ravalement
(ra-va-le-man) s. m.
   Action de ravaler, d'abaisser. Le ravalement d'un capuchon sur les yeux (vieux en ce sens).
   Terme de marine. Abaissement d'une partie du pont inférieur, pour faciliter certains emménagements.
   Terme de jardinage. Action de ravaler.
   Terme de forestier. Opération qui se pratique en recepant le vieux bois d'un arbre, ou des souches qui ont été coupées trop haut au-dessus du sol, ou exploitées avec peu de soin.
   Terme de maçonnerie. Travail qu'on fait à un mur, à une façade, quand, après les avoir élevés, on les crépit de haut en bas ; l'ouvrage qui résulte de ce travail.
   La neige bouche en dehors les vides de la bâtisse et lui sert de ravalement, CHATEAUBR. Amér. Chasse..
   Travail qu'on fait sur un vieux mur en pierre pour le blanchir.
   Terme de menuiserie. Diminution d'une pièce de bois à certains endroits pour en faire saillir quelques parties.
   Terme d'architecture. Petit enfoncement simple ou bordé d'une baguette, dans un pilastre, dans un corps de maçonnerie ou de menuiserie.
   Clavecin, forte-piano à ravalement, clavecin qui a plus de touches que les clavecins ou pianos ordinaires.
   Fig. Action le déprimer, de ravaler quelqu'un. Le ravalement du mérite d'autrui.
   L'abaissement dans lequel une personne est tombée. Après cet acte de lâcheté, il est tombé dans un grand ravalement.
   Action de s'humilier chrétiennement.
   Qu'un plein ravalement ainsi m'est nécessaire ! Que je me dois pour moi des sentiments abjects !, CORN. Imit. III, 14.
   Au plur. Les actions par lesquelles on s'humilie, on se ravale chrétiennement.
   Le plus grand devant Dieu c'est le moindre en soi-même ; Et les vertus que le ciel aime Par les ravalements trouvent l'art d'y monter, CORN. Imit. II, 10.
   XVIe s.
   L'on ne sent pas quel mal et prejudice il est advenu au monde du ravallement et extinction de la puissance paternelle, CHARRON Sagesse, I, 49.
   Une petite viz [escalier] commençant au dessus du ravallement dudict logis, Bibl. des chartes, 4e série, t. III, p. 63.
   Ravaler.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
RAVALEMENT.
   Ajoutez :
   On désigne par ravalement les touches d'un clavier qui sont ajoutées en dessous de son étendue ordinaire, et par analogie on l'a appliqué aussi aux notes qui excèdent les quatre octaves dans les dessus des claviers à la main, mais qui ne complètent pas une cinquième octave.
   Aux pédales, le ravalement s'entend toujours des notes au-dessous du C, et l'on dit : un ravalement en A, en G, en F (ce qui est le plus grave), selon que le clavier descend en la, en sol ou en fa, RORET Manuel du facteur d'orgues, t. III.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ravalement — [ ravalmɑ̃ ] n. m. • 1460; de ravaler 1 ♦ Vieilli Action de ravaler, de déprécier. ⇒ avilissement. 2 ♦ (1676) Cour. Nettoyage, remise en état de la partie extérieure des murs (par regrattage, nettoyage, application d un enduit, etc.). Ravalement… …   Encyclopédie Universelle

  • ravalement — Ravalement. s. m. v. Il n a d usage au propre qu en parlant d un mur auquel on a donné sa perfection en le ravalant. Faire le ravalement d un mur, il a cousté tant pour le ravalement de ce mur. Il signifie au fig. Abaissement. Il est tombé dans… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • RAVALEMENT — s. m. T. d Archit. Le travail qu on fait à un mur, à une façade, etc., lorsque, après les avoir élevés, on les crépit de haut en bas ; ou L ouvrage qui résulte de ce travail. Faire le ravalement d un mur. Le ravalement de cette maison est de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Ravalement — Ce clavecin, exposé au Musée de la Musique à Paris, a été fait par Andreas Rückers en 1646, ravalé par Blanchet en 1720(?) et en 1756 puis par Taskin en 1770 et en 1780 Le ravalement d un clavecin est une opération de transformation approfondie… …   Wikipédia en Français

  • RAVALEMENT — n. m. T. d’Architecture Travail qu’on fait à un mur, à une façade, etc., lorsque, après les avoir élevés, on les crépit de haut en bas; Résultat de ce travail. Faire le ravalement d’un mur. Le ravalement de cette maison est de plâtre. Il se dit… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ravalement — n.m. Maquillage ; opération de chirurgie esthétique …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • ravalement — …   Useful english dictionary

  • Sablage — Ravalement de façade à l aide de sable à haute pression cabine de sabla …   Wikipédia en Français

  • Histoire du clavecin — Sommaire 1 Origines : XIVe et XVe siècles 2 XVIe siècle 2.1 Italie 2.2 Allemagne …   Wikipédia en Français

  • Clavecin — de style français (Jean Paul Rouaud[1] d après Nicolas Dumont 1707) Un clavecin est un instrument de musique à cordes muni d un ou plusieurs[note …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”