annonce des types mobiles, et la seconde des types non fondus, DAUNOU Instit. Mém. scienc. mor. et pol. t. IV, p. 534.
   Fig.
   Il a plu à un poëte de changer une prude aussi sévère que moi en une coquette.... toute mon histoire est renversée, FONTEN. Didon, Straton..
   Fig. et familièrement. La marmite est renversée dans cette maison, on n'y invite plus à dîner.
   Substantivement.
   J'ai, je le vois, un système de déclamation qui est le renversé du vôtre, DIDER. Lett. à Mme Riccoboni..
   C'est le monde renversé, se dit quand on voit quelque chose qui est contre l'ordre naturel et la raison.
   Terme d'optique. Il se dit d'objets qui présentent une figure opposée à leur figure habituelle. Le miroir concave donne des images renversées. Un cône renversé. Une pyramide renversée.
   Nous entrâmes dans le khan par une écurie ; une échelle en forme de pyramide renversée nous conduisit dans un grenier poudreux, CHATEAUBR. Itin. 1re part..
   Terme de paléographie. Espèce d'écriture dont les caractères sont à contre-sens, et qu'on ne peut lire qu'à l'aide d'un miroir.
   Terme de mathématique. Raison renversée, raison inverse.
   La force centripète aura sur un même corps une action variable selon les différentes distances au centre, et cela dans la raison renversée des carrés de ces distances, FONTEN. Newton..
   Je ne puis et ne dois voir les objets qu'en raison directe de leur grosseur et en raison renversée du carré de l'éloignement ; telles sont les lois mathématiques de l'optique, VOLT. Lett. au pr. roy. de Pr. oct. 1737.
   Terme d'histoire naturelle. Se dit d'une partie qui est infléchie ou qui est disposée en sens inverse du sens qui lui est habituel.
   Terme de manége. Encolure renversée, encolure dont le contour, l'arc ou la rondeur se trouve en dessous, tandis qu'elle devrait se trouver en dessus.
   Terme de blason. Se dit des pièces qui sont disposées autrement que de coutume. Chevron renversé, celui dont la pointe est en bas.
   Terme de marine. L'ordre d'une armée navale en ligne de bataille est renversé, lorsque, toute la ligne virant de bord, le vaisseau qui était à la queue se trouve à la tête de la nouvelle ligne formée par les mêmes bâtiments.
   Compas renversé, petite boussole suspendue dans une chambre, et dont le fond de la boîte se trouve en haut au lieu d'être en bas, comme celui du compas de route.
   Terme de musique. En fait d'intervalle, renversé est l'opposé de direct ; et en fait d'accord, l'opposé de fondamental.
   Nous distinguons d'abord les intervalles en directs et renversés, et les uns et les autres encore en simples et redoublés, J. J. ROUSS. Dissert. sur la mus. mod..
   Pour eux [les théoriciens], les accords sont directs, lorsqu'ils sont composés entièrement de notes superposées par tierces ; renversés, quand les notes qui les constituent forment, en partant de la basse, en totalité ou en partie, d'autres intervalles que ceux de tierces ; ils appellent note fondamentale la note la plus grave de l'accord à son état direct, LOQUIN Essai sur la tonalité mod. p. 116.
   Jeté à terre. Une muraille renversée.
   Carrosse versé ou renversé, selon l'intention, PASC. Pens. XXV, 132, éd. HAVET..
   L'un me heurte d'un ais dont je suis tout froissé ; Je vois d'un autre coup mon chapeau renversé, BOILEAU Sat. VI.
   Le bûcher par mes mains détruit et renversé, RAC. Iph. V, 2.
   Et dans le vin qu'ils ont versé Bacchus voit tomber sa couronne, Amour son flambeau renversé, BERNIS Quat. part. jour, Midi..
   Fig.
   Sa santé [de Mme de la Fayette] est toute renversée ; elle est changée au dernier point, SÉV. 12 avr. 1680.
   Fig. Jeté à bas, par comparaison à ce qui est jeté à terre. Les lois renversées.
   Un trône indignement renversé et miraculeusement rétabli, BOSSUET Reine d'Anglet..
   J'ai vu trop de Césars en ce sanglant séjour De ce trône avili renversés tour à tour, VOLT. Irène, III, 2.
   Bouleversé.
   C'est [un pédant] une bibliothèque renversée, et beaucoup plus en désordre que celle d'un homme qui déménage, BALZ. le Barbon..
   Je ne comprends plus la mesure du temps depuis le jour de notre séparation ; tout est renversé dans ma tête ; je ne sais plus où j'en suis, SÉV. à Mme de Grignan, 13 déc. 1684.
10°   Frappé de crainte, d'étonnement.
   Je m'attends à trouver tout le monde renversé sur les affaires d'Espagne, et disant que tout est perdu, MAINTENON Lett. au duc de Noaill. 7 mars 1711.
   Ce ne seront plus là pour nous de nouvelles lumières ; vous n'en serez plus ébloui, frappé, renversé, MASS. Carême, Inconst..
   Un esprit renversé, une cervelle renversée, une tête renversée, un esprit, une cervelle, une tête troublée, jetée hors du sens.
   Si vous ne trouvez pas cette tête-là assez renversée, vous n'avez qu'à le dire, SÉV. 143.
   On a bien affaire d'un esprit renversé, MARIV. Fausse confid. I, 14.
   La tête du jeune homme fut bientôt renversée, VOLT. Jeannot..
   Familièrement. Avoir la figure renversée, être défait, troublé.
   Mais la vanité, reprit-il avec une physionomie toute renversée, la vanité ?, MARIV. Marianne, part. 8.
   Ses traits sont renversés ; une sueur mortelle...., SAURIN Beverlei, V, 7.
   Il a la physionomie toute renversée ; allez vous coucher, BEAUMARCH. Barb. de Sév. III, 11.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • renverse — [ rɑ̃vɛrs ] n. f. • XVe; de renverser 1 ♦ Mar. Changement de direction cap pour cap (du courant ou du vent). 2 ♦ Loc. adv. (1433) Cour. À LA RENVERSE : sur le dos (après une chute, etc.) (cf. Les quatre fers en l air). « Tout à coup, il s échappa …   Encyclopédie Universelle

