papilloter


papilloter
(pa-pi-llo-té, ll mouillées, et non pa-pi-yo-té) v. a.
   Mettre des papillotes à quelqu'un. Papilloter une perruque.
   Arranger un bout de mèche en forme de papillote.
   Autrefois on papillotait le bout des mèches avec du papier ; ce qui faisait le même effet, mais on perdait plus de cire, GENLIS Maison rust. t. I, p. 391, dans POUGENS.
   Papilloter les copeaux des bois de teinture, les couper en dentelle.
   V. n. En parlant des yeux, ne pouvoir se fixer par suite d'un mouvement involontaire.
   Terme de peinture. Fatiguer les yeux par le trop vif éclat des lumières, des couleurs, en parlant d'un tableau.
   C'est un exemple de l'art de papilloter en grand, DIDEROT Salon de 1767, Oeuv. t. XV, p. 39, dans POUGENS.
   Se dit particulièrement des draperies dont les plis multipliés et chiffonnés présentent nécessairement un grand nombre de petites masses d'ombre qui produisent du papillotage.
   Terme de sculpture. Se dit d'un ouvrage qui offre trop de petites parties recevant des lumières étroites et portant de petites ombres.
   Fig. En parlant du style, fatiguer par l'abus des expressions brillantes. Ce style papillote.
   Dans le genre oratoire, il faut se souvenir que rien ne frappe la multitude que les grandes masses : les détails multipliés papillotent aux yeux de l'esprit, se confondent dans la mémoire, et ne font sur l'âme que des impressions légères et fugitives comme eux, MARMONTEL Oeuv. t. VII, p. 22.
   Il se dit aussi des personnes qui fatiguent par trop parler.
   [Le babillard] Parce qu'il fait du bruit, il croit faire merveille, Papillote à mes yeux, et lasse mon oreille, DELILLE Convers. II.
   Terme d'imprimerie. En parlant des caractères, marquer double.
   Terme rural. Se dit de la vigne, quand les bourgeons ne se développent qu'en partie.
   XVIe s.
   Papillotter, OUDIN Dict..
   Papillote.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
PAPILLOTER. Ajoutez :
   V. réfl. Se papilloter, se faire des papillotes. Tous leurs beaux décrets serviront à nous papilloter, Lett. du P. Duchesne, 5e lettre, p. 2.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • papilloter — [ papijɔte ] v. <conjug. : 1> • papeloté 1400; de l a. fr. papillot, dimin. de papillon I ♦ V. tr. Vx Garnir (qqch.) de paillettes, de papillotes. II ♦ V. intr. (1752) 1 ♦ Se dit des yeux, entraînés dans un mouvement qui les empêche de se… …   Encyclopédie Universelle

  • PAPILLOTER — v. n. Il se dit Des yeux, lorsqu un mouvement incertain et involontaire les empêche de se fixer sur les objets. Les yeux lui papillotent continuellement. PAPILLOTER, se dit figurément D un tableau qui fatigue les yeux, par des lumières également… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PAPILLOTER — v. intr. Il se dit d’une Lumière qui n’est pas fixe, constante, qui tremble, de Couleurs trop vives et trop diverses qui par leur rapprochement troublent la vue. Il se dit aussi des Yeux lorsqu’un mouvement incertain et involontaire les empêche… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • papilloter — vi. , (ep. des paupières) : keublâ <cribler> (Saxel). E. : Ciller …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • papillotant — papillotant, ante [ papijɔtɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1767; de papilloter 1 ♦ Qui éblouit par un grand nombre de lumières. Moire papillotante. ⇒ scintillant. 2 ♦ Qui papillote (en parlant de l œil, du regard). ⇒ clignotant. ● papillotant, papillotante… …   Encyclopédie Universelle

  • papillotement — [ papijɔtmɑ̃ ] n. m. • 1851; « fait d être pailleté » 1611; de papilloter ♦ Éparpillement de points lumineux qui papillotent; effet produit par cet éparpillement. ⇒ papillotage. « papillotements, tremblements tamisés, confettis de lumière »… …   Encyclopédie Universelle

  • papillotage — [ papijɔtaʒ ] n. m. • 1611 « éclat des paillettes »; de papillotter 1 ♦ (1684) Effet produit sur les yeux par un grand nombre de points lumineux éparpillés qui les obligent à se mouvoir sans cesse. ⇒ éblouissement. Un papillotage de lumière, de… …   Encyclopédie Universelle

  • papillote — [ papijɔt ] n. f. • 1408; de papilloter 1 ♦ Vx Paillette d or ou d argent sur une étoffe. ⇒ paillon. 2 ♦ (1617) Anciennt Bigoudi de papier. Une femme en papillotes. Loc. fam. Tu peux en faire des papillotes, se dit d un papier, d un écrit sans… …   Encyclopédie Universelle

  • Papillote — Pa|pil|lo|te 〈[papijo:tə]f. 19〉 Haar , Lockenwickel [frz.] * * * Pa|pil|lo|te [… jo:tə ], die; , n: 1. [frz. papillote, eigtl. = Papier für Bonbons, zu papilloter = schimmern, glitzern, zu: afrz. papillot, Vkl. von papillon < lat. papilio =… …   Universal-Lexikon

  • Impressionisme — Impressionnisme Impression, soleil levant de Claude Monet qui a donné son nom à l impressionnisme L impressionnisme est une école picturale française, née de l association de quelques artistes français de la seconde moitié du …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.