recouper
(re-kou-pé) v. a.
   Couper de nouveau. Il faut recouper du pain à cet enfant.
   Croiser les traces du polissoir sur la surface d'une glace.
   Se dit du mélange qu'on fait des vins de diverses qualités, des vieux avec les nouveaux.
   V. n. Couper de nouveau, aux jeux de cartes.
   Lorsqu'on n'a pas coupé net, il faut recouper, Dict. de l'Acad..
   XIIe s.
   La nuit fist il sa chape une feiz recouper : à peine la poeit (issi pesout) [tant elle pesait] porter, Th. le mart. 48.
   Pur ço comant [je commande] que il e tuit lai e letré, Li suen qui pur li furent hors del païs alé, Pais aient e le lur ; rien n'en soit recolpé [retranché], ib. 119.
   XIIIe s.
   Ne vous devés pas merveillier, Se ma parole ung poi recop : Ge vous di bien avant le cop, Ne vous voil mie en amor metre, la Rose, 13173.
   XVIe s.
   Les dons et gaiges recoupper Excessis et les moderer, Ainsi doit tout vaillant roy faire, E. DESCH. Poésies mss. f° 314.
   XVIe s.
   Je me recouppe si souvent à faulte de haleine [mon style est coupé], MONT. I, 103.
   Estans continuellement ferus d'une pluye poulsée par le vent, et d'esclairs si souvent recouppez, que l'un n'attendoit pas l'autre, AMYOT Timol. 38.
   Et comme plusieurs autres par plusieurs fois recouppassent, luy demandans, " mais s'il te l'eust commandé " ? " je l'eusse, respondit il, fait : car.... ", ID. Gracques, 29.
   Le connestable, qui se sentit picqué de ceste parolle, la recouppa incontinent, disant...., CARL. IV, 9.
   Re..., et couper ; wallon, rikopé.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • recouper — [ r(ə)kupe ] v. tr. <conjug. : 1> • 1549; « réduire » 1170; de re et couper 1 ♦ Couper de nouveau. Je vais vous recouper une tranche de gigot. Recoupe m en un morceau. Recouper un vêtement, en modifier la coupe en ôtant de l étoffe. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • Recouper — Re*coup er (r?*k??p ?r), n. One who recoups. Story. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • recouper — Recouper, Aidez vous de Couper …   Thresor de la langue françoyse

  • recouper — Recouper. v. act. Couper derechef. Il a les mesmes emplois que son simple …   Dictionnaire de l'Académie française

  • RECOUPER — v. tr. Couper de nouveau. Ce vêtement avait été mal coupé, il a fallu le recouper. Aux jeux de cartes, lorsqu’on n’a pas coupé net, il faut recouper. SE RECOUPER signifie Se rencontrer, se confirmer, correspondre. Ces deux témoignages se… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • RECOUPER — v. a. Couper de nouveau. Cet habit avait été mal coupé, il a fallu le recouper. Aux jeux de cartes, lorsqu on n a pas coupé net, il faut recouper. RECOUPÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • recouper — vt. rkopâ (Albanais.001). A1) se recouper, se confirmer, s étayer, s appuyer, cadrer, coller, (ep. de deux récits, de deux témoignages) : se rkopâ vp. (001), R. : « se croiser et se recroiser => Couper …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • recouper — noun One who recoups …   Wiktionary

  • se recouper — ● se recouper verbe pronominal En parlant de lignes, se couper de nouveau. Coïncider en quelque point et se confirmer par cela : Leurs témoignages se recoupent …   Encyclopédie Universelle

  • recoupement — [ r(ə)kupmɑ̃ ] n. m. • fin XIIe « action de retrancher »; de recouper 1 ♦ (1676) Techn. Diminution de l épaisseur d un mur de la base au sommet en mettant chaque pierre en retrait. 2 ♦ (1873) Action de recouper, de se recouper. Point de… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”