papimanie


papimanie
(pa-pi-ma-nie) s. f.
Pays imaginaire que Rabelais suppose habité par la cour du pape.
   Zèle excessif pour le pape et son gouvernement.
   Le bonhomme M. Benoît m'a autrefois dit que, l'an 1654, la papimanie mourrait en France, que nous deviendrions alors tous réformés...., GUI PATIN Lett. t. II, p. 120.
   Pape, et manie.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • papimane — (pa pi ma n ) s. m. Habitant du pays de Papimanie.    Partisan de tout ce qui a rapport au gouvernement du pape. HISTORIQUE    XVIe s. •   À nostre veue s offrit la benoiste isle des Papimanes, RAB. IV, 48. ÉTYMOLOGIE    Voy. papimanie …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RABELAIS (F.) — Libre penseur ou chrétien sincère, soutien de la politique royale ou esprit subversif, philosophe ou conteur facétieux: ces rôles, et quelques autres, les commentateurs les ont prêtés à Rabelais, dont l’œuvre polymorphe échappe à tout classement …   Encyclopédie Universelle

  • pape — [ pap ] n. m. • 1050; lat. papa ♦ Chef suprême de l Église catholique romaine (cf. Souverain pontife). Notre Saint Père, Sa Sainteté le pape. Dignité de pape. ⇒ pontificat. Élection du pape par les cardinaux (⇒ conclave) . Tiare du pape. Chaire… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.