pousse
pousse 1.
(pou-s') s. f.
   Petites branches que poussent les arbres au printemps et au mois d'août. De jeunes pousses.
   La première pousse, les jets qui viennent aux mois de mars et d'avril ; la seconde pousse, ceux qui viennent au mois d'août et en automne.
   Un jet de vigne, de la pousse d'automne, BONNET Usage des feuilles, 1er mém..
   Il se dit des plumes et des dents qui se forment chez les jeunes. La pousse des dents.
   Quarante jours suffisent pour la pousse des pennes, BUFF. Ois. T. XVII, p. 63.
   Nouvelle éruption, en parlant d'une maladie éruptive.
   Une seconde pousse de petite vérole, DES ESSARTZ Instit. Mém. scienc. t. I, p. 464.
   Maladie des chevaux, caractérisée par le soufflement, par le battement des flancs, et particulièrement par une interruption de l'inspiration, de manière qu'elle se fait en deux temps.
   Les marchands doivent garantir leurs chevaux de pousse, morve, courbature et d'être boiteux d'un vieux mal, GENLIS Maison rust. t. I, p. 178, dans POUGENS.
   Pousse des vins, maladie qui rend les vins troubles, et qui est caractérisée par la production d'un ferment organisé.
   Si on pratique un fausset, le vin jaillit avec force et très loin ; de là l'expression vulgaire : il a la pousse, L. PASTEUR Études sur le vin, p. 33.
   Gaz délétère qui se dégage dans les mines.
   Terme collectif qui désigne les agents subalternes employés à mettre à exécution les contraintes par corps, les recors, les archers, et qui est populaire et vieux.
   Comment avez-vous fait pour vous laissez prendre, vous qui passiez pour la terreur de la pousse ?, LEGRAND Cartouche, III, 11.
   Voici enfin cette Margot la ravaudeuse, dont le général de la pousse [le lieutenant de police]; sollicité par le corps des catins et de leurs infâmes suppôts, voulut faire un crime d'État à son auteur, Margot la Ravaudeuse, dans FR. MICHEL, Argot.
   XVe s.
   Messire Anthoine, bastard de Bourgogne, s'en alla courre vers Gand, et trouva sur les champs une compaignie de Gantois, esquels ils se fourrerent de telle poulse, luy et ses gens ; qu'ils en occirent plus de cinquante, MONSTREL. t. III, p. 49 ; dans LACURNE.
   XVIe s.
   Un vendeur de chevaux n'est tenu de leurs vices, fors de morve, pousse, courbes et courbatures, LOYSEL. 418.
   Voy. pousser, pour le sens du n° 1, les arbres poussent ; pour le sens du n°4, pousser a signifié respirer péniblement (voy. l'historique) ; pour le sens du n°5, les vins poussent ; <
————————
pousse 2.
(pou-s') s. f.
Terme de commerce. Poussière de certaines substances. Arachides en greniers, sacs ou futailles : poids net, 2 % de tolérance sont accordés au vendeur pour la pousse ou poussière et les corps étrangers.... la tolérance, accordée en général pour le déchet nommé pousse ou poussière, a pour objet de limiter la réclamation de l'acheteur contre le vendeur.... graines : de chanvre, de provenance étrangère, poids net ; tolérance de 3 % accordée au vendeur pour pousse et corps étrangers, Tableau annexé à la loi du 13 juin 1866 concernant les usages commerciaux.
   XIVe s.
   Pour avoir faict une motte de terre et de poulce, et dessus un pavillon de merrien à treilles, Hist. litt. de la Fr. t. XXIV, p. 651.
   Berry, pousse, poussière ; l'ancienne langue dit pourre (du lat. pulverem) au lieu de pousse, pourier au lieu de poussier, pourriere au lieu de poussière. D'où vient l's au lieu de l'r ? Diez pense que l's s'est substituée à l'r de pulverem, comme dans besicle, qui est pour bericle ; mais alors le mot serait pouse, pousier, pousière. Gachet pense que pulvis avait donné, en fait ou en puissance, un substantif puls, analogue au provençal pols, et que c'est de là que provient l's ; à quoi Diez objecte que les dérivés ne se forment pas du nominatif (puls, pols sont des nominatifs). Cela est vrai en général ; mais ici, en particulier, il faut bien admettre qu'il y a eu une telle dérivation, puisque le provençal et le catalan ont polsos, poudreux.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pousse — [ pus ] n. f. • XVe; de pousser 1 ♦ Action de pousser; développement de ce qui pousse. La pousse des feuilles. ⇒ poussée. Pousse de printemps. « cette nature à sa seconde pousse » (Loti),qui se produit en été. La pousse des dents. Lotion pour… …   Encyclopédie Universelle

  • pousse- — ⇒POUSSE , élém. de compos. Élém. issu d une forme du verbe pousser, entrant dans la constr. de subst. masc. A. [Les mots constr. sont des formations pop., gén. à intention dépréc., désignant des pers.] V. pousse cailloux et aussi: pousse ballon …   Encyclopédie Universelle

  • poussé — poussé, ée (pou sé, sée) part. passé de pousser. 1°   Ôté d une place. Un fauteuil poussé auprès du feu.    Porte poussée, porte qui n est pas tout à fait fermée. •   Laisse la porte ouverte. Elle n est que poussée, DANCOURT Trahison punie, III,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Pousse — est le nom donné à une course automobile illégale à la Réunion[1]. Les pousses sont des courses sauvages entre amateurs de sports mécaniques, pratiquées sur route ouverte, en dehors de toute réglementation. Ce phénomène comprend les courses… …   Wikipédia en Français

  • pousse — Pousse. s. f. Les jets, les branches que les arbres poussent au Printemps ou au mois d Aoust. La premiere pousse, la seconde pousse. Pousse, se dit aussi d une certaine maladie des chevaux, qui les fait souffler extraordinairement, & leur cause… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Pousse — (p[=oo]s), n. Pulse; pease. [Obs.] Spenser. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • pousse — POUSSÉ PU SÉ/ adv. (muz.) conducând arcuşul în sus, dinspre vârf spre talon. (< fr. poussé) Trimis de raduborza, 15.09.2007. Sursa: MDN …   Dicționar Român

  • Pousse — Nom porté notamment dans la Sarthe, le Loiret et l Ariège. Dans ce dernier département, il s agit d un toponyme avec le sens de lieu poussiéreux ou boueux. Ailleurs, le sens est plus incertain : si le nom s écrit Poussé, c est également un… …   Noms de famille

  • pousse — /poos/ (Spenser) noun Pease ORIGIN: ↑pulse2 * * * pousse obs. f. pulse, pease, etc …   Useful english dictionary

  • Poussé — (pusseh), franz., bezeichnet in der Musik einen lebhaften, abgestoßenen Vortrag der damit bezeichneten Stelle …   Herders Conversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”