  • renversé — renverse [ rɑ̃vɛrs ] n. f. • XVe; de renverser 1 ♦ Mar. Changement de direction cap pour cap (du courant ou du vent). 2 ♦ Loc. adv. (1433) Cour. À LA RENVERSE : sur le dos (après une chute, etc.) (cf. Les quatre fers en l air). « Tout à coup, il… …   Encyclopédie Universelle

  • Renverse — Ren*verse (r?n vErs ), v. t. [F. renverser; L. pref. re re + in in, into + versare, v. intens. fr. vertere to turn.] To reverse. [Obs.] [1913 Webster] Whose shield he bears renverst. Spenser. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Renverse — Ren*verse (r?n*v?rs ), or Renvers e Ren ver s[ e] (r?n v?r s? ), a. [F. renvers[ e], p. p. ] (Her.) Reversed; set with the head downward; turned contrary to the natural position. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • renversé — Renversé, [renvers]ée. part. Il a les sign. de son verbe. On dit, que La marmite est renversée dans une maison, pour dire, que L ordinaire ne va plus …   Dictionnaire de l'Académie française

  • renverse — (A LA) (ran vèr s ), loc. adv. 1°   Sur le dos. Être couché à la renverse. •   Si à vingt ans on nous donnait le degré de supériorité dans notre famille, et qu on nous fît voir dans un miroir le visage que nous avons ou que nous aurons à soixante …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RENVERSE — (À LA). loc. adv. Sur le dos, le visage en haut. Tomber à la renverse. Être couché à la renverse …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • renverse — (À LA) ladv., renversé, sur le dos : à la ranvêrsa (Albanais), à la rêvêrsa (Bellecombe Bauges), à la rinvêrsa (Arvillard.228, Villards Thônes), d à revêr (Megève), à rvèshon <sens dessus dessous> (Morzine). E. : Contraire. A1) tomber à la… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • renversé — /rahn ver say /; Fr. /rddahonn verdd say /, adj. Ballet. performed with the body bent from the waist: a pirouette renversé. [1645 55; < F: lit., turned back] * * * …   Universalium

  • renverse — Coup donné à la renverse, Contrarius ictus …   Thresor de la langue françoyse

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”