accrocher
(a-kro-ché) v. a.
   Attacher, suspendre à un crochet, à quelque chose de crochu. Accrochez ce tableau au clou qui est à la muraille.
   Le hasard a-t-il accroché, par un concours d'atomes, les parties du corps avec l'esprit ?, FÉN. Exist. 45.
   Arrêter en perçant, en déchirant. Prenez garde à ce clou, il accrochera votre habit. Les buissons accrochent la laine des brebis.
   En termes de marine, accrocher un vaisseau, y jeter les grappins pour en venir à l'abordage.
   Arrêter, heurter une voiture avec le moyeu d'une autre, qui en passe trop près. Cette charrette va accrocher votre voiture.
   D'un carrosse en tournant il accroche une roue, BOILEAU Sat. VI.
   Absolument. Ce cocher est maladroit, il accroche souvent.
   Fig. Embarrasser, retarder.
   Les bâtards ne songèrent plus qu'à embarrasser et accrocher l'affaire, SAINT-SIMON 466, 1115.
   Attirer à soi une personne, gagner, obtenir quelque chose. à force de démarches il a accroché une bonne place.
   D'Huxelles accrochait de jeunes officiers qu'il adomestiquait, SAINT-SIMON 116, 7.
   Sa rivale n'avait pas manqué de l'accrocher de conversation, HAM. Gram. 7.
   S'accrocher, v. réfl. Votre habit va s'accrocher à ces ronces. Les atomes s'accrochent ensemble.
   Nos braves s'accrochant se prennent aux cheveux, BOILEAU Sat. III.
   Fig. S'accrocher à tout, faire tout ce qu'on peut pour se soutenir. S'accrocher à quelqu'un, s'attacher à la fortune de quelqu'un.
   L'amour-propre s'accroche à tout, BOSSUET Obl. 2.
   Nous tenons à tout, nous nous accrochons à tout, J. J. ROUSS. Ém. II.
   Cette âme simple qui ne cherche qu'à s'accrocher à ce qui l'environne, J. J. ROUSS. Hél. I, 64.
   Ce vilain et dangereux escargot [l'abbé de Vaubrun] se produisit à la cour et chercha à s'y accrocher, SAINT-SIMON 78, 4.
   XIIIe s.
   As autres choses que son aversaire aura dittes, responde le miaus [mieux] que il saura, sanz ce que il s'acroche à prover autrement que par sa saisine et sa teneure, Ass. de Jer. 110.
   Coveitise ne sait entendre à riens qu'à l'autrui acrochier, la Rose, 192.
   Et s'ele [la femme] plusors en acroche [hommes], Gart, comment que la chose cueure [coure], Qu'ele ne mete à deus une heure, ib. 13805.
   Qui en porroit ung [bouton] acrochier, Il le devroit avoir moult chier [cher], ib. 1659.
   XVe s.
   Si [ils] les jetoient [les crocs] dedans les nefs de l'une à l'autre, et les acrochoient ensemble, FROISS. I, I, 121.
   XVIe s.
   Les puissans accrochent tous jours sur leurs poures voysyns, PALSGR. p. 417.
   Accroc ; bourguig. écrôché.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • accrocher — [ akrɔʃe ] v. <conjug. : 1> • v. 1165; de 1. a et croc I ♦ V. tr. 1 ♦ Retenir, arrêter par un crochet, une pointe. Être accroché par un buisson épineux. Accrocher un bas. Accrocher une embarcation au passage avec une gaffe. ⇒ aborder,… …   Encyclopédie Universelle

  • accrocher — Accrocher. v. act. Attacher, arrester à un crochet. Accrocher une tapisserie. il demeura accroché par son habit. son habit s est accroché à un clou. Il signifie aussi, Attacher, arrester avec un crochet. Il accrocha l Admiral des ennemis. les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • accrocher — Accrocher, act. acut. avec croc harper quelque chose, pour la retenir, tirer et aveindre, Vnco prehendere, et par consequent detenir et suspendre, retardare, remorari. Il a accroché le proces, Vnco forensi litem a cursu repressit. Autre chose est …   Thresor de la langue françoyse

  • ACCROCHER — v. a. Attacher, suspendre quelque chose à un clou, à un crochet. Accrocher une gravure. Accrocher sa montre.   Il signifie aussi, Arrêter en perçant, en déchirant. Prenez garde que l on n accroche votre habit. Je demeurai accrochée par ma robe.   …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • accrocher — vt. ; suspendre (à un crochet, à qc. qui sert de crochet...) ; gaffer : ak(r)otché (Montagny Be. | Aillon V.), AKROSHÉ (Arvillard.228, Montendry, Table) / Î (Albanais.001, Annecy, Balme Si., Gruffy, Leschaux, Saxel.002, Thônes, Villards Thônes),… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ACCROCHER — v. tr. Attacher, suspendre à un crochet, à un clou, à un portemanteau, etc. Accrocher une gravure. Accrocher sa montre. Il signifie aussi Arrêter, retenir par quelque chose de crochu ou de pointu. Prenez garde que l’on n’accroche votre habit. Je… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • accrocher — [akʀɔʃe] v.i. Capter l attention ; obtenir : Accrocher une commande. / Commencer à prendre intérêt, à réussir : Les maths, ça va, mais l anglais, il accroche pas encore. / Se faire accrocher, être ou rester accroché, être arrêté, appréhendé : À… …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • accrocher —    Faire l’acte vénérien pendant lequel l’homme est accroché à la femme avec son épingle, qui la pique agréablement pendant quelques minutes.    ♦♦♦    Et elle rit quand on parle d’accrocher.    ( Moyen de parvenir. )    ♦ Deux minutes encore, et …   Dictionnaire Érotique moderne

  • accrocher — /aekrowshey/ To delay; retard; put off. @ accrocher un process to stay the proceedings in a suit @ …   Black's law dictionary

  • accrocher — /aekrowshey/ To delay; retard; put off. @ accrocher un process to stay the proceedings in a suit @ …   Black's law dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”